Archives du blog

Vidéo. Violent affrontement entre des jeunes et la police dans la cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois

Les esprits se sont échauffés en fin d’après-midi à proximité du « village Ramadan » à Aulnay-sous-Bois, dans le quartier de la Rose des Vents (dit les 3000). Des CRS et des jeunes se sont affrontés pour un motif indéterminé.

Ci-dessous la vidéo de l’affrontement.

Le policier qui a abattu Jean-Paul Benjamin à Sevran plaide la « légitime défense »

Illustration

Le policier de 32 ans, auteur du tir mortel sur un conducteur à Aulnay-sous-Bois, samedi 26 mars, doit être présenté à un juge d’instruction, vendredi 1er avril. Le procureur de Bobigny Éric Mathais demande sa mise en examen et un placement sous contrôle judiciaire, a-t-il indiqué lors d’un point presse.

Deux équipages de police étaient présents sur les lieux, indique Éric Mathais. Un véhicule sérigraphié, qui se trouvait juste derrière la camionnette, et une voiture banalisée de la BAC. Deux agents se trouvaient dans chaque voiture. Peu avant 12 h 30, un policier de la BAC descend de voiture, remonte à pied une file de véhicules à l’arrêt jusqu’à la camionnette, arrêtée au feu rouge. Durant sa première audition en garde à vue mercredi (hospitalisé en « état de choc », il n’avait pas pu être auditionné avant), il affirme « s’être placé à hauteur de la vitre conducteur, avoir levé son arme en criant police ». Le procureur ne précise pas s’il portait son brassard, comme l’exige le règlement.

Source et article complet : La Croix

Vidéo. Un bus volé et incendié par des voyous, des caméras de vidéosurveillance détruites à Aulnay-sous-Bois

Les émeutes cette nuit ont fait énormément de dégâts à Sevran et à Aulnay-sous-Bois, et dans une moindre mesure à Tremblay-en-France et Villepinte. A Aulnay-sous-Bois, un bus a été volé par des voyous puis incendié sur la voie publique.

Hasard ou pas, ce bus a été incendié à proximité de caméras de vidéosurveillance qui ont été détruites à cause de la chaleur. Aulnay-sous-Bois est une ville connue pour le trafic de drogue, de nombreux paumés achetant à vils prix du cannabis et autres stupéfiants pour s’appauvrir (aussi sur le plan intellectuel) et enrichir les dealers qui non seulement n’ont pas besoin de travailler, mais ne payent pas d’impôts.

Ci-dessous la vidéo du bus incendié.

%d blogueurs aiment cette page :