Archives de Catégorie: Art

Retour sur la participation des élèves du collège Gérard Philipe au concours scientifique « 200 ans d’Ampère ».

Retour sur la participation des élèves du collège Gérard Philipe au concours scientifique « 200 ans d’Ampère ».

Par Mustapha REZZAKI, enseignant de sciences physiques et chimiques, chargé de missions « citoyenneté, égalité filles-garçons, orientation et forum des métiers ».

La participation de nos jeunes à ce concours scientifique national est très formatrice sur plusieurs plans « pédagogiques, éducatif et citoyen ». C’est une occasion de leur montrer que les difficultés, les obstacles et les contraintes de la vie ne doivent jamais empêcher l’être humain de progresser dans la recherche des savoirs, savoirs faire et savoir être. Elle leur a montré à quel point l’apport de ce scientifique, mathématicien et philosophe Français à l’évolution des sciences est capital. Cela malgré les difficultés et les souffrances rencontrées. Il reste un admirable exemple de savant à la fois inventeur et précurseur qu’il faut suivre.

Biographie d’André-Marie Ampère  (1775-1836)

André-Marie Ampère est né à Lyon le 20 janvier 1775. Son père, Jean-Jacques, négociant puis juge de paix et officier de police du canton de la Halle aux blés, fervent disciple de Rousseau. Il a instruit sans contraintes son fils « Ampère ». Il lui a appris lui-même le Latin sans aller à l’école. Ampère a montré dès le bas âge une intense curiosité intellectuelle. A quatorze ans, il a le courage de lire entièrement les vingt volumes de l’Encyclopédie. À dix-huit ans, il connaît les principales œuvres mathématiques de son temps.

En 1793, Jean-Jacques, le père du jeune savant « Ampère », est arrêté et décapité en tant qu’aristocrate. Ampère ressent un tel chagrin que sa raison est en danger.

En 1803, Ampère est à nouveau frappé cruellement par la mort de sa jeune femme, minée par longue maladie.

Peu à peu, il surmonte sa douleur et se remet à ses études scientifiques et philosophiques. Successivement professeur à Bourg, puis à Lyon, ensuite à Paris, répétiteur, professeur à l’École polytechnique, nommé inspecteur général de l’Université, membre de l’Institut, enfin professeur au Collège de France, il meurt à Marseille le 10 juin 1836.

Production des élèves : « courtes scènes théâtrales »

Les vidéos ci-dessous illustrent les étapes de construction du projet de nos élèves de 4ème, de la recherche bibliographique jusqu’à la production finale. Malheureusement, avec la crise sanitaire causée par le Covid-19, ils ne peuvent pas se déplacer à Lyon pour défendre leur projet lors de la phase finale de ce concours « 200 ans d’Ampère« . Nous sommes très fiers d’eux, de leur production qui sera valorisée par les membres de jury national du concours début juillet.

Nous félicitons chaleureusement nos jeunes, Aulnaysiennes et Aulnaysiens, pour leur investissement, implication dans ce concours scientifique national et d’autres manifestations académiques et nationales. Ils ont toujours représenté notre ville, Aulnay-sous-Bois, le département de la Seine-Saint-Denis et l’Académie de Créteil dignement en obtenant des médailles et des prix très honorables.

Il est important d’encourager tous les jeunes à progresser dans l’apprentissage de l’histoire des scientifiques Français et internationaux, de s’intéresser à la culture générale et de persévérer dans leur scolarité. Cela leur permettra d’être des citoyens à part entière et non pas entièrement à part.

Le site http://www.ampere.cnrs.fr/ est une source très riche de documents que les jeunes et les adultes peuvent consulter.

Mr. Mustapha REZZAKI

Référent du concours au sein du collège.

Tout de suite, les vidéos:

Chaïbia Rhamami réagit sur: La majorité municipale qui remet Alain Amédro à sa place !

Politique de bas étage. Quelle indécence, quelle démagogie de part et d’autre !, ils se chamaillent pour leurs comptes, leurs indemnités, c’est à celui qui aura la palme de la plus haute augmentation 17 %, 23 %, 30 % pour l’un ! mais c’est un sketch ?.
Quel dommage, que l’opposition ne se manifeste pas autour de sujet, qui intéressent nos concitoyens, par rapport à leur niveau vie au sortir de cette période inédite de deux mois de confinement dans notre pays, sur les enjeux de la période qui s’ouvre, les problèmes quotidiens de nos concitoyens, les questions de solidarité, de justice pour tous, bref, tant de sujet dans le contexte actuel. Alors, il est question d’argent, qui sera le mieux payé ? évidemment avec l’argent du contribuable, de calcul de siège, de poste pour se faire valoir. Quelle ignominie, pour un premier conseil municipal, cela promet.

Une chose est certaine les Aulnaysien (nes) (s) ne sont pas dupent, l’imposture est manifeste. Des imposteurs, qui crie au loup. Le comble durant le confinement, se sont ces mêmes imposteurs, qu’on n’a pas entendu, ni vu, ni même croisé au nom de la solidarité durant le confinement. Pendant que des âmes bienveillantes tissaient des liens de solidarité, distribuaient des repas aux familles dans le besoin, mais où était l’opposition ?. A part adresser un courrier au Maire pour faire semblant d’exister, mais de qui se moque-t-on ?. Finalement, c’est le peuple qui se fait « berner » manipuler de nouveau. C’est écoeurant. Alors, veuillez respecter ceux qui ont du mal à boucler les fins de mois, ceux qui sont dans des situations dramatiques, parce qu’ils n’arrivent pas à payer leurs loyers, ceux qui sont en voie d’expulsion pour certains avec des enfants, ceux qui n’arrivent pas à faire au moins deux repas par jour, ceux qui sont fragiles et vivent dans la précarité. Il y a des priorités dont la protection des populations et des salarié·e·s, la défense et le développement des services publics etc.. sauf, si vous n’avez pas les mêmes priorités que vos concitoyens ?. Alors, ne vous égarez pas, la vérité finit toujours par se savoir.

Source: Rhamami Chaïbia

 

 

 

 

Les constructions Verrechia en 8 photos

Les constructions Verrechia en 8 photos

Photos prises le 3 juin 2020 et Article rédigé le 4 juin par Catherine Medioni

Parfois les images valent mieux que les plus beaux discours et souvent trahissent les promesses de campagne de jadis non respectées….

Les 3 premières photos ont été prises rue Anatole France le 3 juin 2020 !

Elles montrent en bordure de rue excessivement étroite, la hauteur pharaonique de ces immeubles qui ont la prétention de rivaliser avec les constructions parisiennes, alors que Aulnay était apprécié pour ses pavillons avec jardins qui lui conféraient tout son charme et sa qualité de vie !

Vous remarquerez que la volonté maintes fois exprimée des Aulnaysiens dans les réunions portant sur le PLU sous Ségura ( lequel s’était mis beaucoup d’administrés à dos en raison de sa mégalomaniaque  » bétonnite aigüe  » ), concernait le refus catégorique et non négociable d’accorder des permis à des constructeurs dont les balcons surplomberaient la voie publique et les trottoirs !

Cette volonté pourtant clairement manifestée des administrés depuis de longues années, n’est actuellement toujours pas entendue, ni considérée, ni même respectée par les élus en charge de l’urbanisme, ce qui constitue une trahison majeure et un déni matériel et factuel de démocratie !

Sur la première photo, il faut lever la tête bien haut depuis le trottoir pour trouver le ciel…. car nous sommes littéralement face à un mur…. de béton ! Les claustrophobes et les amoureux des jardins et de feu les pavillons devront éviter cette rue ! Quant à ceux qui apprécieraient particulièrement de se faire doucher par l’arrosage des plantes prospérant sur les balcons, avec au moins22 proéminences surplombant le trottoir, ils ont une chance certaine de ne pas y échapper !

Il ne s’agit pas ici de s’opposer à toute construction de logements, mais juste de faire observer que entre  » charger la mule  » en autorisant des hauteurs qui suppriment la luminosité, le soleil , la vue sur le ciel et parfois la réception des réseaux pour tous les riverains, et le plaisir de déambuler dans une rue qui n’a plus d’ouverture ni d’espace pour les promeneurs, il y a des pas vraiment abusifs qui ont été franchis et qui mécontent les Aulnaysiens !

Ces récriminations justifiées concernant des hauteurs inharmonieuses et incompatibles avec l’existant, Messieurs Beschizza , Cahenzli et consorts devront les entendre et les accepter !

 

 

Les 5 photos suivantes ont été prises rue Fernand Herbaud, cette petite rue étroite qui subit déjà un hallucinant trafic de bus …. La verrue de béton que vous apercevez ci dessous montre que la mairie n’a pas exigé que ce mastodonte de béton soit à l’alignement de la rangée de pavillons….

 

 

Sur la photo qui suit vous constaterez qu’en plus du non alignement de l’immeuble avec les pavillons existants, comme dans la rue Anatole France, les balcons surplombent le trottoir déjà bien étroit …. Les Aulnaysiens se sont pourtant exprimé sur le recul des constructions de la voie publique et sur le refus des balcons au dessus de l’espace publique ! 

Pourquoi le droit des tiers et des riverains à sauvegarder la valeur de leur patrimoine et à préserver leur légitime cadre de vie n’est-il systématiquement pas respecté ? Pourquoi nos élus permettent à des constructeurs de léser les riverains en autorisant des constructions mégalomaniaques qui ne respectent en rien la spécificité paysagère et environnementale de notre ville ? Comment de telles constructions qui fâchent tous les Aulnay siens peuvent-elles être autorisées ?

La destruction du cadre de vie est malheureusement irréversible et nous déplorons qu’un recul de quelques mètres de la voie publique n’ait jamais été exigée ni imposée d’office, pour éviter cette sensation d’étouffement et de manque d’espace !

Pourquoi avoir autorisé 6 étages sur une rue si étroite, quand 4 étages se seraient davantage intégré à l’environnement ???

Tout se qui se construit, vu et observé de l’extérieur, ressemble davantage à des clapiers à lapins, et ce n’est pas le décorum extérieur qui changera ce sentiment ! les Aulnaysiens ont vraiment le sentiment que leurs élus se contrefichent de massacrer leur ville !

En vérité, à qui profite ces constructions ? Pas aux Aulnaysiens qui souvent n’en ont pas les moyens financiers, mais qui en revanche en ont plus qu’assez de subir toutes les nuisances qui en découlent : embouteillages, pollutions sonores et malodorantes, difficultés de circulation et de stationnement…. L’enfer quoi !

 

Les pavillons qui jouxtent ce mastodonte de béton doivent être ravis d’être pris en étau… Ont-ils seulement été dédommagés pour tous les préjudices subis ? Quant à ceux qui habitent en face, ils ne doivent pas se réjouir non plus ! Dans cette situation, il y a un prédateur vorace et beaucoup de lésés grâce à la complicité d’élus qui servent d’autres intérêts que ceux de leurs administrés !

 

 

 

D’Aulnay-Sous-Bois à la villette, en vélo le long du canal de L’Ourcq

Aulnay cap à Vécu une bien belle aventure le long des berges du canal de l’Ourcq.
Notre voyage vous emmène de Freinville jusqu’à La Villette.
Une bien belle ballade, qui m’a permis de découvrir la Géode.

Je partage avec vous cette balade .

A la fin de notre voyage, comme vous le verrez, je me suis prise un panneau d’un peu trop près.

Je tiens a vous rassurer, mis à part l’épaule et la nuque qui sont sensibles, pas de gros bobo.

Ces douleurs sont musculaires et consécutives au choc contre le panneau….je vais bien, rassurez vous.

  • Photo: Cette photo à été prise par mes soins hier après midi, elle vise à vous montrer cette jolie boule mythique qu’es la Géode, ce qu’on y voit sur sa surface, est ce un reflet? ou, est ce fait exprès? Je ne sais pas.

Tout de suite, la vidéo:

Guito’B chante: Tous humains au 3eme printemps des cultures de Drancy

Le 7 mars dernier, avait lieu le 3eme printemps des cultures à Drancy.

Aulnay cap, étant membre d’une association drancéènne, était naturellement présente à cette petite fête.

Souvenez-vous, j’avais mis en ligne, une vidéo dédiée à Notre Dame de Paris de Guito’B.

Ce coup ci, je vous propose la 2eme vidéo, que j’avais faite et que je n’ai jamais publiée.

La voila:  Avec le corona, elle nous rappelle que nous sommes tous humains.

Il faut savoir se soutenir, s’épauler, S’aimer.

Ce corona, nous rappelle aussi que devant cette saloperie de virus, nos religions s’éffacent,

parce qu’avant tout, nous sommes : Tous humains

Prenez soin de vous.

 

ALBERT UDERZO, LE DESSINATEUR D’ASTÉRIX, EST DÉCÉDÉ des suites d’une crise cardiaque

Il était, avec René Goscinny, le papa du célèbre personnage.

Le dessinateur Albert Uderzo est mort à l’âge de 92 ans, annonce sa famille ce mardi 24 mars.

Force de la nature ayant vaincu une leucémie quelques années plus tôt, l’homme paraissait alors invincible, inébranlable. C’est un monument qui est décédé « d’une crise cardiaque, sans lien avec le coronavirus », a annoncé sa famille

+ d’infos en suivant ce lien: https://www.nostalgie.be/articles/albert-uderzo-le-dessinateur-dasterix-est-decede.html?fbclid=IwAR3Z2ds8MwOB283nUWBZcez7UrPdcoRZae5knG8_Y7s2RW95AZGyBFL3waQ

Toute l’équipe d’Aulnay cap, présente toutes ses plus sincères condoléances à sa famille, ainsi qu’à ses proches.

Pour rendre hommage à Mr Uderzo, je vous propose de visionner, un épisode d’Astérix et Obélix, probablement un des épisodes les plus connus.

Les 12 travaux d’Astérix, en suivant ce lien:

 

Même confinée, et sans fidèles, L’Église à Aulnay continue de vivre……..

Comme le dit le document joint…: 2020-03-21 AulnayPrière-cloches

Durant la période…

 

  • Chaque soir à 18h00, les cloches de Saint-Sulpice du Vieux Pays d’Aulnay sonnent et appellent à la prière…

.

 

 

 

 

 

  • Chaque soir à 18h00, dans nos maisons (durant 2 minutes ou 15 ou 40…), nous sommes en communion de prière les uns avec les autres.

 

.

.

 

  •  *Horaire à venir

 

 

Chimel

 

Source: vous l’aurez compris, l’info me vient du père Chimel que je remercie

Le cinéma Théâtre espace Jacques Prévert fermé jusqu’a nouvel ordre a cause du coronavirus

De source gouvernementales:

Coronavirus en France : les rassemblements de plus de 100 personnes interdits

Édouard Philippe a annoncé l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes vendredi 13 mars, afin de « freiner » la progression du coronavirus.

Suite à cette interdiction, le cinéma Théâtre Espace Jacques Prévert d’Aulnay-Sous-Bois, est contraint de fermer ses portes jusqu’a nouvel ordre.

De fait, TOUS LES SPECTACLES SONT ANNULES!!!!!!!!!!!!!!!

ou A PRIORI REPORTES!!!!

Conservez vos billets:

Dans le cas, ou les spectacles seraient reportés, vos billets RESTENT VALABLES!!!

Dans le cas, ou ils seraient annulés, vos billets SERONT REMBOURSES!!!!

RENSEIGNEMENTS AU:

134 Avenue Anatole France, 93600 Aulnay-sous-Bois

Téléphone : 01 58 03 92 75
Fermeture Prévert confirmée au téléphone ce matin, par un employé du Cinéma-Théâtre.

Exposition  » Fruit défendu  » à l’espace Gainville du 14 mars au 19 avril 2020

Du 14 mars au 19 avril, l’Espace Gainville accueillera l’exposition de céramiques « Fruit défendu » présentée par l’artiste Marie Rancillac. Entrée libre.

EN SAVOIR PLUS :  https://www.aulnay-sous-bois.fr/actualites/exposition-gainville-fruit-defendu/

 

 

Exposition artistique sur le thème de la boxe au Nouveau CAP d’Aulnay-sous-Bois du 24 mars au 30 juin 2020

PAR’AZart frappe fort avec sa toute nouvelle exposition « ART & BOXE » et nous en restons sonné !

Cette exposition est le fruit du travail artistique de deux femmes ; ELJY et Maud WERY, qui durant deux années sont allées arpenter les rings de boxe de la ville d’Aulnay-sous-Bois, afin de prendre des centaines de photographies.

L’exposition présente ces clichés restés bruts ou qui ont servis de terreau et de prétexte à l’artiste, afin de débrider à l’infini toute son imagination créative en utilisant de nombreuses techniques telles que ; la peinture, le graff, le collage et l’arrachage affiches, le numérique…

Ces femmes artistes ont réussi à traiter de façon remarquable, avec toute leur sensibilité et leur créativité, le thème de la boxe qui reste par tradition très masculin.

Les couleurs fusent, claquent, tournoient et donnent le vertige, comme dans un match de boxe.

Soyez les premiers à venir découvrir ce nouveau style ; le « Paint Art » sortit tout droit de nos banlieues ! Venez en prendre plein la tête !

Pour sûr, vous ne verrez plus jamais la boxe comme avant.

Une exposition en entrée libre, du 24 mars au 30 juin

A propos : Un vernissage portes ouvertes est prévu le jeudi 2 avril à partir de 18h00.

Un groupe de Gospel, pur produit de nos banlieues, viendra ambiancer ce moment privilégié.

On vous attend nombreux.

Source : communiqué PAR’AZart

%d blogueurs aiment cette page :