Archives du blog

Comment poser une charpente industrielle ?

Dans le domaine de la construction, les maisons sont souvent érigées avec des matériaux préétablis et assemblées pour créer un bâtiment solide et durable. Parmi les matériaux les plus appréciés, la charpente industrielle fait l’unanimité. La construction des maisons contemporaines, ou en l’occurrence le montage se font sur la base de ces charpentes. Lors de la construction de leurs habitations, certains propriétaires de terre préfèrent monter eux-mêmes certaines parties de leurs maisons. Bien que l’assemblage et le montage des charpentes industrielles restent accessibles à tous, vous devez lire et suivre les consignes fournies avec les matériaux.

La préparation des matériels et des matériaux

Une fois que les pièces de la charpente industrielle sont achetées, vous devez trouver un espace pour le stockage. Comme le bois représente une grande partie des matériaux de construction, gardez et stockez le tout dans un espace large, sec et désinfecté. Même si le bois des charpentes subit de nombreux traitements chimiques pour renforcer leurs solidités et leurs durabilités, la prise de précautions reste une décision judicieuse.

Comme vous souhaitez poser vous-même votre charpente, préparez les outils nécessaires plusieurs jours ou semaines avant le début des travaux. Faites l’achat des outils dont vous ne disposez pas encore. Vous aurez besoin d’une boîte à outils complète, de divers matériaux comme les clous ou les vis et enfin vous aurez besoin d’une grue pour monter les fermettes.

Le montage et l’assemblage des fermettes

Tout d’abord, apportez les fermettes en haut du bâtiment par le biais de la grue. Prenez les mesures de chaque pièce de la charpente, des murs et des espacements à suivre, puis tracez des marquages sur chaque fermette et sur les murs. Vous devrez également scier de nombreuses pièces de bois pour servir de fixation si les travaux durent plus d’une journée.

Commencez par installer la première fermette, en prenant soin de suivre les marquages que vous avez tracés précédemment et en fixant les surfaces en contact avec le mur par des équerres et des goujons. Continuez ensuite avec la deuxième fermette, en suivant le même procédé. Afin de maintenir droit et en place chaque fermette, clouez un morceau de bois de la même longueur que l’espacement entre chaque fermette. Continuez ainsi jusqu’à ce que vous atteigniez le rebord de la structure avec la dernière fermette.

La fixation et le renforcement de l’ensemble

À cette étape de la construction, les fermettes devront pouvoir tenir, mais elles restent encore relativement fragiles. Vous devez maintenant passer à la fixation. Pour cela, vous devez placer les filants, ce sont des pièces de renforcement à placer sur toute la longueur de la charpente et sur des points précis qui seront indiqués sur le guide de montage.

Une autre pièce de renforcement : les contreventements sont à placer en diagonale et relieront les quatre côtés de la charpente. Ces renforcements devront être fixés sur chaque surface sur laquelle ils se posent, que ce soit la surface d’une fermette, d’un mur ou d’un autre renforcement. Gardez en tête que chaque pièce livrée lors de l’achat de la charpente industrielle possède sa place sur l’ensemble. Ainsi vous devrez suivre les indications et les schémas d’explications affichés sur le guide de montage, la pérennité de votre habitation en dépend.

Source : contribution externe

%d blogueurs aiment cette page :