Vidéo : discours d’Alain Ramadier lors de la remise des diplômes de la langue française à Aulnay-sous-Bois

ramadier_aulnay

Vidéo

Nous vous invitons à découvrir le discours du 4 avril 2015 d’Alain Ramadier, adjoint au Maire, lors de la remise des diplômes de la langue française, en Maire d’Aulnay-sous-Bois, en cliquant sur l’image ci-contre.

Publié le 13 avril 2015, dans Fêtes et Cérémonies, Vidéos, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 13 Commentaires.

  1. Deux questions :
    – quel est le coût, pour le contribuable aulnaysien, de ces cours de français ?
    – comment ont fait les premiers immigrés italiens, espagnols, portugais, polonais, indochinois etc pour s’intégrer alors qu’il n’existait pas tout cet assistanat ?

  2. JEAN LOUIS KARKIDES

    1-Surement moins que des fusils d »assaut 😉
    2-Vous préféreriez peut être que ces cours soient donnés dans une école coranique?
    Moi,pas.

  3. Fusil d’assaut ? Ecoles coraniques ? De quoi parlez-vous, vous avez dû vous tromper de sujet.

    J’ai posé deux questions, simples; les éluder comme vous faites me pousse à penser qu’elles sont gênantes.

  4. JEAN LOUIS KARKIDES

    1-Une petite boutade mais dont nous reparlerons surement.
    Les choix budgétaires de cette municipalité privilégiant certains postes au détriment d’autres montrent une certaine orientation critiquable.
    2-Nous ne sommes plus dans les années 50 et notre société multi culturelle évolue ainsi que la manière de permettre la meilleure intégration possible dans cette période de repli sur soi.
    2 bis:A vous de répondre.

  5. La maitrise du français est un préalable indispensable à l’intégration dans notre pays. Par conséquent permettre aux étrangers qui veulent s’installer et vivre en France d’accéder à des cours de Français n’est sans aucun doute pas superflu, pour justement éviter l’isolement et le repli dans leurs communautés.

    Nul ne quitte son pays et ses proches par plaisir, et ceux qui le font espère une vie meilleure pour eux même et leur famille à laquelle souvent ils envoient une partie de leur salaire. Peut-on les blâmer de choisir la France ? Ne ferions nous pas la même chose si nous étions nés sous des cieux moins favorables ?

    L’émigration résulte de conditions de vie tellement difficiles pour quantités d’êtres humains dans d’autres pays, que vouloir la « modérer », la supprimer ou même l’interdire serait irréaliste à plus d’un titre : d’une part les immigrés accomplissent les travaux les plus durs, ( tous métiers que les français fuient ), les moins valorisants et les moins bien rémunérés, quand ils ne sont pas carrément exploités parce que sans papiers ni titre de séjour en règle, et d’autre part la seule façon d’endiguer le phénomène serait que les pays les plus riches aident toutes ces populations à se développer dans leurs propres pays …

    Cependant les français seraient-ils prêts à verser des impôts pour cela ?
    Vu le niveau déjà très élevé des taxes et impôts, ils sont à l’overdose d’une fiscalité devenue par trop confiscatoire…

  6. Les étrangers ne sont pas les seuls à devoir prendre des cours de français, combien de jeunes de la quarantaine ont des soucis avec notre langue…. et à qui la faute ?
    L’Education Nationale n’a pas fait son boulot correctement

    Une partie de ceux qui sont au Pôle Emploi en souffrent et ne trouvent pas de travail.

    Il faut faire face aux vrais problèmes de société et réagir si certains veulent une vie meilleure.

    Le courage, c’est d’affronter ses propres lacunes et de ne pas compter sur les autres.

    Combien dans nos familles, grands parents, parents ont soufferts et n’ont pas été à l’école et malgré tout ont réussi leur vie, et la nôtre, sans jamais réclamer un centime à la société.
    Ils ont retroussé les manches et respecté les valeurs de chacun

  7. @ JLK
    1. Ca ne répond toujours pas à la question; quel est le coût de ces cours de français pour le contribuable aulnaysien ? Je suis étonné qu’en défenseur de la démocratie, et donc de la transparence, vous éludiez cette question.
    Serait-il offusquant de s’intéresser à la façon dont est dépensé l’argent public ?

    2. & 2bis le fait indéniable est que les immigrés italiens, portugais, espagnols ou encore indochinois ont su s’intégrer, souvent même s’assimiler, sans que le contribuable n’ait à débourser de sa poche et sans que ces immigrés n’aient recours à l’assistanat
    La consultation des stats de l’INSEE sur l’immigration et de façon plus précise sur les niveaux scolaires des enfants issus de l’immigration, les diplômes décrochés, le taux de chômage ou encore la maîtrise du français est fort instructive.
    Cf mon commentaire laissé ici https://aulnaycap.com/2015/04/01/classement-des-lycees-les-etablissements-de-seine-saint-denis-performants-sur-la-duree/comment-page-1/#comment-19591

    Paraît que le taux de chômage, en France, est proche de 0%, d’où la pertinence de faire venir des travailleurs immigrés, si si.
    Par ailleurs, sur 100 immigrés qui viennent en France, à peine 9 viennent pour trouver du travail…
    Le gros du contingent est constitué par l’immigration familiale, les étudiants – qui sont censés repartir – et les réfugiés. Et je ne parle que de l’immigration légale…

    En outre, pour rebondir à votre histoire de kalash, serait-ce à dire que ceux qui, aujourd’hui se dessoudent à la kalash ou opèrent des massacres avec ce type d’armes sont issus de familles dans lesquelles le français n’était pas la langue habituellement utilisée ?
    Vous êtes proches de la stigmatisation; un petit stage de vivre-ensemble ne vous ferait pas de mal.

    @ CM, vous tenez le discours habituel du MEDEF et de la droite libérale (ainsi que de la gauche internationaliste, d’ailleurs).
    Si le patronat maintenait des salaires normaux, les Français brigueraient des postes qui, sous-payés aujourd’hui (par qui ? le patronat), n’attirent évidemment que des miséreux.

    Quant à aider ce qu’on appelait le Tiers Monde, depuis des années notre pays verse des milliards à l’Afrique (entre autre; en 2013 ou 2014, l’Aide publique au développement s’élevait à plus de 9 Mds d’euros, dont 60% attribués à l’Afrique). Sans oublier les milliards d’euros de dettes annulées…

  8. JEAN LOUIS KARKIDES

    RW,je vais tenter de faire court:
    1- Le coût?Demandez à Stéphane FLEURY,Maire Adjoint chargé des finances,pas à moi.
    2.L’immigration:de plus en plus européenne,de plus en plus de diplomés trouvant un travail dans l’année:
    http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1524
    Désintoxiquez vous:
    http://www.alternatives-economiques.fr/immigration—les-fantasmes-a-l-epreuve-des-faits_fr_art_633_67721.html
    3.Sur les Kalash….Evitez les amalgames douteux,je commente avec vous car vous ne cherchez pas à rabaisser l’autre ou le caricaturer,essayons d’élever le débat sur ce blog.

  9. Ce sont les immigrés à prendre en charge leur propre intégration, sans compter sur l’assistanat et l’argent du contribuable.
    Il est donc fort heureux que l’immigration redevienne plus européenne, et plus diplômée.

    Mais quid de tous les autres venus avec le regroupement familial et qui, manifestement, ont recours à l’assistanat pour s’intégrer ?

    Quant à votre lien sur l’immigration (Alternatives éco), c’est bien beau, mais le fait est que l’immigration se concentre en périphérie des grands centres urbains; à moins d’avoir de la boue devant les yeux, difficile de prétendre que le nord d’Aulnay, par exemple, n’est pas habité par une grande majorité d’immigrés.

  10. @RW

    Je ne vois pas le rapport entre mon commentaire et le discours du medef …..et je doute d’ailleurs que mes propos séduisent leurs adhérents, mais bon…

  11. JEAN LOUIS KARKIDES

    RW,ai-je dis le contraire?
    Il serait souhaitable en effet que la répartition entre logements sociaux et propriétaires ,entre personnes issues de l’immigration et ceux qui sont là depuis plus longtemps se fassent.
    En sachant bien que le gaulois est une denrée rare…..
    Ce sont dans les communes de l’est parisien qu’on été construites la plupart des grandes cités,les maires de droite refusant leur part du boulot.
    Jusqu’à ce que les municipalités en grande partie communiste disent « stop ».
    Et on leur reproche!
    Voilà pour le côté urbain.
    Quand vous dites que ce sont aux communautés de prendre en charge leur intégration,voulez vous dire que ce sont aux écoles coraniques de faire des cours de français aux personnes d’origine maghrébine?
    Vous n’avez toujours pas répondu à cette question.
    Notre République a un devoir d’intégrer ceux qui le souhaitent,ils ne font qu’enchérir notre pays par ce qu’ils apportent.

  12. Vous interprétez mes propos, JLK.

    Je n’ai jamais écrit qu’il appartenait aux communautés de prendre en charge l’intégration des immigrés, mais aux immigrés eux-mêmes.

    Le problème, c’est qu’en laissant venir des myriades d’immigrés peu instruits, peu qualifiés qui plus est aux cultures très différentes des nôtres et qui vont, parfois, en confrontation avec les nôtres comme dirait le sieur Valls, ceux-ci se regroupent en communautés, et se communautarisent, se ghettoïsent.

    Encore une fois, comment ont fait les immigrés italiens, espagnols, polonais ou même indochinois pour s’intégrer voire s’assimiler alors que n’existait pas tout cet assistanat ?

  13. JEAN LOUIS KARKIDES

    RW,quand vous dites « aux immigrés eux mêmes »,qu’entendez vous par là?
    Croyez vous que dans une famille où les parents maîtrisent mal la langue française,il soit évident de les aider?
    Voulez vous dire que ce sont aux associations communautaristes de le faire?
    L’assimilation sociale est bien différente de nos jours que dans ces années où il était facile de trouver un travail,où nous n’avions pas besoin de Bac+5 pour trouver (ou ne pas trouver) un travail.
    Dans ces années,italiens,espagnols…se retrouvaient,échangeaient et l’assimilation se faisait.
    De nos jours,tout est différent,trouver un emploi est encore plus difficile si on est « issu de… ».
    Le communautarisme est le moyen de se retrouver malheureusement…
    Alors si on peut casser ces renfermements en leur offrant une fenêtre sur notre pays,j’applaudis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :