Archives du blog

Il n’y a plus d’arrosoir dans les cimetières d’Aulnay-sous-Bois

Une habitante d’Aulnay-sous-Bois a passé son après-midi au nouveau cimetière à nettoyer les tombes de ses proches. Alors que son mari était à carrefour, elle a dû l’appeler en catastrophe pour acheter un seau pour nettoyer et entretenir les tombes.

S’il y a des robinets dans les cimetières, il n’y a plus aucun arrosoir ! Un affichage à l’entrée du nouveau cimetière explique qu’il faut que chacun(e) apporte son propre arrosoir.

Toussaint oblige, beaucoup vont voir leurs proches. Les tombes se nettoient et se fleurissent par les familles des défunts. Qui dit nettoyage, dit eau, et sans arrosoir, c’est coton ! Notre lectrice pense que ce serait pas mal d’informer les gens, pour qu’ils s’équipent en conséquence !

En parlant du cimetière, notre lectrice précise qu’il manque cruellement d’un fleuriste tout proche, ainsi que d’un marbrier.

Source : contribution externe

A quand un carré musulman dans les cimetières à Aulnay-sous-Bois ?

En France, le Conseil Français du culte musulman (CFCM) évalue leur nombre à 600, dans les 40 000 cimetières présents sur tout le territoire. Mais depuis une dizaine d’années, les demandes liées à la création ou l’extension de ces carrés augmentent. « Les enfants musulmans ne veulent plus voir leurs parents enterrés dans leur pays d’origine. C’est aussi un signe d’intégration », expose Kamel Kabtane, recteur de la grande mosquée de Lyon. Outre l’orientation des tombes, un autre argument justifierait la mise en place de tels espaces selon le dignitaire religieux : « Si les musulmans venaient prier devant des sépultures d’autres confessions, cela pourrait gêner les parents des défunts concernés. Il est important que chacun ait sa propre conception de la mort. » 

Source et article complet : L’Express

%d blogueurs aiment cette page :