Publicités

Un beau cadeau pour les 80 ans du CDDNEP !

Nous devions fêter cette année les 80 ans du Club D’éducation canine Du Nord-Est Parisien.

La fête était préparée à l’occasion de notre concours d’obéissance des 10 et 11 juin prochain réunissant la plupart des meilleures équipes françaises de la spécialité.

Nous sommes présents sur ces terrains depuis 2004, avec une mise à disposition qui (à l’époque, nous a été dite « pérenne ». Nous y avons investi lourdement, sur nos fonds propres, pour que les aménagements réalisés pour la sécurité de nos adhérents, soient à la hauteur des installations mises à notre disposition. D’après tous les clubs d’Île de France, nous avons actuellement les plus belles installations de la région.

Tout cela va être détruit, quel gâchis.      Par la ville d’AULNAY-SOUS-BOIS ?

Nous n’avons jamais demandé de subventions à la Municipalité (ce que nous regrettons amèrement aujourd’hui), car elle nous a oublié.

Malheureusement, le 21 mars un recommandé arrive de la part de la Municipalité : « Vous devez quitter les terrains mis à votre disposition pour le 29 mai » malgré un petit délai pour repousser la fermeture des terrains à la mi-juin, nous permettant ainsi de réaliser notre concours d’obéissance des 10 et 11 juin.

Une mobilisation générale de nos 328 adhérents se met en place. Une pétition, sur le site du CDDNEP (cddnep.oxatis.com), est signée par plus de 500 personnes en une semaine ….. montrant la qualité de nos différentes prestations (école des chiots, éducation de base, chiens-visiteurs, sociabilisation, …. et équipes de compétitions.

A un rendez-vous, avec des représentants « exécutifs » de la Municipalité (sans aucune présence des « élus » décisionnaires), on nous propose comme solution : le rond-point « Robert SCHUMAN » …. (rond-point entouré d’une 4 voies sans possibilité  de stationnement, … très pratique…). Cette proposition montre clairement que les élus de la Municipalité ne nous connaissent pas : ni nos besoins, ni nos différentes activités (ce n’est pas seulement de la promenade de « toutous » en laisse), et que ces besoins n’ont JAMAIS ÉTÉ PRIS RELLEMENT EN COMPTE : « on récupère nos terrains et ……… c’est tout ».  

A la plupart de nos compétitions, nous en avisons la Municipalité, mais rarement nous avons eu en retour une présence officielle.

Nous ne figurons même pas dans la présentation, sur le site de la ville, des associations aulnaysiennes.

Nous n’avons jamais été associés à la réflexion de reprise de ces terrains pour la construction potentielle du prolongement de la zone industrielle des Mardelles et la création, potentielle et promise, de 250 emplois (!) …. Mais cette zone est prévue en aménagement conjoint avec la création d’un espace de détente conservant ainsi son identité verte.

Alors pourquoi ne pas avoir réfléchi à nous intégrer dans cette « zone verte » : nos activités, respectant le « côté vert » de la zone, ne nuiraient nullement à l’environnement, ni aux autres activités prévues sur ce site. Une simple réflexion de son aménagement aurait pu concilier tout le monde, et nous aurait permis de continuer, dans cette zone, nos différentes activités (utilité publique, pour une bonne intégration du chien dans la ville, problème crucial actuellement). De plus, l’environnement immédiat de nos terrains n’est même pas au courant de ce qui va se « passer » dans cette zone….. Sur plus de 61 000m² (pour 15 000m² d’utilisation « industrielle », il n’y a aucune volonté de nous laisser nos 9 000m².

Dans notre emplacement actuel, nous ne gênons personne : nos prestations se déroulant principalement les week-ends (le stationnement dans la zone est facile pour nos adhérents).

Plaque à l’inauguration des terrains à l’occasion des 70 ans

En faisant un effort de réflexion dans l’implantation des différents secteurs d’activités, nous pouvons rester en place. Alors pourquoi nous obliger à partir (sans tenir compte des frais occasionnés) ?

En toute dernière proposition, la Municipalité nous propose de nous adresser au Département de Seine-Saint-Denis pour un éventuel transfert de nos activités vers le parc départemental du « SAUSSET ». Nous avons fait ces démarches en ce sens auprès du Président du Conseil Départemental. Nous attendons fébrilement une réponse de sa part.

Plusieurs élus du Conseil Municipal sont membres du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis, mais apparemment, mais personne n’était au courant de cette offre de terrains (sic), avec une date limite de dépôts des dossiers avant le 4 avril 2017, ne nous permettant pas d’y participer.

Nos différents mails, exposant notre situation, aux « élus de la Municipalité » concernés au titre d’associations aulnaysiennes sont restés, à ce jour, sans aucune réponse de leur part.

Nous ne voulons pas disparaître sans nous battre.

Source : communique CDDNEP

Publicités

Publié le 9 mai 2017, dans A vous la parole, Associations, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Cela vient peut-être d’un manque de personnel pour répondre au courrier… LOL. Notre ville est en train de se transformer dans le mauvais sens du terme, le sport mis à l’index, un sous-disant embellissement de très mauvais goût, des voiries qui se dégradent, une propreté qui laisse à désirer… et si vous organisiez une petite manifestation avec tous nos amis canins le soir du conseil municipal…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :