Restauration scolaire à Aulnay-sous-Bois : la note est salée pour les parents !

Beaucoup d’enfants, plus nombreux qu’on ne le pense, ne mangent pas toujours correctement pour des raisons financières. C’est le constat qu’avait fait l’ancienne municipalité de gauche. En 2011, elle avait choisi, non pas la gratuité totale de la cantine pratiquée dans certaines villes, mais de baisser les tarifs et d’instaurer un calcul du quotient familial plus intéressant pour les familles. La cantine était plus accessible, garantissant aux enfants au moins un repas chaud et équilibré par jour.

Mais en 2016, B. Beschizza est revenu à l’ancien calcul du quotient familial, moins favorable aux familles et a instauré un « taux d’effort ». La conséquence fut immédiate, plus de 700 enfants n’ont plus mangé à la cantine devenue trop chère.

Aujourd’hui, la municipalité en difficulté financière cherche à augmenter à tout prix les recettes.

Le choix politique est le suivant : augmenter les tarifs des services publics, c’est-à-dire faire porter l’effort financier non pas sur l’ensemble des aulnaysiens mais sur ceux qui utilisent les services publics.

Juillet 2022, B. Beschizza fait voter une délibération l’autorisant à augmenter les tarifs de tous les services publics jusqu’à 30 %, seul, sans l’avis du conseil municipal.

Ça n’a pas traîné pour la cantine !

Début octobre et sans la moindre information de la part de la municipalité, les familles ont la mauvaise surprise de découvrir que leur tarif de cantine a augmenté.

Pour certains, le repas passe de 5,80 à 6,50 € !

Les Représentants d’élèves n’étaient plus conviés aux commissions restauration, mais en principe ils devraient y participer à nouveau. Ils seront peut-être informés des mesures prises pour « améliorer » l’hygiène en cuisine centrale comme le préconisait le contrôle des services de l’État en mai dernier, puisque que la municipalité ne dit rien à ce sujet !

Cette hausse des tarifs va pénaliser les familles en difficulté et par conséquent les enfants qui risquent d’être retirés de la cantine mais aussi les familles aux revenus modestes et les classes moyennes qui subissent une forte baisse de leur pouvoir d’achat.

Pour des questions d’éducation et de santé, tout doit être mis en œuvre pour proposer des repas variés, équilibrés, de qualité et pour faciliter l’inscription à la cantine par des tarifs abordables pour toutes les familles. C’était la conception de l’équipe municipale précédente de gauche mais ça, c’était avant !

Source : Les élu.e .s PS, PCF et citoyen.ne.s, Oussouf SIBY, Sarah KASSOURI, Guy CHALLIER, Jean-Marie TOUZIN

Publié le 28 octobre 2022, dans Politique, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Un élu discret et concerné

    Faut bien payer nos indemnités pour que nous continuions à bâtir une grande et belle ville. Amicalement à tous nos amis A2M

    Pour les autres rejoignez nous.

  2. LES RAPETOUS

    Voilà ce que font les ripoublicains avec votre argent

    https://www.bfmtv.com/lyon/diner-des-sommets-de-laurent-wauquiez-l-addition-s-alourdit_AV-202210280305.html

    Rappelons les indemnités des élus de la majorité Aulnaysiens

    Bruno Beschizza reçoit 101 629€ d’indemnités par an
    Bruno Beschizza bénéficie de plusieurs indemnités et avantages (en valeurs brute annuelle) :

    57 834,39€ d’indemnités de maire
    12 562,77€ d’indemnités de président de Terres d’Envol
    31 231,80€ d’indemnités de conseiller régional
    Ces indemnités ne comprennent pas son éventuelle pension de sous-préfet hors cadre, administrateur général ou d’autres revenus personnels. Par ailleurs le maire bénéficie d’une voiture de fonction (et son carburant) et d’après Mme Maroun de 1291€ de frais de bouche par an, qui convenons-en n’ont rien à voir avec d’autres époques (700€ par jour pour Jacques Chirac à la Mairie de Paris).

    Le total dépasse très légèrement le maximum de cumul théorique. M. Beschizza doit donc reverser quelques dizaines d’euros par an en écrêtement.

    Et les autres élues et élus ?
    De l’indemnité la plus importante à la moins élevée, voici ce que touchent les élus :

    Séverine Maroun 96 724 € brut par an (première adjointe 33 114,35€, conseillère départementale n°I 35 732,46€, présidente du SEAPFA 22 747,81€, conseillère métropolitain 5129,35€ + voiture de fonction)
    Alain Ramadier 86 879 € brut par an (député 86 878,92 € brut, il faut compter aussi l’avantage en nature ex-IRFM 64 476€)
    Annie Delmont-Koropulis 86 879 € brut par an (sénatrice 86 878,92 € brut, il faut compter aussi l’avantage en nature ex-IRFM 70 800€)
    Franck Cannarrozzo 57 480 € brut par an (adjoint 20 792,73€, vice président du conseil de territoire 20 536,08€, conseiller départemental n°II 16 148,76€)
    Denis Cahenzli 45 056 € brut par an (adjoint 20 792,73€, vice président de métropole 24 263,61€)
    Aïssa Sago 41 329 € brut par an (adjointe 20 792,73€, vice présidente du conseil de territoire 20 536,08€)
    Sabrina Missour 41 329 € brut par an (adjointe 20 792,73€, vice présidente du conseil de territoire 20 536,08€)
    Fouad el Kouradi 37 182€ brut par an (adjoint 20 792,73€, membre du conseil syndical du SEAPFA 7 663,11€, siège au Syctom 8 727,82€)
    Olivier Attiori 25 069 € brut par an (conseiller municipal délégué 9 382,17€, conseiller territorial délégué 15 687,29€)
    Les autres adjoints touchent 20 792,73€ par an, les conseillers municipaux délégués touchent 9 382,17€, les élus d’opposition 0€.

  3. Delphine Constant

    Les gens font des gosses et n’ont pas les moyens de les nourrir. Tout ça pour toucher les allocs. C’est pour cela qu’on doit mettre un terme à l’assistanat.

    Les parents n’ont qu’à travailler au lieu de voler l’État avec les assedic ou le RSA.

    Bossez et arrêtez de faire des mômes.

  4. Peut on publier la grille des tarifs en fonction du quotient familial?

    le plus juste serait de revoir les extrêmes et d’ajuster au mieux les tarifs intermediares.
    Les personnes à faible revenus doivent, un minimum, contribuer à la cantine et les plus aisés, ne pas être rackettés non plus.
    Pour les personnes n’ayant pas du tout les moyens d’autres aides peuvent être demandés en ayant recours à une AS par exemple.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :