Il sera bientôt interdit de tchiper au collège et au lycée en France

tchiperDécidément, on en apprend des histoires insolites dans la presse locale ! Le Parisien nous apprend en effet qu’il sera bientôt interdit de tchiper en classe de collège et de lycée, suite à l’agacement des enseignants.

Le tchip est un signe de mépris en provenance d’Afrique. C’est un bruit que l’on fait en pinçant légèrement ses lèvres et en aspirant. Généralement utilisé par la gente féminine, le tchip est avant tout une marque de rejet et reflète une colère intérieure à l’égard d’une personne ou d’un évènement.

On imagine que les établissements où il y a une forte proportion d’élèves d’origine africaine subsaharienne, le tchip était devenu monnaie courante…

Publié le 2 juin 2015, dans Education, Insolites, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Terrain miné, les enseignants à l’origine de cette revendication, insolite, vont se faire traiter de racistes.

    ll y a quelques jours, le Nouvel Obs – Nouvel Obs, hein – a publié le témoignage d’une jeune enseignante propulsée à la rentrée 2014 dans une classe de CM2, en ZEP…
    http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1377461-je-suis-enseignante-les-eleves-sont-intenables-leur-niveau-est-accablant-c-est-l-enfer.html

    Le témoignage est percutant, notamment le mépris affiché par certains des élèves – on parle d’une classe du primaire !!! – qui, forcément, par leur attitude, sapent complètement son autorité.

    Extraits :

    « Face à un élève qui me dit que « son père va venir m’égorger » lorsque je le punis, je suis complètement démunie. »
    « Si je punis deux élèves noirs dans la même journée, j’ai la garantie de me faire traiter de raciste. »
    « Les moins bons élèves sont ceux dont les parents n’aident pas à faire leurs devoirs ou ne sont pas présents. » (sur une vingtaine d’élèves, seuls 4 ont le niveau notamment en français pour passer en 6e. Et comme le gouvernement normalo-combatif veut réduire/abolir les redoublements…)

    Voilà le résultat de décennies de laxisme étatique post-soixante-huitard. Sans oublier la non maîtrise de l’immigration par le biais du regroupement familial, lequel permet à des familles entières, peu ou pas instruites, peu ou pas qualifiées, et à qui l’on martèle que la France est coupable de tous leurs maux, de venir s’installer.

  2. JEAN LOUIS KARKIDES

    On choisit ses écrits……..
    Moi, je préfère le livre de ce professeur du lycée Voillaume vantant ses élèves ou le professionnalisme de ces enseignants estimés par les lycéens.
    J’en connais.
    Reste que le recrutement d’enseignants et leur formation devraient être revus avec des moyens adéquats.
    Le problème de la langue est un faux problème.
    Les enseignants de maternelle voient arriver des enfants qui en un an apprennent le français.
    Combien d’enfants issus de mariage mixte parlent à la perfection deux langues dés leur 5 ans?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :