Publicités

L’UMD de Fouad El Kouradi soutient également Alain Juppé

UMD_JuppeAprès Frank Cannarozzo, c’est au tour de l’adjoint de se déclarer en faveur de la candidature d’Alain Juppé pour les primaires LR.

Source : communiqué UMD

Publicités

Publié le 12 janvier 2016, dans Associations, Politique, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 9 Commentaires.

  1. quand le bateau coule, les membres LR partent les premiers …

  2. Il ne coule pas ils sont en sous-marin !! 🙂

    Ceci étant, juste avant les primaires et fonction des sondages, moult personnages rejoindront le vainqueur prévisible.

    « Je n’ai pas toujours marché dans le même sens mais je sais toujours d’où souffle le vent  » Cela peut être la devise de nombre politique. Je suis persuadé qu’un ancien petit président va se retrouver bien seul, le pauvre!!! abandonné de tous !!!

    Salutations républicaines et humanistes

  3. On ne pourra jamais faire du neuf avec du vieux, ni réformer avec les mêmes toquards qui s’accrochent au pouvoir comme des berniques sur un rocher ! Qu’ils soient de droite, de gauche ou du centre, ils ne font en réalité que la même politique : celle qui consiste à ne privilégier que les intérêts des puissances financières, des lobbies et des nantis auxquels d’ailleurs ils appartiennent, au détriment des petites gens qui constituent pourtant la majorité au sein de l’humanité, et qui font cependant tourner les entreprises en se voyant spolié du fruit de leur sueur et et de leur labeur au profit de patrons voraces et d’actionnaires exigeants et avides !

    Les Citoyens de la société civile en ont assez d’être faussement représentés par des politiques dont le patrimoine et les revenus n’ont aucune mesure avec les nôtres ! Ils sont fatigués de leur langue de bois, de leurs boniments, de leurs abus de pouvoir, de leurs petits arrangements qui flirtent allègrement avec une corruption jamais dénoncée ni condamnée…Ils sont écœurés par les privilèges éhontés et les cohortes d’avantages dédiés qu’ils s’octroient quand ils osent par ailleurs imposer tant de sacrifices et de restrictions par une inflation fiscale démesurée qui ne cesse de s’emballer aux bien modestes contribuables, alors que la  » dette  » qui justifie ces ponctions résulte de leur incurie manifeste à gérer les deniers que nous leur confions !

    Comment pourraient-ils comprendre, ces élus et ministres qui vivent dans les ors de la république, que le petit peuple qu’ils méprisent et qui les entretient, est confiné à la survie, aux privations et à une nouvelle forme d’esclavage qui n’est pas reconnu ? Deux mondes déconnectés coexistent, où la classe politique ( tous partis confondus) est minoritaire mais détourne les richesses qui appartiennent de plein droit aux citoyens majoritaires !

    Puisse la France se réveiller de sa torpeur et les citoyens ne plus se laisser confisquer leurs droits par des parasites qui coulent la France au lieu d’assurer sa prospérité !

  4. Catherine

    Vous n’avez pas forcement tort mais que proposez vous?
    Quelle place allez vous prendre lors des prochaines élections?
    Quel parti allez vous intégrer pour ramener la démocratie en leur sein?

    l’enfer c’est les autres?

    Salutations républicaines et humanistes

  5. @ Olivier

    Les citoyens doivent avoir le courage d’ouvrir les yeux sur une France qui n’est devenu qu’une parodie de démocratie. Les citoyens ne se reconnaissent pas ou plus dans les partis qui préfèrent se battre pour accéder aux pouvoirs et aux privilèges plutôt que d’assurer une prospérité légitimement attendue par chaque être humain sur cette terre, et de réels services rendus aux administrés de la ville par une équipe municipale tout aussi autiste que la précédente !

    Les citoyens doivent récupérer leurs pouvoirs de décision et ne plus se les laisser confisquer par des élus imbus d’eux mêmes, qui les méprisent, restent sourds à leurs revendications et ne défendent pas leurs intérêts. A Aulnay sous Bois les élus sont sciemment inaccessibles aux audiences demandées par les citoyens, ce qui est inadmissible et scandaleux, en même temps que contraire aux prescriptions du référentiel Marianne publié par le gouvernement ! Ce lamentable constat qui s’appuie sur des faits avérés, concerne tout autant l’équipe Segura que celle de Beschizza !

    Tout n’est que mensonge, esbroufe et manigances pour servir en priorité les ambitions politiques d’un seul édile qui se contrefiche éperdument d’Aulnay et de ses habitants. Cependant, la côte artificiellement gonflée de Sarkosy au moment de l’orchestration organisée de son retour en politique, étant redescendue comme un soufflet sorti du four, il se pourrait bien que notre insatiable cumulard se casse magistralement la figure dans ses prétentions à un ministère ! En attendant il aura bien décimé tous les services publics de la ville dont nous avions auparavant le bénéfice et la jouissance !

    Les professionnels de la politique sont à bannir parce qu’ils n’aiment pas la France ni les petites gens qui la composent majoritairement. ils n’aiment que leur petite personne avide de pouvoirs, de célébrité, de déférence, de bling-bling, d’argent et de privilèges ! Toutes attributions indécentes en période de crise, de récession, de vaches maigres et d’énormes sacrifices imposés, et de pression fiscale disproportionnée par rapport aux services publics rendus et aux revenus réels des petites gens !

    En l’occurrence, l’enfer ici, ce n’est pas les autres, mais c’est celui crée invariablement par des hommes et des femmes politiques très largement nantis qui ont oublié que l’accession aux pouvoirs implique de grands devoirs envers les citoyens ! ils sont par conséquent nos obligés et non point l’inverse !

    Aux citoyens de le leur rappeler, à moins qu’ils ne préfèrent se réfugier dans le statut d’un légume, dans l’indifférence, la lâcheté ou la pleutrerie !

  6. Catherine,

    Vous ne répondez pas !!
    Au delà de la critique il faut agir. Que proposez vous?

    Salutations républicaines et humanistes

  7. — Ne plus voter pour ces bouffons menteurs et imposteurs qui méprisent et asservissent les citoyens
    — Exiger que le vote blanc soit comptabilisé dans les suffrages exprimés
    — mettre en place un contrôle citoyen effectif des actions des élus et le droit de les révoquer en cours de mandat s’ils ne donnent pas satisfaction.
    — instaurer plus souvent des référendums pour que les élus appliquent vraiment ce que veulent les citoyens. De nos jours trop de gouvernants considèrent qu’une fois élus, les citoyens leur ont signé un chèque en blanc !
    — Refonder totalement la politique pour installer une démocratie réelle et non point illusoire
    — sanctionner sévèrement la corruption sous toutes ses formes et surtout les plus invisibles et difficilement détectables de tous deux qui devraient être exemplaires dans leurs actes, les abus de pouvoirs et de biens sociaux, les prises illégales d’intérêts et les complices de ces conflits d’intérêts, les délits d’initiés…etc
    — rendre inéligibles à vie les politiques qui ont failli à leurs devoirs d’honnêteté et de transparence envers les citoyens, qui ont failli à leur devoir d’exemplarité, qui ont abusé de biens sociaux, ou qui se sont enrichis en appauvrissant les peuples et/ou en augmentant la pression fiscale sans accroissement du service public rendu.
    — remettre en cause tous les avantages à vie accordés à nos présidents, nos ministres, nos députés, nos sénateurs, les hauts fonctionnaires, afin qu’ils soient assujettis aux mêmes cures d’austérité que celles qu’ils imposent au peuple ( les privilèges coûteux assurés par les contribuables qui se serrent continuellement la ceinture sans pouvoir légitimement jouir de la vie sont devenus indécents et scandaleux )
    — exiger une justice accessible à tous sans condition, efficace et réactive conformément à la déclaration des droits de l’homme, ce qui n’est pas du tout le cas aujourd’hui !
    — interdire le cumul des mandats, plafonner les revenus de ceux qui gouvernent en fonction d’un indice de prospérité garanti à tous les citoyens
    — exiger la cessation immédiate de toutes les discriminations arbitraires et injustes pratiquées par nos dirigeants dans l’accès et le droit à la santé et à la sécurité sociale. la santé n’est pas négociable !
    — exiger une véritable reconnaissance de la contribution des femmes à la société et à la collectivité : sans elles, pas d’hommes au monde ni aux pouvoirs, sans elles, plus d »humanité !!! leur accorder les mêmes retraites que celles des hommes nettement supérieures ! Supprimer le déremboursement des médicaments spécifiquement féminins : leur santé n’est pas négociable et doit être sans condition !
    — réduire les indemnités des élus en période de crise, instaurer une part fixe minimum et une part variable sur résultats tangibles en fonction de la prospérité assurée aux contribuables et aux citoyens
    — interdire que les médias d’information soient détenus par les financiers et les lobbies qui ont ainsi le contrôle de ce qui est sciemment caché aux citoyens pour mieux les manipuler, en vue de garantir une information libre et indépendante,ce qui n’est pas du tout le cas aujourd’hui.
    — ne plus accorder le droit aux banques privées de battre la monnaie.
    — cesser de faire payer des charges sociales aux petites entreprises qui sont le plus pourvoyeuses en emplois. Inversement taxer toutes les machines qui remplacent le travail d’un humain en le mettant au chômage et à la charge de la collectivité, tout en enrichissant les patrons propriétaires de ces machines !

    La liste est loin d’être exhaustive….

  8. Catherine

    Tout cela restera des vœux pieux si vous n’êtes pas en capacité d’agir.

    Je réitère ma question: Concrètement que faites vous? Toutes vos propositions sont à mettre en œuvre par des élus !!!!! Si i sont aussi pourris que vous le dites c’est peine perdue? non?

    Envisagez vous de briguer un mandat?

    Salutations républicaines et humanistes

    PS je n’ai rien contre vos idées, mais par exemple comptabiliser les votes blanc dans les exprimés. Ou il y aura un troisième tour et le vainqueur avec 10 % sera quand même élu. Ou on votera comme au conclave et l’on attends d’avoir une majorité et là on va aller aux urnes pendant six mois

  9. Ceux qui sont en capacité d’agir, à savoir les élus et le gouvernement ne font rien pour la France des petites gens qui est majoritaire et qui souffre de ne plus pouvoir accéder aux soins médicaux et dentaires, à la culture, aux loisirs, aux vacances, à une alimentation équilibrée et saine…

    A l’origine le smic a été crée pour garantir le salaire minimum en dessous duquel un employeur ne pouvait pas descendre, à un salarié sans qualification ! Aujourd’hui combien de travailleurs ultra qualifiés sont payés au Smic, voir en dessous ? Des millions dont la sueur et le dur labeur profite à des exploiteurs avides et des actionnaires sans éthique ni scrupules qui veulent s’enrichir toujours plus, sans fournir eux-même le moindre effort pour gagner et mériter leur argent ! Est-ce moral et juste d’exiger autant de gains sur le dos de ceux qui créent la vraie richesse ? N’est ce pas là une nouvelle et scandaleuse forme d’esclavage ?

    Tout notre modèle de société, vraiment immonde dans ses fondements et son esprit, repose sur une exploitation outrancière exercée par une seule minorité dévoyée, déshumanisée et pleine aux as, qui justifie et maintien coûte que coûte ce système inique et immoral par le droit à la liberté d’entreprendre sans entrave et à la libre concurrence qui met les peuples à genoux !

    Bien que les droits de l’homme aient été proclamés il y a plus de 226 ans, de nombreux humains à ce jour ne sont nullement protégés des abus de quelques uns en position de force et de pouvoir, grâce à l’ argent qu’ils détournent et extorquent immoralement en exploitant à leur profit exclusif et personnel la richesse que leurs ouvriers et salariés ont crée !

    A quoi servent donc nos politiques s’ils ne contrebalancent pas cette prise excessive de pouvoir des financiers et des riches, pour restaurer équité et dignité en faveur du reste de la population qui n’est pas née dans les billets de banque ? Strictement à RIEN ! Ils ont démontré, tous autant qu’ils sont, être au seul service des riches et des puissants, et ne défendre que leurs intérêts !

     » Tout cela restera des vœux pieux si vous n’êtes pas en capacité d’agir.  »

    N’étant pas une élue et n’envisageant pas de l’être, je n’ai aucun pouvoir direct pour changer positivement et concrètement les choses.

     » Concrètement que faites vous ?  »

    Dénoncer tout cela est déjà une action en soi et me prend beaucoup de temps que je pourrai consacrer à autre chose ayant quantité de passions dans ma vie ! Je m’efforce de mettre ma plume et ma réflexion au service d’une ouverture de conscience. J’ analyse, je prends position, j’explique, je démontre les impostures et les mensonges, j’alerte, je défends ce qui est juste pour tous, je dénonce ce qui ne l’est pas, je me fais le porte parole de tous ceux qui souffrent, qui sont humiliés, méprisés, pris pour quantité négligeable par nos soi-disant représentants !

     » Si ils sont aussi pourris que vous le dites c’est peine perdue ? non?  »

    Je n’ai en effet pas le pouvoir d’exiger que nos élus tiennent leurs promesses, qu’ils soient réellement à l’écoute des administrés qu’ils devraient servir et non point ignorer ou menacer pour conserver les coudées franches, ou qu’ils respectent les lois et les statuts de la fonction publique qu’ils transgressent allègrement sans qu’aucun contrôle d’état ne viennent les remettre dans le droit chemin… Mais j’ai cependant le pouvoir d’alerter sur les anomalies, les dysfonctionnements du système, sur la transgression des lois, de réveiller les consciences de mes concitoyens pour qu’ils demandent des comptes à nos politiques et qu’ils s’insurgent contre toutes les injustices flagrantes auxquelles nous assistons et qui deviennent franchement intolérables.

    Le changement ne viendra donc pas des politiques en place, mais des citoyens s’ils daignent enfin se réveiller et prendre la responsabilité de leur destinée…

     » Envisagez vous de briguer un mandat ?  »

    Je suis une artiste, pas une entité politique ! La politique ne m’attire pas et ce que j’en vois me dégoûte au plus haut point ! Néanmoins j’entends bien m’inviter dans les débats qui concerne la citoyenneté, la qualité de vie et les droits des petites gens, ainsi que l’avenir sombre que nous ont concocté les politiques de tous bords depuis 40 ans et auquel il va falloir remédier !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :