Destruction d’une jolie clôture d’un pavillon rue Jules Princet à Aulnay-sous-Bois

Jules_Princet_Pavillon_AulnayLes plus anciens se rappellent du combat d’un collectif appelé « Collectif PLU », qui visait à contre-carrer l’appétit des promoteurs et de la municipalité gérée alors par le maire Socialiste Gérard Ségura concernant la construction d’immeubles. Sur la rue Jules Princet, deux jolis pavillons de caractère en meulière étaient concernés.

Pour rappel, suite à l’élaboration du PLU en janvier 2008, les abords de la rue Jules Princet avaient été classés en zone UD (mixte immeubles / pavillons). Un promoteur avait alors l’intention de construire un immeuble de logements (non sociaux) à l’endroit du 57 rue Jules Princet (avec le 59). L’adjoint à l’urbanisme de l’époque, Alain Amédro, avait alors protesté et fait en sorte de préempter les pavillons. Au final, l’objectif était alors de construire un immeuble…de logements sociaux.

La jolie clôture du pavillon a été finalement détruit, peut-être est-ce le signe d’une construction toute proche, ou le désir du propriétaire actuel d’effectuer des travaux particuliers. En tout cas, cela n’est pas resté inaperçu par le tissu associatif.

Publié le 14 septembre 2015, dans PLU, Urbanisme, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1.  » Les plus anciens se rappellent du combat d’un collectif appelé « Collectif PLU », qui visait à contre-carrer l’appétit des promoteurs et de la municipalité gérée alors par le maire Socialiste Gérard Ségura concernant la construction d’immeubles.  »

    C’est parce que j’ai pris publiquement la parole pour exprimer l’inquiétude des riverains de ces futurs bétonnages et que j’ai été applaudie par toute l’assistance, que Gérard Ségura à déclaré à un quidam Aulnaysien qui me l’a répété, qu’il  » m’avait à l’œil  » !!!

    Je ne pensais pas que cette intervention citoyenne au cours d’une réunion publique dans les tous débuts du mandat de Ségura, me vaudrait d’être illégalement écartée d’un poste pour lequel je disposais de toutes les compétences et exigences requises, et déclaré vacant au conservatoire de la ville en juin 2013 !!! Voilà comment les élus abusent de leurs pouvoirs pour nuire aux administrés qui ont osé s’opposer légitimement aux projets de mitage du tissu pavillonnaire !

    La liberté d’expression est illusoire puisqu’elle fait l’objet de graves restrictions et d’inadmissibles représailles, lorsqu’elle contrecarre les projets unanimement désavoués par la population Aulnaysienne qui s’est mobilisée d’une seule voix pour contraindre le maire à y renoncer !

    Ma famille et moi-même avons payé un très lourd tribu pour avoir osé exprimer les désaccords de tous les riverains et des Aulnaysiens en me faisant leur porte parole ! C’est pour cette seule et immonde raison que Gérard Ségura m’a injustement, illégalement et crapuleusement écartée de ce poste !

  2. Vous avez demandé à Mr Beschizza notre super maire entre 2 plateaux TV ?

  3. Monsieur Beschizza a été informé de ma mésaventure le 4 septembre 2013 par mail et le 7 octobre en face à face. Il s’était engagé à rouvrir le dossier s’il était élu et à me restaurer dans mes droits bafoués par la violation de plusieurs lois par le maire sortant. Une fois élu, il m’a menée en bateau et n’a strictement rien fait !

    Pire, il m’a menacée de poursuites par l’intermédiaire d’une avocate de Lyon payée avec l’argent de nos impôts !!! Curieuse façon de respecter et de servir les administrés ! A l’heure ou Beschizza annonce la nécessité d’une grande rigueur budgétaire sur notre ville, il dilapide l’argent des contribuables pour intimider des administrés qui n’ont commis aucun délit ! Il fait dans l’abus de pouvoirs lui aussi et dans l’esbroufe pour avoir les coudées franches et assurer l’ascension de sa carrière politique !

    Je n’ai plus aucune confiance dans les élus de notre ville, qu’ils soient de gauche ou de droite ! Ils sont corrompus par le goût du pouvoir, le cumul des mandats et l’argent qui va avec ! Ils ont une immense capacité de nuisance envers les administrés qui connaissent les lois, leurs droits et qui ne se laissent pas faire. Je n’éprouve que mépris pour ces individus imbus d’eux-mêmes et tellement prédateurs pour les administrés de la ville, qu’il faut s’en méfier et s’en prémunir

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :