Publicités

Billel Ouadah en prend pour son grade dans le dernier mensuel municipal Oxygène à Aulnay-sous-Bois

Billel Ouadah (LREM) avait 6 points d’avance sur Alain Ramadier (LR) le soir du 1er tour dans la 10ème circonscription de la Seine-Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois, Les Pavillons-sous-Bois, Bondy Sud-Est). Pourtant, le candidat LR l’a emporté facilement au second tour, déjouant ainsi tous les pronostics.

Bien entendu, le dernier mensuel municipal Oxygène, véritable outil de communication pour la majorité, est revenu sur cette splendide victoire de l’adjoint et ancien conseiller régional Ile-de-France. Dans l’édito du Maire, M. Ramadier est particulièrement flatté :

« Je voudrais terminer en félicitant Alain Ramadier, notre nouveau député, élu le 18 juin dernier avec 56,5% des voix des Aulnaysiens. Son élection a déjoué tous les pronostics. Je me réjouis pour notre ville qu’elle soit représentée par un homme d’expérience et de conviction qui représentera avec fidélité et loyauté notre territoire et ses habitants à l’Assemblée nationale.« 

Billel Ouadah serait par sous-entendu, ni un homme d’expérience ni un homme de conviction ?

Page 9, le mensuel compare ensuite les résultats au premier tour dans toute la circonscription au résultat du second tour dans la ville d’Aulnay seule, où M. Ramadier fait son meilleur score (cf. image ci-contre.). On peut être à première vu confus, sachant qu’une majorité de lecteurs du canard municipal le consulte en diagonal. On pourrait au premier abord parler d’un véritable bouleversement des rapports de force, même si M. Ramadier à renversé la vapeur également sur les deux autres villes de la circonscription.

Des tribunes un peu assassines

Chaque groupe a pu revenir sur les élections législatives et les conséquences dans leur tribune mensuelle.

Alain Ramadier, fièrement élu, n’y va pas par quatre chemins :

« Dans un contexte national de vague En Marche, vous avez eu le courage de faire mentir tous les pronostics. Vous avez refusé les choix imposés et vous avez privilégié la sincérité, la proximité et l’efficacité. »

Là également, on peut se demander du terme « choix imposé » (Billel Ouadah a été investi alors que Jean-Marc Enouf et Marc Masnikosa, étaient pressentis). Et M. Ouadah ne serait-il ni sincère, ni proche de la population, ni efficace ?

Du coté de la tribune UDI, c’est Sébastien Morin, à qui on ne reconnait que difficilement la plume, qui jette une peau de banane à son ancien collègue (Billel Ouadah était membre de l’UDI) :

« Il y a parfois des moments de vérité en politique et l’opportunisme ne paye pas toujours... Nous en avons eu un bel exemple à Aulnay.

Collectivement nous avons porté à l’assemblée nationale un homme [NDLR : Alain Ramadier] intègre, de conviction, de valeur et de coeur. »

Outre le terme « opportuniste », on peut se demander si le fait d’appuyer sur l’intégrité, la conviction, la valeur et le coeur d’Alain Ramadier n’est pas, par effet contraire, une pique lancée en direction du candidat Billel Ouadah.

En tout cas, on ne peut pas dire que ce numéro d’Oxygène ait fait la part belle au candidat LREM, que l’on reverra certainement, avec peut-être plus de réussite cette fois-ci, aux prochaines échéances électorales.

Publicités

Publié le 4 juillet 2017, dans Politique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Ja ! Das ist wunderbarr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :