La grève des éboueurs se poursuit à Aulnay-sous-Bois

Square_Verseau_Poubelle_Aulnay_1Rien se sert de sortir les poubelles aujourd’hui : les éboueurs de la société SITA SUEZ sont en grève et ne passeront pas ce jeudi. En attendant que la situation s’améliore, à vous de minimiser la production de déchets pour éviter que les poubelles ne débordent…

Publié le 9 juin 2016, dans Propreté, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 12 Commentaires.

  1. A force d’exploiter les êtres humains qui écopent des plus sales boulots mal payés dont personne ne veut et qui de ce fait peinent à vivre, voire à survivre, la société va se rendre compte que leurs arrêts de travail pour protester contre leurs conditions difficiles d’existence impactent négativement tout le monde ! Cela démontre si besoin en était que nous sommes tous interdépendants et que nous avons tous besoin d’un plus petit que soi.

    Cette forme d’exploitation largement répandue dans notre société capitaliste ultra libérale n’est possible que par la domination abusive de ceux qui ont le pouvoir d’accorder un emploi ou non, et qui détournent massivement et prioritairement le fruit du travail de leurs employés à leur seul profit. Ce système inéquitable d’exploitation de l’homme par l’homme n’est rien d’autre qu’un aspect déguisé de l’esclavage moderne, et ne pourra probablement pas perdurer si les exploités prennent conscience à juste raison que leurs droits fondamentaux les plus vitaux ne sont plus respectés et les placent indéfiniment dans les privations, le renoncement et la survie….

  2. Camarade Medioni
    Tous ensemble… tous ensemble !
    Rdv dimanche au marché pour exiger que le maire fasse son travail de médiateur auprès de la SITA et rejoignez nous a la CGT
    Tous ensemble… tous ensemble !

  3. « Cela démontre si besoin en était que nous sommes tous interdépendants et que nous avons tous besoin d’un plus petit que soi » : Exactement, je comprends le ras le bol général et ceux des éboueurs en particulier, et pour éviter que mes poubelles débordent j’ai découvert une petite solution qui pourrait rester sur le long terme : le zéro déchet !

  4. Sauf à isidore Nerat visiblement, « Aulnay Respectueuse surtout à cet endroit »
    Vu ce soir à 20 h 15 camion de la ville de Paris précédé par un véhicule de la ville a ramassé les poubelles place Isidore Nerat (niveau Local permanence Bbz)
    Qu’en est il dans votre quartier ? A vérifier… demain matin :/

  5. Nos poubelles ne sont toujours pas vidées… en centre Gare….

  6. Olivier Rimbert

    Qui exploite?

    Catherine payer par procuration des gens pour ramasser vos déchets, n’est ce pas vous qui exploitez par procuration?

    Provocation!! mais le sens est la

    Un éboueur gagne en moyenne 1667 euro net par mois pour 1000 à 1200 heures par an
    La durée légale est de 1607 heures
    Ils bénéficient du privilège  » fini parti  » une sorte de travail à l tache
    Alors parler d’esclavage !!!!

    Salutations républicaines et humanistes

  7. Votre raisonnement est totalement pervers Olivier, car franchement  » tiré par les cheveux  » et caractéristique des personnes pédantes qui s’arrogent le droit de juger de la condition humaine d’autrui, sans pour autant la vivre ou en partager le sort ! Cela est choquant et déplacé !

    Je n’exploite nullement par procuration parce que je ne suis aucunement consultée sur les conditions de travail et de rémunération des éboueurs qui leurs sont faites par des décideurs auxquels je n’appartiens pas. Je considère être tout juste bonne à verser des impôts, décidés par des élus qui ne nous demandent pas notre avis !

    J’ignore d’où vous tenez les chiffres que vous avancez sans même fournir les liens des études sur lesquelles vous fondez votre raisonnement, et votre avis pour le moins péremptoire ne saurait faire autorité, car il n’est pas celui d’un éboueur qui me semble pourtant être le seul en mesure d’évoquer sa situation économique, sociale et professionnelle… Vous ne connaissez strictement rien de leurs conditions de travail, et pas davantage leur rémunération effective ! La réalité n’est souvent pas aussi avantageuse que celle que vous vous complaisez à relater ici.

     » Ils bénéficient du privilège » fini parti »  »

    Personnellement je ne considère pas les éboueurs comme des privilégiés… Mais comme des êtres humains qui font un travail pénible et utile à tous, que personne ne souhaite particulièrement faire. Et s’il y a des  » privilèges  » à débusquer et à traquer, ce n’est certainement pas du côté des éboueurs qu’il faille regarder, mais plutôt du côté de tous ces nababs de la république qui nous coûtent fort cher, et qui, pour prendre un seul exemple, donnent le spectacle désolant de vieillards ventripotents, assoupis, et clairsemés dans les gradins du sénat quasi vide, après un repas traiteur bien arrosé… aux frais du contribuable.

     » Alors parler d’esclavage !!!!  »

    Je considère que tous ceux qui gagnent le SMIC, ainsi que tous ceux qui essaient de survivre avec moins que le smic, sont maintenus en esclavage avec la complicité des faux représentants du peuple, qui n’oublient pas de s’enrichir en s’octroyant de confortables indemnités, tout en se vautrant dans les privilèges, tandis qu’ils imposent austérité et sacrifices aux moins nantis de notre république !

    Un peu de décence et de mesure dans vos propos ne vous nuirait pas, au contraire !

  8. Jean-Louis KARKIDES

    Le traitement des éboueurs n’est pas toujours celui déclaré par Olivier Rimbert;
    Sur le site ci joint le point de départ est à 1377 net;
    http://www.emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-ville-paris-eboueur-ville-paris/2/6387.htm
    De plus le « fini parti » tend à disparaître: Marseille, Strasbourg et d’autres villes…
    Et après tout qu’importe, ces travailleurs défendent leur profession qui n’est pas des plus facile à exercer.
    La grève est encore dans notre pays qui perd de plus en plus ces valeurs républicaines un droit.

  9. Chez moi ils sont passés hier matin de vendredi un de leur jours habituels (la SITA)
    Je m’étonne toutefois que les abords de la permanence des adorateurs de Sarkozy (que personne ne veut plus en France) ait fait l’objet d’un ramassage de la ville de Paris la veille, je présume que les « connaissances » de notre éphéMAIRE intériMAIRE ont facilité les choses… AULNAY RESPECTUEUSE a du plomb dans l’aile, on nous aurait trompés ?

    – Gégé reviens… Nan jdéconne tout de même 🙂 🙂

    PUB : (lol) Laissez tomber vos activités quotidiennes et venez vous détendre
    https://dudandys.wordpress.com/

  10. Olivier Rimbert

    Jean Louis

    Je parles d’une moyenne et vous l’aurait noté mon propos était un tantinet provocateur devant la position un peu extrême de CM
    parler d’esclavage, d’exploitation, de domination etc. me semble un peu déviant dans le contexte
    Je partage TOTALEMENT votre avis sur le droit de grève

    Catherine

    Celui qui profite des bienfaits de l’esclavage sans ne rien dire, qu’est il sinon un esclavagiste lui même? Si mon voisin travaille chez moi en faisant faire du travail par des esclaves ne suis je pas aussi coupable que lui? Même si il ne m’a pas demandé mon avis?
    Acheter des chaussures en sachant quelle sont faites par des enfants ne nous rends t il pas aussi coupable que leur employeur, et ou leur commenditaires?
    Votre aveuglement vous empêche de vous attacher au sens des mots. Oui ils bénéficient d’un privilège (une disposition juridique conférant un statut particulier) par rapport à un autre salarié qui est obligé de d’être présent et de travailler un nombre d’heure défini. C’est du français Catherine.
    Un peu de décence et de mesure dans vos propos ne vous nuirait pas, au contraire ! avec en plus un peu de réflexion sur le sens des propos tenus

    Salutations républicaines et humanistes

  11. Olivier, les conditions de vie sont devenues tellement extrêmes, insupportables et injustes dans notre pays pour des millions de citoyens, et nos dirigeants y sont si « névrotiquement » sourds, que mes propos ne peuvent même plus être taxés de  » provocateurs  » tant ils sont affreusement réalistes !

     » Celui qui profite des bienfaits de l’esclavage  »

    Sachez que je n’achète strictement rien, excepté la nourriture pour mes enfants.

     » ils bénéficient d’un privilège (une disposition juridique conférant un statut particulier)  »

    Il n’y a franchement aucune commune mesure entre les  » misérables privilèges  » des petits, qui souvent, ont été concédés pour compenser des inégalités, un travail pénible ou un modeste salaire… et ceux, révoltants de nos pseudos élites ! Ce que vous osez nommer les « privilèges » des petits, alors que vous vivez assurément à l’abri du besoin et probablement confortablement ( tant mieux pour vous d’ailleurs) ne représentent que des broutilles comparativement à ce que doivent payer les contribuables pour assurer grand train de vie et enrichissement démesuré à nos dirigeants actuels, ainsi qu’à tous les ex de la république !

    Face à une telle situation, la modération n’est plus de mise, et dénoncer de telles injustices devient un devoir !

  12. Pour corroborer mes propos précédents, Olivier, et condamner la mesquinerie des vôtres envers une catégorie de travailleurs certainement pas les plus privilégiés au sein de notre nation, je vous invite à lire les récentes révélations publiées dans le canard enchaîné du 8 juin, mais également les réflexions très pertinentes sur le sujet du magazine Marianne dont je fournis le lien ci-dessous :

    http://www.marianne.net/bettencourt-arnault-guerlain-canard-enchaine-publie-liste-milliardaires-qui-contournent-isf?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#link_time=1465381877

    Bonne lecture Olivier ! Puisse-t-elle vous sortir des aprioris et fausses informations qui circulent abondamment sur internet et que vous relayez sans aucun discernement parce qu’elles vous font faire ainsi l’économie d’une mauvaise conscience…

    Ne trouvez-vous pas étrange Olivier, que les informations que vous reprenez inconsidérément à votre compte, focalisent les projecteurs sur de prétendus et illusoires avantages accordés à certaines catégories de métiers, exercés majoritairement par des millions de petites gens qui n’appartiennent ni aux élites politiques, ni aux riches fortunes, et qui constituent pourtant le véritable peuple de France ?

    L’intérêt général que devrait impérativement préserver nos dirigeants consiste-t-il à privilégier constamment une minorité déjà et abondamment nantie, au détriment d’une immense majorité qui ne survit que très chichement grâce aux miettes concédées avec réticence par des dirigeants qui les paupérisent sans scrupules, pour servir exclusivement les intérêts des plus riches qui les soudoient et les manipulent dans l’ombre et… les leurs ? C’est pourtant ce que tous nos dirigeants passés et actuels ont fait jusqu’à présent !!!

    La société française est majoritairement composée des ouvriers, des salariés, des artisans, des classes moyennes, des pauvres, des chômeurs, des artistes, des jeunes et des seniors exclus de l’emploi par un monde du travail ultra discriminant et parfois exploitant et tortionnaire, des immigrés, des réfugiés et des précaires marginalisés à leur corps défendant !

    Par conséquent la stratégie qui consiste à grossir ou à surévaluer leurs misérables et ridicules avantages catégoriels, n’a pas d’autres objectifs que de les diviser entre eux en les mettant en concurrence sauvage et violente, exacerbant ainsi les peurs triviales de ne plus pouvoir vivre et qui favorisent les jalousies entre les communautés et les différents corps de métier, l’individualisme qui tue dans l’œuf toute compassion, le « chacun pour soi » qui rend indifférent à la misère sociale qui frappe autrui, permet de maintenir sous silence les richesses incommensurables et démentielles de certains citoyens ( minoritaires ) qui pratiquent sans vergogne l’optimisation et l’évasion fiscale ( des ressources gigantesques donc volées au peuple et à la richesse nationale ) auxquelles Bercy et donc nos dirigeants corrompus et pervertis ( les ex tout autant que les actuels, la droite comme la gauche ) ont l’outrecuidance de faire des cadeaux fiscaux, voire des exonérations totales, tandis que les millions de citoyens de la France d’en bas subissent austérité, renoncements, privations, souffrances, survie, indigence qui les confinent à une situation d’esclavage, pour remplir les caisses d’un état mauvais gestionnaire, dictateur et à la solde de la finance, des lobbies, du MEDEF et de ses actionnaires !

    C’est tout simplement honteux et révoltant, et cela ne pourra pas durer…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :