Publicités

Un parking souterrain de 5 millions d’Euros à la charge de la commune

Le grand projet de la mandature Beschizza, c’est la transformation de l’ex-place Camélinat rebaptisée Jean-Claude Abrioux.

Objectif : la rendre aux piétons et revivifier le commerce. Objectif louable, mais à quel prix ?

  • Ce choix est anti-économique : on peut douter que sa gestion dans le cadre de la délégation de service public soit rentable, les deux autres parkings souterrains de la ville étant toujours en partie vides. Le déficit d’exploitation sera à la charge de la ville.
  • Ce choix est anti-environnemental : un énorme cuvelage va s’ajouter à ceux des parkings souterrains des nouveaux immeubles qui poussent un peu partout. Les risques d’inondation en seront augmentés. La plupart d’entre eux sont inondés et nécessitent un pompage continu.
  • Ce choix est anti-patrimoine arboré : ce projet commencera par l’abattage des tilleuls centenaires, qui font l’agrément de la place.
  • Ce choix est contraire à la recherche de sécurité sur la place : les rampes d’accès et de sortie empièteront sur l’espace piétonnier et leur sortie se fera sur un espace parcouru par des centaines d’enfants lors des débuts et des fins des cours.

Et que dire de la discrétion offerte à tous les comportements délictueux ?   

Pour qui ce nouveau parking ?

Parmi les utilisateurs du parking actuel, les personnels de l’Hôpital privé de l’Est Parisien, agrandi il y a quelques années sans que soit prévu un parking suffisant. Est-ce aux Aulnaysiens de payer ?

Le parking souterrain de l’énorme immeuble « Villa Trevi » prévu sur la place (qui doit avoir un jumeau juste à côté) n’offrira qu’une place de parking par logement. Est-ce aux Aulnaysiens de payer pour que les résidents de cet immeuble de luxe puissent disposer d’une place pour leur 2e voiture ?

Y-a-t-il une autre solution ?

En bonne démocratie, on aurait dû d’abord consulter les riverains, dont beaucoup (plus de 160) ont manifesté leur désapprobation en signant la pétition lancée par Aulnay Environnement.

Si l’on veut déplacer le parking, pourquoi pas un parking à étages sur l’emplacement de la perception qui va de toutes façons être démolie pour laisser place à un parking provisoire ?

Ces aménagements sont surtout destinés aux futurs résidents des immeubles de  standing prévus sur la place qui ne sauront pas comment ce paysage urbain reconnu par les services  patrimoniaux du département aura été massacré.

Source : communiqué Aulnay Environnement

Publicités

Publié le 18 mai 2017, dans Associations, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Je croyais que l’ancien maire avait dilapider les finances. Remarquez on est toujours généreux avec le pognon des autres.

    En 2020 DEHORS AULNAY RESPECTUEUSE !!!!

  2. Rendre la place aux piétons est une bonne chose, mais couper les arbres faire un sauvetage pour un parking ou les gens n’irons pas pour acheter une baguette est un énorme gâchis. Alors qu’il y a d’autres solutions (un niveau de parking sous le futur immeuble de la succession « machin », un parking au niveau du collège Louis Barrault qui va fermer, un parking sur plusieurs niveaux sur le terrain de l’ancien bâtiments des impôt…
    Bref j’espère que ce projet ne verra pas le jour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :