Voyager en toute sérénité en dehors de l’Union Européenne et profiter des vacances

Les vacances de printemps arrivent prochainement mais ce sont surtout celles de l’été qui sont à l’esprit. La fin des contraintes sanitaires pour une grande partie du monde, la possibilité de retrouver – l’espace d’un instant – le monde d’avant, tout cela contribue à nous évader quelques semaines pour voir d’autres cieux, d’autres cultures, d’autres contrées, que ce soit dans l’hémisphère Nord ou l’hémisphère Sud.

S’il y a bien un continent qui peut faire envie, c’est bel est bien le continent Américain, le dernier continent colonisé par les humains (bien après l’Europe, l’Asie ou la majeure partie de l’Océanie), et qui n’hésite pas à aller dans la démesure, dans l’excès, frôlant parfois la provocation. Les Etats-Unis viennent à l’esprit, mais il y a aussi le Canada et ses contrées sauvages où l’on peut observer en toute liberté des meutes de loup, des ours bruns, des grizzlys, des bisons et autres espèces animales surprenantes. Vous pouvez également aller au Mexique pour visiter les vestiges de la civilisation Aztèque, ou la Colombie pour la civilisation Maya. Et bien entendu, vous pouvez vous orienter vers l’Argentine ou le Chili, deux pays les plus Européens d’Amérique latine, avec des villages qui peuvent vous rappeler étrangement la Bavière en Allemagne.

Mais pour faire votre voyage en Amérique, quelques documents vous seront demandés, à commencer par un visa, un passeport valide, un logement dans lequel vous serez domicilié (comme un hôtel, par exemple), vous acquitter d’un droit d’entrée (ESTA aux USA par exemple), ainsi que différentes pièces à fournir pour vous permettre de voyager en toute sérénité. Si vous atterrissez dans un pays pour atteindre un autre, il y a également quelques règles à respecter. Par exemple, des formalités pour transiter par le canada sont nécessaires notamment si vous vous rendez aux Etats-Unis, en Amérique latine, ou si vous faites escale pour vous rendre jusqu’en Asie ou en Australie. Veillez bien à ce que ces formalités soient dument remplies pour éviter des problèmes à la douane ou au poste frontière, problèmes qui peuvent vous gâcher des vacances pourtant bien méritées.

Alors, prêt pour le grand saut et partir à l’assaut des Amériques ? Avant de vous lancer tête baissée dans l’aventure, assurez-vous de réserver une compagnie aérienne qui soit compétitive au niveau tarif et services proposés, de trouver un hébergement qui soit suffisamment spacieux pendant toute la durée du séjour, et aussi de bien préparer votre excursion pour visiter un maximum de lieux atypiques en toute sécurité. Si vous souhaitez découvrir certaines facettes de pays de l’Amérique latine, sachez qu’il y a des endroits à risque, que ce soit en Colombie, au Venezuela ou dans certains pays d’Amérique centrale. N’héstez pas à vous rendre sur le site France Diplomatie pour vérifier ces endroits à éviter ou à contourner pour ne pas tomber dans une bien mauvaise aventure. 

Une fois tous ces éléments pris en compte, passez d’agréables vacances, faites attention au décalage horaire notamment au retour lorsque vous retournez au travail, et profitez de cet instant avant la remise en service de toutes ces restrictions.

Source : contribution externe

Publié le 4 avril 2022, dans A vous la parole, Loisirs, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Bonsoir,

    Le continent américain mérite sans aucun doute d’être découvert.

    Pour autant je m’interroge sur la « concordance des temps » que représente cette publication le jour où le GIEC, nous alerte sur l’urgence qu’il y a limiter nos émissions de gaz à effet de serres.
    il faudrait une division par deux des émissions de gaz à effet de serre entre aujourd’hui et 2030, et l’atteinte de zéro émissions nettes de CO2 à l’échelle mondiale à l’horizon 2050.

    Nous le savons tous.
    Il nous reste à comprendre ce que chacun de nous peut faire à son niveau pour atteindre cet « ardente obligation ».

    A suivre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :