Publicités

Le POI débat demain à Aulnay-sous-Bois sur la victoire de Donald Trump aux USA

trump » (…) La principale responsabilité de l’élection de Donald Trump réside dans les choix des dirigeants du mouvement ouvrier américain et des principales organisations noires. Renonçant à une politique ouvrière indépendante, ces dirigeants ont apporté leur soutien à la candidate de Wall Street et de la classe capitaliste : Hillary Clinton.

Auparavant, ces dirigeants avaient soutenu Obama qui devait d’après eux mettre en place un système de sécurité sociale pour tous. Résultat : celui-ci a mis en place l’Obama Care qui est un système d’assurance privée, au grand bénéfice des capitalistes.

De manière plus générale, sous la présidence d’Obama, les plans de démantèlement de l’industrie se sont pour- suivis, ainsi que la privatisation massive des systèmes de santé et d’éducation. Durant cette présidence, la politique de guerre s’est étendue à toute la planète, entraînant la dislocation de nations entières et l’exode de millions de personnes. Sous Obama, les assassinats de Noirs par la police se sont multipliés à un rythme sans précédent, tandis que le nombre de migrants déportés au Mexique atteignait un niveau record.

Faut-il s’étonner, dans ces conditions, que de larges secteurs de la jeunesse noire, pourtant mobilisée dans le mouvement Black Lives Matter, aient refusé de voter ?
Faut-il s’étonner que de larges secteurs de la classe ouvrière se soient abstenus ? Faut-il s’étonner que d’autres, poussés par le désespoir d’un affaissement économique et social ininterrompu, se soient laissés entraîner par la démagogie populiste et réactionnaire de celui qui se présentait comme le candidat anti- establishment ?

Répétons-le : la preuve est faite, une nouvelle fois, que la politique du « moindre mal », au nom de laquelle les responsables des organisations ouvrières ont appelé à soutenir Clinton a débouché en réalité sur ce qu’ils présentaient comme le « pire mal », l’élection de Trump.

Cela a déjà été le cas dans l’histoire. Et ceux qui, en France aujourd’hui, au nom du « moindre mal », voudraient justifier l’alliance avec les partis du gouvernement, ceux-là ne font que préparer les conditions du « pire mal » français. »

LES BASES D’UN AUTHENTIQUE PARTI OUVRIER INDEPENDANT DE MASSE SONT JETEES…  Les principales décisions du Conseil fédéral national (CFN) du POID du 6 novembre :

  • renforcer dans chaque localité et département le mouvement pour la rupture avec l’Union européenne et la Ve République, constitué le 5 novembre lors de la conférence de 505 délégués représentant 6300 signatures, avec des militants du PC, du PG, du POID, des syndicalistes et élus ;
  • ouvrir la voie à un authentique gouvernement ouvrier, appuyé sur une assemblée constituante souveraine et ouvrant la voie à une union libre des peuples et des nations libres de toute l’Europe ;
  • Si le POID ne peut se fixer l’objectif d’une candidature aux présidentielles, vus les obstacles antidémocratiques dressés, il se fixe de présenter le maximum de candidats aux législatives qui présenteront les propositions du parti.

Source : extrait communiqué POI pour la réunion du 18 novembre, 18h30, salle Dumont (Avenue Gallieni à Aulnay)

Publicités

Publié le 17 novembre 2016, dans Politique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. À quoi sert le POI ? Qu’est-ce que c’est que cette bande d’huluberlus incultes qui viennent parler des élections US ?

  2. Comment une femme qui a des prétentions à la députation peut-elle se permettre de juger négativement des personnes ou un mouvement qu’elle ne connait même pas ?

     » bande d’huluberlus incultes  » = insulte publique inacceptable qui vous disqualifie.

    La croustille a oublié que nous sommes en démocratie et que la liberté d’expression est un droit reconnu à tout citoyen sans aucune discrimination.

  3. En tout encore un homme qui ne tiendra pas ses promesses électorales comme le fera marine s’il est passe au pouvoir c’est inadmissible de prendre le peuple pour des brebis Réveillez nous y en a marre de ces charlots qui promettent à tout va puis arriver au pouvoir oublie tout et nous prenne pour des idiots

    Plus d’avenir plus d’espoir plus rien
    Vive De Gaulle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :