Archives de Catégorie: PLU

Requiem pour les arbres à Aulnay-sous-Bois ?

Aulnay Environnement, reçoit aujourd’hui le message suivant, relayant un premier message sur notre site : 

«  Je me demandais comment on peut intervenir pour faire stopper l’abattage des chênes inscrits (3 aujourd’hui en plein confinement au 39 av des Pavillons-sous-Bois. (…) Et à défaut de stopper, s’il est déjà trop tard, poursuivre pour faire condamner, pour dissuader les suivants… »

Toute action en ce sens ne pouvant se faire autrement qu’avec le concours de la Municipalité, Aulnay Environnement, le 3 avril 2018, a écrit au Maire pour lui demander

« la création d’une commission mixte associant élus, services techniques, Maison de l’Environnement, associations et représentants des habitants pour suivre l’évolution de l’état de santé des arbres et sensibiliser les acquéreurs de parcelles arborées à la préservation du patrimoine précieux que représentent ces végétaux souvent derniers rescapés de l’historique forêt de Bondy. 

Cette commission devrait avoir pour première mission d’élaborer une Charte de l’arbre comme il en existe dans d’autres communes proches, intégrée au PLU. »

Cette lettre est restée sans réponse, de même que la relance du 26 juillet 2018.

Au printemps 2019, la municipalité lance un appel à candidature pour la rédaction d’un « Charte de l’Arbre ». À la première réunion, si l’on exclut les représentants de la municipalité, il n’y a qu’une demi-douzaine de simples citoyens, preuve de l’intérêt que portent les Aulnaysiens au problème. Il faut dire que cette réunion a été convoquée en pleine période de grève, à une heure où tous ceux qui n’étaient pas retraités étaient coincés dans les embouteillages et les transports en commun.

Dès l’introduction, il est clair que le but premier de la réunion est  de sensibiliser les Aulnaysiens à la nécessité d’abattre les arbres malades.

Nous posons au représentant de la municipalité, M. Cannarozzo, nos conditions pour une participation :

  • Un engagement que ce groupe de travail préludera à la mise en place d’une commission bénéficiant d’une longévité et de compétences lui permettant de participer dans le long terme à la gestion du patrimoine arboré et que sa vocation ne se bornera pas à participer à la rédaction d’un texte sans portée réelle.
  • Le projet d’un examen approfondi de l’état des lieux
  • La précisionsur le périmètre pris en compte : il doit ainsi englober non seulement le domaine public, mais aussi le domaine privé.
  • La promesse d’une réelle protection du patrimoine : Il importe donc que soit admis dès le départ que cette charte de l’arbre impose des contraintes dans les permis de construire.

Sur tout cela, M. Cannarozzo refuse de s’engager, et nous laisse toute liberté de rédiger ce qui nous plait. Nous avons déjà vu ce procédé à l’œuvre dans le Conseil économique social et Environnemental, qui n’était qu’un simulacre, les participants étant invités à travailler sans lien concret avec l’action municipale. Compte tenu de ce refus de tout engagement, et de l’axe prioritaire proposé à la réflexion, nous avons quitté la réunion.

Deux éléments confirment le peu de sincérité de la municipalité dans cette entreprise : l’absence de la « Charte de l’Arbre » dans les documents électoraux présentant les grands projets de l’équipe Beschizza, l’absence de réponse à notre lettre du 5 février dernier demandant une protection pour les chênes du terrain de l’ex-centre Le Camus. 

La (trop) petite équipe d’Aulnay Environnement a fait tout son possible pour sensibiliser les Aulnaysiens à l’intensification du bétonnage prévisible durant cette nouvelle mandature. En vain.

Comment espérer qu’une équipe amie des promoteurs puisse à présent mettre en place des procédures qui les gêneraient pour éradiquer toute végétation, même centenaire, d’un terrain constructible ?

Source : communiqué Aulnay Environnement

Des chênes centenaires et classés abattus dans une propriété privée à Aulnay-sous-Bois

La ville d’Aulnay-sous-Bois regorge de chênes classés notamment sur sa partie Sud. En effet, la ville se situe sur une partie de l’ancienne forêt de Bondy.

Nous apprenons que 3 chênes ont été abattus récemment. Il s’agit d’arbre centenaires sensés être protégés par le PLU. Un acte qui n’a pas manqué de faire réagir plusieurs personnalités locales sur les réseaux sociaux.

Le journal « OXYGENE » numéro 254, du mois de mars 2019 est en ligne

Les femmes sont à l’honneur dans votre magazine municipal « Oxygène » du mois de mars 2019 ! Feuilletez-le dès maintenant sur le site internet de la ville

—–>>>>https://fr.calameo.com/read/00076278198ac2ac40723?page=1

 

BILAN des MODIFICATIONS du PLAN de CIRCULATION d’Aulnay-sous-Bois avec les Aulnaysiens

BILAN des MODIFICATIONS du PLAN de CIRCULATION d’AULNAY SOUS BOIS … … avec les AULNAYSIENS 

Chère madame, cher monsieur,

Au premier semestre de la présente année, des modifications du plan de circulation de notre ville ont été effectuées soi-disant en répondant aux demandes des riverains effectuées lors des réunions de Conseils de Quartiers dans le cadre de l’étude sur la révision générale de la circulation et du stationnement.

La gestion de ces Conseils de Quartiers tenue uniquement par des représentants de la ville conduit à « bâillonner » les conseillers de quartiers qui devraient, dans l’esprit de la loi, coanimer ces réunions.

La défaillance de la méthode employée conduit a donner du sens a toutes les demandes ponctuelles formulées comme si la somme des intérêts particuliers pouvait représenter l’intérêt général.

Le « saupoudrage » que nous constatons s’effectue avant d’avoir traite le trafic de transit, bien qu’étant une priorité qui avait été retenue……. Par conséquent les solutions mises en œuvre ne correspondent qu’a faire reporter le trafic actuel sur d’autres voies.

Ces deux thématiques de fond et de forme ont été les préoccupations qui nous ont conduit à créer l’association, et ce sont donc deux raisons suffisantes pour faire avec vous le bilan de la mairie dans ce domaine.

D’autant plus que nous venons d’apprendre que des réunions de Conseils de Quartiers sur ce sujet sont programmées courant octobre.

Aussi nous vous invitons le

Mardi 9 octobre 2018 a 19h00 Salle Dumont

Nous souhaitons vivement votre présence. 

Source : communiqué association CAPADE

Réunion de concertation dans le cadre de l’expérimentation des sens de circulation

Madame, Monsieur

Comme il vous l’a été annoncé en mai et juin, plusieurs expérimentations de sens de circulation sur certaines rues de la ville sont actuellement en cours.

Ces dernières sont le résultat d’une étude circulation et stationnement débutée en mars 2016 parla société EGIS sur l’ensemble de la ville d’Aulnay-Sous-Bois et d’une quarantaine de réunions de concertation avec les riverains.

Suite au lancement de ces expérimentations, je vous avais annoncé qu’une concertation serait organisée au bout de 3 mois afin de pouvoir échanger sur les conséquences de ces nouveaux sens et de prévoir, le cas échéant, des aménagements complémentaires ou des modifications.

Dans cette optique, j’ai le plaisir de vous convier à un atelier participatif dédié à votre quartier (Rue Ferrer, du marché, de la ville neuve, du progrès, de l’industrie et des plantes) qui se tiendra le:

Mardi 2 octobre 2018

A 18 h 30, salle Gainville.

26 rue de Sevran

93600 Aulnay-Sous-Bois

En cas de questions ou de remarques, vous pouvez les adresser à l’adresse mail suivante:

experimentation.circulation@aulnay-sous-bois.com

Restant à votre écoute, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l’expression de ma considération distinguée.

Bruno Beschizza.

Source: courrier ci joint.

Conseil de quartier Mitry Ambourget à Aulnay-sous-Bois

 Un conseil de quartier aura lieu le :

Mardi 4 juillet 2017 à 19 heures au Réfectoire Ambourget

8 rue du 8 mai 1945.

L’ordre du jour sera le suivant :

-Présentation du projet de services Mitry

-Questions diverses

Renseignements au: 01.48.79.62.99

L’association Capade adresse ses voeux le 1er février

boulanger_pluNous avons décidé à notre dernière  Assemblée Générale de travailler à la révision du PLU lancée par la ville pour des raisons liées à une compétence transférée à la métropole depuis le 1er janvier 2016.

A ce sujet, notre décision  d’œuvrer sur l’ensemble de la ville nous a permis de nous trouver en bonne place pour nous intéresser, à notre commerce au regard de l’offre intercommunale, à l’emploi  par notre présence au Conseil Citoyen, et au  N E parisien compte tenu du Projet d’aménagement du Triangle de Gonesse.

Les sujets sont passionnants car ils engagent notre cadre de vie que l’on désire le plus harmonieux possible.

C’est pour cette raison que votre soutien nous est cher car il contribue à donner aux plus engagés le goût de continuer à agir.

[NDLR : il s’agit d’une réunion privée pour les membres de l’association Capade]

Source : communiqué Capade

 

Contre le PLU, un nouveau « biscuit d’Aulnay-sous-Bois » sera distribué aux conseillers municipaux

CP-2015-12-14-PLUL’association Vivre Mieux Ensemble va rappeler ses promesses au maire

Avant d’être élu, M. Beschizza distribuait des gâteaux en forme de feuille d’aulne avec des promesses d’ « arrêt du bétonnage ». Les aulnes en décembre n’ont plus de feuilles, les promesses ont disparu. Lors du conseil municipal du 16 décembre, nous offrirons aux élus des gâteaux en forme de sapin, eux gardent leur parure !

PSA transformé en cité dortoir, des tours de 46m de haut, 15 ha d’espaces verts, centre horticole et piscine rayés de la carte, bétonnage pérennisé sur toute la ville : le PLU d’Aulnay-sous-Bois soumis à ce conseil municipal ressemble au repoussoir caricatural que M. Beschizza brandissait pour dénoncer les projets d’urbanisme de l’ancienne municipalité.

L’association Vivre Mieux Ensemble à Aulnay-sous-Bois a décidé de mettre les élus de la majorité actuelle face à leurs responsabilités. Bien qu’ils aient bataillé très durement contre « le bétonnage et les projets cachés » de l’ancien maire, ils se retrouvent aujourd’hui à voter un projet diamétralement en contradiction avec leurs promesses. Ces projets ont été cachés aux Aulnaysiens durant la concertation de l’enquête publique du PLU qui ne les mentionnait pas clairement.

Espérons que les conseillers municipaux, comprendront qu’ils n’ont pas été élus sur ce mandat et ne pourront pas voter ce PLU sauf à trahir les Aulnaysiens qui leur ont donné leur confiance.

Source : communiqué VME.

 

Aulnay Environnement : Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux, ne votez pas le PLU !

Tract PLU CMIl n’est pas conforme aux vœux des Aulnaysiens! Pourquoi?

  • Parce qu’il n’y a pas eu de vraie concertation! Les habitants ont été mal informés:
    • ni le Programme Local de l’Habitat, ni le zonage,
    • ni le règlement n’ont été portés à leur connaissance lors des réunions publiques!

On leur a caché entre autres:

  • le déclassement en zone UH des terrains de la piscine, qu’on pourra détruire au profit d’opérations immobilières
  • le déclassement de nombreux espaces verts et d’arbres remarquables : c’est l’équivalent de 9 fois le parc Dumont qu’on raye de la carte!

Et toutes les mesures réglementaires du PLU de 2008 modifié en 2009  et ouvrant la voie au « bétonnage » qui a tant choqué  les Aulnaysiens sont reprises telles quelles!

Rien n’empêche de continuer à construire deux niveaux de parkings souterrains!

Ce n’est pas la révision qu’attendaient les Aulnaysiens!

Où sont les belles promesses de la campagne électorale?

Source : communiqué Aulnay Environnement

Aulnay Environnement alerte Bruno Beschizza sur les conséquences du nouveau PLU en zone UA

Fernand_Herbaut_Aulnay_1Monsieur le Maire,

Nous avions insisté auprès du commissaire enquêteur pour faire rajouter dans le règlement de la zone UD du PLU, l’article 10 existant en zone UA, qui limite la hauteur à l’alignement à Hauteur = L + 3 mètres ( L étant la largeur entre les 2 alignements) ceci dans le but d’éviter dans les rues étroites d’Aulnay (c’est une spécialité locale) des murs à l’alignement qui montent très haut. A vrai dire lors de la modification du PLU en 2009, les rédacteurs qui avaient prévu  R + 4 (au lieu de R + 3) en zone UD n’avaient pas pensé à l’incohérence introduite entre les deux zones.

Le commissaire enquêteur du PLU a posé la question à la municipalité dans son rapport, en disant que soit on supprime la règle en zone UA soit on l’ajoute en zone UD.

Le choix de la municipalité a été de le supprimer en zone UA, malheureusement.

Ceci a obligé le commissaire enquêteur à faire une réserve sur ce point avec cette remarque :

« Une attention particulière devra être portée aux permis de construire pour que les rues en zone UA ne deviennent pas des tunnels à l’alignement….. » en souhaitant un cœur de ville « respirable ».
A vrai dire le problème sera identique en zone UD comme le montre le projet « Nafilyan » rue Gatouillat.

Et ce problème sera grave dans toutes les petites rues d’Aulnay du centre ville (zones UA et UD) et dans les zones limitrophes (pavillonnaire).

Citons, la rue Tournadour (6 mètres de large) : en façade un immeuble à l’angle de la rue de Bondy pourra monter à 17 mètres de haut en façade et aussi dans le quartier les rues Olin ou du Docteur Lavigne… !

Mais aussi la route de Bondy, l’avenue de Nonneville, la rue Cornefert, l’impasse de Pontoise, la rue Loewel, la rue de Pimodan, la rue Coullemont, la rue des écoles, la rue Louis Poupon etc. etc.

Au nord et au Vieux Pays également : rue Fernand Herbaut, rue Dordain, rue de l’Aulnaysienne, rue Kléber etc. etc.

Nous demandons donc que cette  décision soit annulée  pour le vote du 16 décembre, que la règle de bon sens de «  hauteur = Largeur + 3 mètres » s’applique dans toute la ville.

En vous priant d’agréer l’expression de nos meilleures salutations,

Source : lettre de l’association Aulnay Environnement à Bruno Beschizza

%d blogueurs aiment cette page :