Publicités

Soutien de Gérard Gaudron à la candidature de Bruno Beschizza à Aulnay-sous-Bois

Gerard_GaudronA dix mois des élections municipales, les Aulnaysiens et Aulnaysiennes connaissent maintenant le candidat de rassemblement qui les mènera à la victoire en 2014 : BRUNO BESCHIZZA.

Il y a quelques temps déjà que j’ai adhéré à cette proposition, alors que j’étais moi-même candidat à l’investiture, car seul l’intérêt de notre ville compte.

Bruno Beschizza est un candidat jeune et dynamique qui a de nombreuses années devant lui, pour remettre AULNAY sous BOIS à la place qu’elle n’aurait jamais dû perdre. Avec l’appui d’une équipe forte et rassemblée, prête à en découdre avec le maire actuel, la victoire est à portée de main.

Ce candidat, je le connais évidemment de longue date. Je suis donc sûr qu’il ne va faire qu’un avec la ville d’Aulnay sous bois et ses habitants. Comme conseiller régional, il connaît déjà, d’ailleurs, les gros dossiers de la ville : PSA, le Grand Paris, les problèmes de sécurité, d’urbanisme.

Bref, c’est un excellent candidat que je soutiens et avec qui je vais travailler car seul compte, au-delà de nos souhaits personnels, l’avenir d’Aulnay sous bois et de ses habitants

J’appelle donc tous les Aulnaysiens et les Aulnaysiennes à nous rejoindre autour de Bruno Beschizza : c’est la seule voie pour la reconquête de la ville.

Source : communiqué de Gérard Gaudron, conseiller municipal UMP, ancien Député-Maire d’Aulnay-sous-Bois

Publicités

Publié le 18 juin 2013, dans Politique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Et si les citoyens n’avaient plus envie d’être l’enjeu de batailles dont le seul but est de prendre le pouvoir pour soi ? Dans un débat visant à élire les futurs dirigeants de la cité, il ne devrait pas y avoir de place pour un discours guerrier : « prêt à en découdre », la reconquête de la ville »… Les grands appareils politiques doivent comprendre que ce n’est pas avec cette agressivité / violence dans le discours contre les autres, qu’ils parviendront à regagner la confiance des électeurs. Nous ne sommes plus au moyen âge, le monde est ouvert. La bataille ne doit pas se situer à l’intérieur de nos murs (qui sont tombés depuis longtemps) mais à l’extérieur. Le rassemblement (dont tous parlent mais qui ne les intéressent que jusqu’aux 51% des suffrages) doit se faire en recherchant des objectifs communs pour progresser et améliorer la vie de tous et non pas en exacerbant la haine dans leur discours pour mieux battre le titulaire du siège jusqu’à la prochaine alternance. Les extrêmes sont les seuls bénéficiaires de ces positions qui se durcissent aux approches des échéances. Comme citoyen, je ne serai pas l’otage de ceux qui veulent reprendre la majorité du sénat ni de ceux qui ne veulent pas partager leur fauteuil. Qui va permettre cette ouverture ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :