Publicités

Archives du blog

Le petit Haroun, 22 mois, frappé, projeté au sol et mis dans une machine à laver à Drancy !

machine_laverUne étape supplémentaire dans l’insoutenable a été franchie avec le récit de l’infanticide du petit Haroun, 22 mois, à Drancy. La mère, meurtrière présumée, 28 ans, a reconnu les faits pendant ses 48 heures de garde à vue.

Interrogée dans les locaux de la sûreté départementale depuis mardi dernier, elle avait confirmé les déclarations de son mari. Le petit garçon de 22 mois avait été frappé violemment et projeté au sol. Elle a expliqué l’avoir «boxé ».

Elle a mis le corps inanimé dans le tambour et enclenché un programme

Après s’être déchaînée sur son enfant, elle a révélé un scénario encore plus atroce. Alors que l’enfant ne bouge plus, elle entreprend cet acte insensé. Voulant faire disparaître les traces des violences, elle introduit le petit corps dévêtu dans le tambour du lave-linge puis elle enclenche un programme. Elle sort l’enfant de la machine puis le rhabille et le dépose, inerte, dans son lit.

Lorsqu’elle réalise que l’irréparable a été commis, elle appelle son mari au téléphone. Celui-ci découvrira son bébé couvert d’hématomes, ne bougeant plus. Le père prend le chemin des urgences de l’hôpital privé du Blanc-Mesnil. L’équipe médicale ne peut que constater le décès de l’enfant. L’autopsie révélera que la petite victime était déjà morte quand sa mère l’a jeté dans le lave-linge.

Article complet du Parisien : ici

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :