Le policier qui a abattu Jean-Paul Benjamin à Sevran plaide la « légitime défense »

Illustration

Le policier de 32 ans, auteur du tir mortel sur un conducteur à Aulnay-sous-Bois, samedi 26 mars, doit être présenté à un juge d’instruction, vendredi 1er avril. Le procureur de Bobigny Éric Mathais demande sa mise en examen et un placement sous contrôle judiciaire, a-t-il indiqué lors d’un point presse.

Deux équipages de police étaient présents sur les lieux, indique Éric Mathais. Un véhicule sérigraphié, qui se trouvait juste derrière la camionnette, et une voiture banalisée de la BAC. Deux agents se trouvaient dans chaque voiture. Peu avant 12 h 30, un policier de la BAC descend de voiture, remonte à pied une file de véhicules à l’arrêt jusqu’à la camionnette, arrêtée au feu rouge. Durant sa première audition en garde à vue mercredi (hospitalisé en « état de choc », il n’avait pas pu être auditionné avant), il affirme « s’être placé à hauteur de la vitre conducteur, avoir levé son arme en criant police ». Le procureur ne précise pas s’il portait son brassard, comme l’exige le règlement.

Source et article complet : La Croix

Publié le 1 avril 2022, dans Actualité, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :