Archives du blog

Interdiction de l’obligation vaccinale par la cour Européenne des droits de l’homme !

La Cour européenne des droits de l’homme  a décidé le 27.01.2021 dans sa résolution 2361/2021, entre autres, que personne ne devait être vacciné contre sa volonté ni sous la pression.

Les 47 États membres sont par conséquent invités à signaler avant la vaccination que celle-ci n’est pas obligatoire et que les personnes non vaccinées ne doivent pas subir de discrimination.

La discrimination est également expressément interdite en cas de risques sanitaires existants ou si une personne ne souhaite pas être vaccinée. Les fabricants de vaccins sont tenus de publier toutes les informations sur la sécurité des vaccins.

Avec cette résolution, la plus importante organisation de défense des droits de l’homme en Europe a désormais établi des normes et des obligations, ainsi que créé des lignes directrices en vertu du droit international, qui doivent être appliquées par les 47 États membres, y compris l’UE en tant qu’organisation.

Les discriminations, par exemple sur le lieu de travail ou les interdictions de voyager pour les personnes non vaccinées, sont donc légalement exclues.

Le président Macron qui instaure et impose une obligation vaccinale et met en place un pass sanitaire liberticide contrevient aux recommandations et aux résolutions de la cour européenne des droits de l’homme qui ont pourtant valeur d’obligation !

Vous pouvez prendre connaissance de cette résolution sur le lien ci-dessous :

https://pace.coe.int/fr/files/29004/html

Je reproduis ci-dessous les articles qui interdisent l’obligation vaccinale, les pressions, les mesures de coercition et de rétorsion telles que les privations de libertés individuelles inaliénables instaurées par Macron, rendant impossible toute vie dans la dignité pour ceux qui ne veulent pas se soumettre à une vaccination dont on ignore les effets délétères à plus ou moins long terme : privation de travail donc de ressources pour assurer sa subsistance, de loisirs et de culture, interdiction d’aller et venir en toute liberté et sans restriction aucune…

7.3    pour ce qui est de garantir un niveau élevé d’acceptation des vaccins:

7.3.1   de  s’assurer que les citoyens et citoyennes sont informés que la vaccination n’est pas obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner, s’il ou elle ne souhaite pas le faire personnellement

7.3.2    de  veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné, en raison de risques potentiels pour la santé ou pour ne pas vouloir se faire vacciner

7.5.2   d’utiliser  les certificats de vaccination uniquement dans le but désigné de surveiller l’efficacité du vaccin, les effets secondaires potentiels et les effets indésirables

La volonté d’Emmanuel  Macron  de s’affranchir des lois qui protègent et garantissent la jouissance des droits humains et des libertés individuelles est un immense abus de pouvoir qui crée un apartheid sanitaire et social que le peuple de  France ne doit pas accepter !  Chaque citoyen est propriétaire de son corps physique et mental et doit rester souverain dans la gestion de sa santé.

De même qu’un réfractaire à la vaccination n’a pas à empêcher un concitoyen de se faire vacciner s’il le souhaite, un vacciné n’a pas à obliger un compatriote à subir le vaccin contre son gré, ni à le couvrir de noms d’oiseaux et de qualificatifs excessifs parce qu’il refuse de s’y soumettre en son âme et conscience !  La liberté de conscience doit être respectée et les obligations deviennent des abus de pouvoir et d’intolérance !

Article  rédigé  le  15  juillet  2021  par  Catherine  Medioni

%d blogueurs aiment cette page :