Archives du blog

Pseudo-pénurie d’essence à Aulnay-sous-Bois, les gens deviennent-ils fous ?

@Mourad Yaakoub

Comme vous le savez depuis quelques jours, 3 des 6 raffineries Total sont à l’arrêt. Les principaux secteurs touchés sont dans le Nord de la France. Les autres raffineries fonctionnent correctement.

Comme à chaque fois quand il y a quelques blocages de raffinerie ou de dépôt d’essence, une partie de la population se rue dans les stations-services. Si la plupart de ces stations sont normalement approvisionnées, une augmentation de la demande parfois décuplée provoque un assèchement des réserves. Et pour finir, la pénurie se crée, alors qu’elle aurait pu être évitée sans panique ni précipitation.

On imagine mal si la France partait en guerre, ou si une réelle pénurie survenait. On se rappelle les « idiots » qui achetaient des dizaines de paquets de papier-toilette lors des premières semaines de confinement Covid, idiots qui pensaient qu’un virus de type SARS était similaire à la dysenterie (en fait, ce phénomène venait d’un canular entretenu et amplifié dans les réseaux sociaux). Finalement, plus de papier-toilette au bout de quelques jours.

Idem pour l’huile de tournesol. On imagine mal ce qu’une rumeur de pénurie de sucre ou de sel provoquerait dans les magasins.

Pour en revenir à l’essence, Total est en négociation dans les prochains jours. Les raffineries fermées rouvriront. Les stations-services seront de nouveau pleinement opérationnelles. Mais aucune leçon ne sera tirée, une fois de plus, de cette situation ubuesque.

On pourrait imaginer que l’on surtaxe de 100% tout achat au-dessus des 20 litres d’essence en cas de rumeur de pénurie, argent qui serait par exemple utilisée pour la transition écologique, les infrastructures ferroviaires ou autres transports en commun, tout en diminuant durant la même période l’abonnement ou le coût de ces moyens de locomotion collectifs (sauf pour les secteurs dépourvus de ces transports en commun).

A quand la prochaine pénurie ou la prochaine rumeur ?

%d blogueurs aiment cette page :