Archives de Catégorie: Cinéma

Grand spectacle chantons et dansons le cinéma à Drancy ce soir

L’ASPE de Drancy vous propose un grand spectacle ce soir à Drancy à l’espace culturel du Parc (120 Rue Sadi Carnot, 93700 Drancy) pour découvrir sous un différent angle le cinéma.

Plus d’information en cliquant sur l’image ci-dessous :

Tournage d’un film avec l’actrice Élodie Bouchez au Cora de Livry-Gargan

« Il y a un film qui se tourne à Cora, vous saviez ? » La question a agité les habitants de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), mercredi 2 mars 2022. La réponse a été donnée directement par la direction du magasin, qui a donné quelques indices sur le film tourné.

Confirmant un tournage réalisé mercredi, l’enseigne a indiqué que le projet est mené par la réalisatrice Jeanne Henry. Elle a notamment travaillé sur la série Dix Pour Cent, où elle a aussi joué comme actrice. Elle a réalisé Pupille en 2018 et la série Mouche.

Source et article complet : Actu.fr

Grand succès de l’avant-première de Chimère de Steve Tientcheu à Aulnay-sous-Bois

Le Maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza a eu un grand plaisir d’assister à l’avant-première vendredi soir du court-métrage de Steve Tientcheu, « La Chimère », tourné à Aulnay-sous-Bois.

Il a notamment apprécié la participation de jeunes talents aulnaysiens. Une belle première expérience de réalisateur réussie pour l’acteur vedette !

Steve Tientcheu, le nouveau Gérard Depardieu d’Aulnay-sous-Bois ?

@Alexandre Arlot

En astronomie, on appelle ça une révolution. Partir d’un point, se rendre jusqu’à son opposé avant de regagner son lieu de départ. Pour Steve Tientcheu, le voyage a consisté à quitter la cité des 3000 pour mieux y revenir, le temps de trouver sa voie à Paris. Tels sont les propos que l’on peut trouver dans Le Parisien à 24h de la présentation de son court-métrage à Aulnay-sous-Bois au cinéma Jacques Prévert

Des 3000 au cours Simon, Steve Tientcheu a franchi tous les obstacles et devient un acteur incontournable du cinéma Français. Et si Steve Tientcheu devenait notre nouveau Gérard Depardieu ?

Projection ce vendredi du court-métrage « La Chimère » de Steve Tientcheu à Aulnay-sous-Bois

Ce vendredi 28 janvier 2022 à 20h30, le cinéma Jacques Prévert accueillera une projection du premier court-métrage de Steve Tientcheu intitulé « La Chimère » et tourné à Aulnay-sous-Bois en 2021.

Ce court-métrage sera suivi d’une rencontre avec l’équipe du film.

Spider-Man : No way home et d’autres grands films cette semaine au cinéma Jacques Prévert Aulnay-sous-Bois

Pour la première fois dans son histoire cinématographique, Spider-Man, le héros sympa du quartier est démasqué et ne peut désormais plus séparer sa vie normale de ses lourdes responsabilités de super-héros. Quand il demande de l’aide à Doctor Strange, les enjeux deviennent encore plus dangereux, le forçant à découvrir ce qu’être Spider-Man signifie véritablement.

Pour en savoir pour de ce qu’il y a à l’affiche au cinéma Jacques Prévert à Aulnay-sous-Bois, cliquer ici.

Plusieurs films à redécouvrir pour 3,50 euros à UGG O’Parinor Aulnay-sous-Bois

Il s’agit des cinémas UGC Ciné cité Noisy-le-Grand, UGC Ciné cité Rosny et UGC Ciné cité Parinor à Aulnay-sous-Bois. A l’affiche, les spectateurs peuvent retrouver les 17 films sélectionnés pour cette 13ème édition :

  • The Father
  • Nomadland
  • Les 2 Alfred
  • Annette
  • Titane
  • La loi de Téhéran
  • BAC nord
  • Drive my car
  • Une histoire d’amour et de désir
  • Boîte noire
  • Dune
  • Eiffel
  • Julie (en douze chapitres)
  • Illusions perdues
  • Compartiment n°6
  • Aline
  • L’événement 

Des places à 3,50 euros

« Sélectionnés en partenariat avec les rédactions du Figaro, les films Incontournables UGC reflètent la diversité de la production cinématographique française et internationale qu’UGC s’attache à mettre en avant tout au long de l’année : des comédies aux drames, du cinéma grand public aux films Art et essai, des succès populaires aux œuvres d’auteur », explique UGC.

Source et article complet : Actu.fr

Les Tuche 4, Encanto, Madres Paralelas et d’autres film au cinéma Jacques Prévert à Aulnay-sous-Bois

Ne manquez pas les films prévus cette semaine au cinéma Jacques Prévert (134 avenue Anatole France à Aulnay-sous-Bois).

« Encanto », « madres paralelas », « Les Tuches 4 » et d’autres films sont à l’affiche, ne les manquez pas !

Découvrez le programme complet ici.

Antoine Barraud, réalisateur de « Madeleine Collins » et natif d’Aulnay-sous-Bois

@unifrance.org

Il en a toujours été ainsi, pour Antoine Barraud, 49 ans, tombé dans le cinéma dès sa plus tendre enfance. Rêvant, alors qu’il n’a pas 10 ans, de devenir un jour Indiana Jones, puis le Tarzan de Greystoke. Découvrant, à 12 ans, David Lynch, grâce au film Dune, qu’il ira voir quatre fois au cinéma. « Petit, j’étais biberonné aux films. Et je n’ai pas perdu cette habitude, je vais toujours voir en salle 250 films environ par an. J’ai toujours su que je ferais du cinéma », souligne le réalisateur qui, pour autant, n’a jamais souhaité entrer dans une école. « Mon école a été le cinéma, j’ai tout appris sur les tournages de mes films où, pour m’éduquer, j’ai occupé tous les postes, acteur, monteur, scripte… »

L’apprentissage commence alors qu’il a 20 ans. Nous sommes en 1992, il n’a jamais quitté Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), la ville où il est né, quand il décide de partir quelque temps chez une tante, à Los Angeles. Il y rencontre le voisin de palier. Ce dernier est réalisateur, cherche un assistant pour la série SeaQuest (produite par Spielberg), dont le tournage a commencé. Antoine Barraud se propose, et le voilà propulsé dans les studios Universal. Il remplit toutes les petites tâches dont on le charge. Il exulte. Le hasard est inouï, l’expérience unique.

Source et article complet : Le Monde

La star d’Aulnay-sous-Bois Horya Benabet souhaite rencontrer Steven Spielberg

Troisième d’une fratrie de quatre (elle a un grand frère et deux sœurs, une grande et une petite), Horya Benabetdont le prénom signifie « la liberté ou les femmes du paradis », signale la jeune femme de 25 ans, a grandi dans une cité d’Aulnay-sous-Bois (dans le 93) et y vit encore. Côté scolarité, outre la lecture et le français, le reste ne l’intéressait guère. Elle a cependant le déclic pour la comédie au collège, grâce à l’une de ses profs qui conseille à sa mère de l’inscrire à des cours de théâtre. « La comédie, c’était la seule chose que je voulais faire, confie-t-elle. Mais on m’a dirigée vers un CAP coiffure. Mes parents ne sont pas du milieu et si j’avais écouté ma mère je serais encore en train de faire de la coiffure. Elle m’a toujours poussée mais elle s’inquiétait de me voir emprunter une route incertaine. »

Source et article complet : Télé Loisirs

%d blogueurs aiment cette page :