Publicités

Une américaine à Aulnay-sous-Bois vous propose des cours d’anglais

demirelli-annonce-cours-d-anglais-page-001L’anglais est devenu une langue incontournable que ce soit dans le monde des affaires ou pour visiter un pays en toute quiétude. Sauf à aller dans des pays francophones, n’attendez pas à ce que quelqu’un comprenne la langue de Molière : seul l’anglais est utilisé comme seconde langue.

Il existe des cours d’anglais par correspondance, mais il y a aussi des cours d’anglais en face à face. C’est ce que propose une américaine à Aulnay-sous-Bois (depuis 2010). Elle propose des cours d’anglais chez elle pour les enfants à partir de 3 ans (méthode Montessori) jusqu’au lycée (cours individuel ou en groupe).

Plus d’information en cliquant sur l’image ci-contre.

Publicités

Publié le 10 octobre 2016, dans Education, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Ni dieu ni maître

    C’est bien gentil l’anglais, l’anglais…A nous de ne pas tout accepter et se laisser submerger car nous sommes encore en France où l’on doit d’abord parler français et donc le maîtriser parfaitement lorsqu’on l’enseigne, surtout aux élèves :
    – soutien individuel (mot masculin et non féminin)
    – d’autres horaires et non des autres horaires
    – pourront être possibles avec un s puisque masculin pluriel.
    Ce n’est pourtant pas compliqué, niveau CM1.
    Par contre, les foyers d’Aulnay attendent un professeur d’anglais bénévole…

  2. Chaque citoyen vivant en France a le droit de proposer ses services pour assurer sa subsistance. Et il faudrait peut-être cesser de recourir systématiquement au bénévolat ou abusivement aux stages pour des activités qui exigent des compétences dédiées et pointues, lorsque les besoins en services pourraient être assurés et garantis par une rémunération équitable !

    La France à travers ses dirigeants, produit et organise la misère des citoyens en autorisant les temps partiels subis qui ne permettent pas de vivre, les emplois précaires et incertains qui ne permettent pas de faire des projets et d’envisager l’avenir autrement que sur le court terme, les stages improprement dénommés parce qu’ils sont abusivement utilisés par des employeurs pour s’offrir à peu de frais les services d’un Bac + 5 payé à un tiers du smic, les emplois qualifiés invariablement plafonnés au SMIC etc.

    Après ces démonstrations, les citoyens doivent-ils continuer aveuglément à se convaincre que nos dirigeants actuels et passés, mais également futurs, ont servis et serviront efficacement leurs droits et leurs intérêts ???

    Ils ne pourront pas se plaindre des effets délétères sur leur existence, des choix politiques qu’ils auront fait s’ils en ont encouragé les causes par leur vote… A bien méditer avant les présidentielles !

  3. Ni dieu ni maître

    Hors sujet Catherine Medioni

  4.  » les foyers d’Aulnay attendent un professeur d’anglais bénévole… »

    C’est votre suggestion qui a inspiré mon commentaire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :