Publicités

Lettre ouverte de la CFTC au Maire d’Aulnay-sous-Bois : agitation, gaspillage et poudre aux yeux

lettre-ouverte-monsieur-le-maireMonsieur le Maire, le pitoyable spectacle auquel nous assistons depuis quelques semaines à Aulnay nous afflige. Il a été conclu par un accord signé entre un syndicat contestataire et la Mairie, qui ne règle rien des problèmes rencontrés par les agents de la ville.

L’agitation orchestrée autour des deux problèmes du moment :

  • le nouveau régime indemnitaire
  • l’avenir de la cuisine centrale

n’a abouti à RIEN, n’en déplaisent à ceux qui crient victoire.

Et les dégâts causés par ce genre de contestation stérile, que la Direction Générale n’a pas su empêcher, sont lourds de conséquence :

La CFTC a participé à toutes les discussions sur les PPCR, voté dans toutes les instances représentatives du personnel CT et CHSCT, fait aboutir plusieurs améliorations notables.

Dans son action revendicative la CFTC ne cherche pas à pénaliser les enfants et les parents en supprimant des repas chauds. Un service minimum de la restauration aurait été plus judicieux, un courrier du maire plein de promesses et contresigné par le seul syndicat agitateur, nous interroge sur la méthode.

En discutant avec les agents, ce gâchis aurait pu être évité !

  • des familles prises en otage, des enfants privés de repas chaud pendant plusieurs jours.
  • 17 000€ de coût supplémentaire pour l’achat des salades servies dans les cantines + le gaspillage des repas chauds non servis.

Tout ça pour Ça : la situation des agents de la cuisine centrale et des offices n’est pas réglée de manière durable.

Ce n’est pas notre conception de la défense du service public !

La CFTC défend d’autres méthodes, plus efficaces et plus respectueuses des agents et des usagers du service public !

Source : communiqué CFTC Agents Territoriaux

Pièce annexe : comment la CFTC défend les employés de la ville

Publicités

Publié le 24 janvier 2017, dans Syndicats, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Décidément, la gestion de la ville et les conflits récurrents qui en résultent dans tous les services avec le personnel mécontent, est loin de faire l’unanimité parmi les syndicats FO, CGT et CFTC. Des symptômes évidents de malaise et de souffrance au travail de tous ces salariés du bas de l’échelle sociale devraient conduire les « décideurs » en position d’autorité à privilégier le dialogue et l’écoute de chaque agent dans son expertise professionnelle et non point la dictature par des mesures méprisant les droits de ces salariés.

    Les administrés ne découvrent réellement ce qui se passe dans leur mairie et les méthodes déshumanisée imposées de force aux agents que grâce aux communiqués des syndicats, ce qui démontre l’absence totale de transparence dans des choix managériaux très discutables, qui ne peuvent invariablement que conduire à des impasses et expliquent probablement l’absentéisme déploré médiatiquement par Bruno Beschizza et sa première adjointe, Severine Maroun.

    Ce n’est pas en supprimant les minis avantages qui viennent à peine compenser les salaires misérables qu’ils touchent en contrepartie d’un travail pourtant très utile aux administrés, méprisé et non reconnu de façon indécente et ingrate, précisément par tous ceux qui touchent des salaires et des indemnités plus que confortables, que cela freinera l’absentéisme pour dépression engendrée par le travail et à cause de conditions continuellement dégradées par une hiérarchie très au dessus de la misère, de la précarité et de la pauvreté qu’ils infligent à leur personnel !

    On ne peut pas déplorer une situation dont on a provoqué délibérément les causes, et on ne peut pas valablement en faire porter la responsabilité aux salariés victimes, lorsque par son management autiste, inhumain et autoritaire, l’on est l’initiateur d’un climat et de conditions délétères de travail ! Cela avait déjà été dénoncé sous Gérard Segura… Il semble que la nouvelle équipe municipale poursuive ces mauvaises pratiques qui nous ramènent directement au XIXème siècle …

  2. Bonjour pouvez vous nous dire se que vous avez fait. Il ne faut pas jeter la pierre à un autre syndicat. cela ne se fait pas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :