Publicités

Archives du blog

Les aménagements du Pont de la Croix-Blanche à Aulnay-sous-Bois : le constat d’un échec

Côté SUD

File de voitures du rond point de la rue du Clocher / Av . Croix Blanche jusqu’au pont de la Croix Blanche

File de voitures du rond point de la rue Arthur Chevalier/ Av. Schueller jusqu’au pont de la Croix Blanche

Côté NORD :

File de voitures du moulin neuf jusqu’au pont de la Croix Blanche

File de voitures du stop de la rue du 11 novembre jusqu’au pont de la Croix Blanche

Que l’on attaque le Pont de la Croix Blanche par tous les côtés, c’est le blocage aux heures de pointe….alors que les techniciens avaient certainement planché sur la faisabilité du projet, avaient étudié ses effets et avaient donc conclu à son intérêt général  pour obtenir ensuite la validation des élus très compétents en la matière mais qui auront l’aplomb de prouver, une habitude, que leur choix est  au dessus de tout soupçon, afin de répondre à :

« La municipalité travaille pour améliorer votre cadre de vie »

?????????????????????????????????????

Encore un raté mais ce n’est pas grave, c’est l’argent du contribuable que l’on utilise le plus souvent au gré de ses impulsions, au gré parfois des intérêts d’ élus …  

Qu’en sera-t-il, le 22 décembre 2018, le 14 janvier 2019 …etc, certainement pire avec augmentation de la population sans en mesurer les conséquences.

Prochain article avec photos

Source : Un automobiliste aulnaysien

Publicités

La CIRCULATION AULNAYSIENNE en question !

« Quelques INTERROGATIONS ? »

SUJET :

Les contribuables, les riverains, les électeurs, les automobilistes d’AULNAY SOUS BOIS seraient-ils tous logés à la même enseigne ?

THESE :

Aulnaysien de toujours, je passais de temps à autres dans la rue des Bosquets de Sevran à Aulnay jusqu’à l’avenue de la gare de l’Abbaye. Or y passant récemment, j’ai été davantage interpellé par cette traversée, suite à l’étude en cours sur la circulation qui a été l’occasion à la fois de concertations, de difficultés voire de polémiques.

Donc une Allée Henri IV sur Sevran partant du tram train sur  200 m environ,  prolongée   par l’allée des Bosquets à Aulnay, sur 400 m environ , bordée de pavillons souvent agréables ,  une rue en sens unique avec un passage un peu soutenu de bus et de véhicules particuliers mais pas autant que dans certaines rues du centre gare nord….!

Coté Sevran : Allée Henri IV,  aucune signalétique, rien ! mais en poursuivant sur la même voie contiguë …

Côté Aulnay : Allée des Bosquets 

  • Une zone 30 dès le franchissement du panneau AULNAY
  • Une interdiction aux poids lourds de plus de 5t de 22h à 6h(sur Aulnay ?+ caravane ?
  • 4 ralentisseurs (coussins berlinois)
  • doublés de 3  chicanes ….changeant le sens à chaque fois passage droite/gauche
  • et protégée par des stops en arrivant sur l’avenue de la gare de l’Abbaye

…bref la totale et cela semble très bien ? Satisfaction certainement des riverains ?

Donc, un jour,  le nécessaire a été réalisé dans cette rue, sans pour cela attendre une grande étude mobilisant tous les Aulnaysiens(enfin ceux qui souhaitaient juste s’impliquer…)à grands renforts de réunions, de concertations, d’études diverses …, pour en arriver à ….parfois pas grand-chose ! alors que suite à un sondage, c’est l’un des problèmes le plus préoccupant pour l’ensemble des Aulnaysiens. Mais pourquoi celle-ci en particulier ?

   

ANTITHESE :

Donc comment comprendre que certaines rues soient particulièrement bien aménagées, et c’est tant mieux ou que certaines rues peu passagères (presque uniquement par les riverains) disposent même de plateau, de coussins berlinois …

On en arrive bon gré mal gré à penser, de façon malsaine, ce n’est pas bien, que dans ces rues bien équipées en signalétiques, ou parfois sur-aménagées, qu’un jour, une personnalité ou un ami…, voire même un « ….. » municipal, je n’ose pas le dire, aurait habité dans cette rue ou y habite toujours?

…./…

 ou, autre situation, la vox populi qui réclame à coups de pétitions, ici un stop, ici un ralentisseur, ici un passage protégé, ici un panneau ou peinture jaune d’interdiction de stationnement…. souvent accepté par les « décideurs », au détriment parfois de toute logique, mais ce sont des électeurs en puissance, donc un petit stop, un ralentisseur…pour faire plaisir, pourquoi pas ?

Et pourtant cet exemple d’une rue exigüe très, mais très fréquentée que je ne nommerai pas, à chacun de chercher (indice : centre gare nord…) qui en fait cumule tout :

  • Circulation très excessive
  • Stationnement saturé
  • Signalétique inexistante …sans évoquer destruction massive des pavilons pour 5/6 étages(pas tout d’un coup, objet d’un autre article !)

Mais après plus un an de ces fameuses concertations :

  • peu d’allègement de circulation (enfin pas grand-chose)

(malgré pétition comme ailleurs, mais ici… ?)

  • stationnement saturé mais non résolu car pas évoqué
  • difficultés pour la mise en place de la moindre signalétique

(alors qu’elle devrait en disposer depuis bien longtemps malgré pétition comme ailleurs, mais ici… ?)….

…mais si, ne soyons pas mauvaise langue, un panneau installé récemment indiquant la traversée d’un enfant (vu parfois devant écoles) afin  de …. faire ralentir les  … bus et les …. véhicules, sauf qu’ici … pas d’enfants ou peu d‘adultes traversant à cet endroit…, c’est quand même fort car totalement inefficace sur le terrain.

      

CONCLUSION :

 Comprenant peut être certaines restrictions budgétaires imposées désormais aux communes, mais tout est question de choix , confirmation donc que  les contribuables, les riverains, les électeurs, les automobilistes d’AULNAY SOUS BOIS ne sont pas logés à la même enseigne, CQFD (Ce Qu’il Fallait Démontrer) 

« La démocratie devrait assurer au plus faible les mêmes opportunités qu’au plus fort »

Gandhi (1869 – 1948)

Christian PICQ

 

 

 

 

 

Les travaux dans le souterrain de la gare d’Aulnay-sous-Bois empêchent les passants d’accéder au Sud de la ville

Souterrain_AulnayEn raison des travaux, le souterrain a été fermé de 7h00 à 9h40. La seule possibilité d’accès via le souterrain en provenance de la rue du 11 Novembre était d’avoir un titre de transport pur accéder aux quais.

Ceux qui n’avaient pas de titre et qui souhaitait se rendre au Sud de la ville ou la place de la Gare devaient passer soit par le Pont Maillard, soit par la passerelle rue du 11 Novembre, soit prendre le bus 616 devant la Sécurité Sociale rue Marcel Sembat. Il n’y a pas d’accord avec la SNCF apparemment pour laisser passer les gens de part et d’autre du tunnel.

Source : une riveraine du quartier Centre Gare Nord

%d blogueurs aiment cette page :