25 propositions pour une république laïque de 21ème siècle proposées par le Grand Orient de France

  • 25-propositions- du-GODF-laïcite_Page_1Développer la pédagogie de la laïcité
    • Instaurer une journée nationale de la laïcité (non chômée) le 9 décembre.
    • Adopter une « charte de la laïcité à l’intention des élus et responsables institutionnels » pour préserver la liberté de conscience de tous les citoyens.
    • Inscrire dans la Constitution, les principes des deux premiers articles de la loi du 9 décembre 1905 : “la République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes” ; “La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte”.
    • Mettre en place un enseignement des conditions historiques et juridiques d’application de la laïcité dans la formation
      des professeurs, personnels éducatifs et chefs d’établissements.
    • Mettre en place un enseignement de la laïcité dans les formations préparant aux métiers des trois fonctions publiques,et des carrières sanitaires et sociales.
  • Appliquer la loi de 1905 sur l’ensemble du territoire de la République
    • Favoriser l’adoption des mesures législatives nécessaires à l’application de la loi de 1905 dans les territoires ultramarins où elle ne s’applique pas.
    • Alsace-Moselle
      • Mettre en place une sortie progressive du régime des cultes reconnus visant l’harmonisation avec le droit commun (loi du 9 décembre 1905) ;
      • Abolir au plus tôt le délit de blasphème1 ;
      • Abolir l’obligation de suivre un enseignement religieux dans les écoles publiques.
  • Promouvoir l’école publique laïque et gratuite
    • Créer les établissements scolaires publics et les sections nécessaires dans les zones qui en sont dépourvues, chaque fois que les effectifs des élèves concernés le justifient.
    • Supprimer l’obligation pour les communes de financer la scolarité des élèves dans les établissements privés situés dans d’autres communes, découlant de la loi Carle (Art. L.442-5-1 et L.442-5-2 du code de l’éducation).
    • Faire étudier l’impact du déploiement de la charte de la laïcité dans les écoles et établissements d’enseignement publics.
    • Faire respecter, par les adultes accompagnateurs de sorties et déplacement scolaires, l’obligation de neutralité religieuse, politique, et philosophique requise par le fonctionnement du service public de l’éducation.
  • En finir avec les financements indirects aux cultes
    • Mettre un terme au financement public des activités consistant en l’exercice d’un culte, même présentées comme culturelles.
    • Faire procéder à un état des lieux chiffrés de l’ensemble des financements publics en faveur des cultes.
  • Faire vivre la laïcité dans l’enseignement supérieur
    • Faire respecter l’art. L.731-14 du code de l’éducation réservant le titre d’université aux établissements d’enseignement supérieur publics ;
    • Abroger l’accord entre la République française et le Saint-Siège sur la reconnaissance mutuelle des grades et diplômes dans l’enseignement supérieur.
    • Faire diffuser dans les établissements publics d’enseignement supérieur, et annexer à leur règlement intérieur, la Charte de la laïcité dans les services publics.
    • Prohiber, dans les salles de cours, lieux et situations d’enseignement et de recherche des établissements publics  d’enseignement supérieur, les signes et tenues manifestant ostensiblement une appartenance religieuse.
    • Faire respecter, dans les centres d’examen, l’obligation d’identification, l’interdiction de tout objet ou manifestation susceptible de gêner les autres candidats ou de perturber le déroulement de l’épreuve, et contrevenant à la neutralité des conditions d’examen.
  • Assurer la liberté de conscience
    • Audiovisuel
      • Donner un temps d’antenne sur les chaînes publiques de télévision aux mouvements philosophiques non-confessionnels, et aux courants de pensée laïques, libres penseurs, athées.
    • Sport
      • Exiger le respect, dans les compétitions olympiques, de l’égalité hommes-femmes et de la règle 50 de la Charte Olympique interdisant toute forme de « propagande politique, religieuse, ou raciale ».
    • Ethique
      • Reconnaître, dans l’encadrement législatif de la fin de vie, le droit de mourir dans la dignité selon les souhaits exprimés par le patient.
    • Entreprises
      • Favoriser le développement des chartes de la neutralité religieuse dans les entreprises qui le souhaitent.
    • Europe
      • Défendre et promouvoir le respect de la liberté absolue de conscience au niveau européen.

Source : propositions Grand Orient de France. Article suggéré par Olivier Rimbert

Publié le 10 décembre 2014, dans Religion, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. JEAN LOUIS KARKIDES

    Il manque une seule chose à toutes ces demandes:
    Une mise en cause des élus qui font de leur copinage avec différentes religions des tremplins électoraux….
    Et ceci de droite comme de gauche.

  2. Je ne sais pas bien ce qu’est la franc-maçonnerie, mais ça m’a l’air d’être également un grand réseau de copinage auquel participent de nombreux politiciens. Et je ne suis pas certain que ce soit spécialement appréciable dans une république qui se veut transparente.

    Cela étant, fin octobre, ce sont les francs-maçons qui sont allés soutenir financièrement la fameuse crèche Babyloup, pointée du doigt pour avoir eu la pugnacité de virer son ancienne directrice adjointe qui s’est pointée un beau jour avec un voile islamique sur la tête et refusait de l’enlever malgré le règlement interne, tout en déposant plainte pour licenciement abusif.

    Cela étant, les FM ont raison sur nombre de ces points.
    Que ce soit la même république qui doit, aussi, s’appliquer en Alsace-Lorraine ou à Mayotte (même si ce n’est pas précisé, c’est de ce département à majorité musulmane dont il s’agit), l’interdiction de subventionner des écoles privées ou encore des associations pseudo-culturelles à vocation en fait cultuelle.

    De la même façon, il est assez bancal que les signes religieux ostentatoires soient, à juste titre, interdits dans le secondaire, et non à l’université. J’applaudis également leur soutien à l’euthanasie, même s’ils ne le disent pas noir sur blanc.
    Et, oui, la neutralité religieuse doit pouvoir être mise en vigueur dans les entreprises qui le souhaitent. A quand la fin des caissières voilées d’Ikéa ?

    Toujours à propos de laïcité, RTL a fait procéder à une étude sur un panel de Français.
    Il en ressort qu’une majorité de Français réclame une bien moindre visibilité de la religion dans la sphère publique, face à des expressions au contraire toujours plus visibles.
    Et si la France s’ancre de plus en plus dans la sécularisation, y compris chez les catho se déclarant croyants/pratiquants, la tendance est autre chez les musulmans, population beaucoup plus jeune que la vieillissante communauté catholique.
    http://media.rtl.fr/online/binary/2014/1210/7775825413_note-sur-la-laicite-sociovision-octobre-2014.pdf?ts=1418204107299

  3.  » Beschizza a été initié au Grand orient (GO) en 2000, où il est devenu vénérable maître en 2004 et a fréquenté deux loges franciliennes. Il a ensuite quitté le GO en 2008, pour rejoindre, avec d’autres frères, la Grande loge de France, une obédience plus spiritualiste et moins progressiste que le GO. »

    Souce : http://www.lexpress.fr/region/ile-de-france/dans-le-93-debuts-laborieux-pour-beschizza-policier-et-franc-macon_847680.html#KsTFzbHepByrf2e2.99

  4. GP
    Il ne suffit pas de mettre des liens pour avoir une légitimité.
    Colporter un propos faux est aussi mentir.
    Je peux affirmer que cet article de l’express contient des contre vérités.
    Et même si Bruno Beschizza est FM cela ne regarde que lui. je ne vois pas l’intérêt de votre intervention. Votre position sur la Laïcité eut été plus judicieuse, et surtout dans le thème.
    salutations républicaines

  5. JEAN LOUIS KARKIDES

    Un parent qui accompagne une classe n’est pas un agent de l’Etat.
    Un parent qui va voir un professeur non plus.
    Autant je ne comprends pas que des employés de mairie portent des signes religieux,autant je ne suis pas pour imposer cette neutralité aux accompagnateurs bénévoles.

  6. Jean Louis
    Un parent qui rencontre un professeur reste un parent et donc il a le loisir de se vêtir comme il l’entends
    Maintenant un parent qui accompagne en sortie cesse d’avoir son rôle de parent pour endosser celui d’auxiliaire d’éducation. il à donc de ce fait autorité sur les enfants et par conséquence il se doit d’observer une totale neutralité religieuse et politique. Je tiens à préciser, ce qui n’est souvent pas le cas, que cette mesure ne s’applique pas uniquement à un voile ou une kippa , mais touche aussi une croix visible autour du coup.
    Bonne journée
    Salutations républicaines

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :