Publicités

Le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza interviewé par le JDD sur le plan Borloo

Très attendu par les acteurs qui travaillent dans les banlieues, le rapport de l’ancien ministre Jean-Louis Borloo, remis jeudi au Premier ministre Edouard Philippe, se veut aussi un avertissement sur les risques de « repli identitaire et communautaire » dans les quartiers, voire d' »apartheid » en matière de mixité. Le texte remet à plat tous les programmes de rénovation existants, avance une série de nouveaux dispositifs et réclame à l’Etat un fonds de plus de 5 milliards d’euros. Au total, il constate qu’il faut 48 milliards d’euros d’investissement pour sortir les quartiers populaires de leur isolement.

Interrogé par le JDD, Bruno Beschizza, maire Les Républicains d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), se reconnaît « globalement » dans le constat fait par Jean-Louis Borloo. Mais se méfie des effets d’annonce.

Source et article complet : le JDD

Publicités

Publié le 26 avril 2018, dans Politique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 11 Commentaires.

  1. Beschizza « se méfie des effets d’annonces », il a raison pour le coup, il a lui même entourloupé 14 000 personnes qui ont voté pour lui ou plutôt contre Segura en 2014.

    Mr Beschizza, arrêtez avec la démagogie, vous qui êtes pas très bien placé en terme « d’effets d’annonces », car vous n’avez pas du tout respecté vos engagements, respectez donc ce grand Monsieur qu’est Borloo qui lui a fait contrairement a vous !

    Car depuis 2014 on a : Plus de Bétons à « Betonville », plus d’insécurités, plus de fractures sociales, plus de clientelismes religieux, plus de Procès, plus d’embauches en Mairie, plus d’Agences immobilieres, [NDLR : partie modérée, ça peut valoir un procès], [NDLR : partie modérée également], plus de points de Deal, plus de Motos Cross qui foutent le bordel, Ville de plus en plus endettée, des Adjoints Cumulards et inexistants, Ville de plus en plus Sale, des Habitants qui ne sont plus écoutés ect ect ect ect …..

    Et pour le moment, vous êtes très loin de ce que vous nous avez promis !

  2. Des dizaines de milliards d’euros ont été investis – gaspillés, je dirais, vu le résultat ! – dans des plans banlieue depuis plusieurs décennies.
    Les campagnes et zones péri-urbaines déshéritées ne bénéficient pas du même traitement de faveur, et tout le gratin intello-bobo parisien s’indigne que ces zones dites périphériques, votent désormais FN.

    Mais ce plan Borloo n’est pas assez ambitieux.

    Il doit contraindre tous les adeptes du vivre-ensemble et de la diversité à déménager en masse dans ces zones de non-droit afin d’y amener de la mixité sociale, ethnique.
    Tous ces militants qui, depuis leur tour d’ivoire, nous assènent sans cesse leurs leçons moralisatrices méprisantes, et qui devraient être sanctionnés par de fortes amendes en cas de refus de venir s’installer par ici.

    Après tout, ce sont les mêmes qui réclament plus de logements sociaux dans les villes – la part est passée de 20%, ce qui est déjà conséquent, à 25%. Dans plusieurs villes de Seine-Saint-Denis, ça dépasse les 50%. Les municipalités refusant ces 20-25% sont frappées par des amendes. Autant appliquer le même principe aux particuliers, défenseurs de la mixité sociale et ethnique.

    A eux de montrer l’exemple.

  3. @ samy : J’approuve le bilan que vous faites de la situation à Aulnay sous bois et j’honore votre courage à l’exprimer haut et fort ! Ainsi, je me sens un peu moins seule dans le pointage des dysfonctionnements constatés et dénoncés depuis l’ère Ségura.

  4. @ RV :  » Il doit contraindre tous les adeptes du vivre-ensemble et de la diversité à déménager en masse dans ces zones de non-droit afin d’y amener de la mixité sociale, ethnique.  »

    Vous avez un sérieux problème pour comprendre que notre société a produit elle-même et toute seule les calamités qu’elle déplore….

    Dans les quartiers dits à problèmes, existent des familles entières qui souscrivent aux valeurs de la république et veulent s’y insérer. Cependant cette inclusion est rendue difficile par quantité de freins sur lesquels nos politiques n’agissent pas.

    Le premier frein est l’accès à la maitrise de la langue qui permet à la fois de communiquer, d’accéder à la culture et à son pouvoir d’émancipation et d’ouverture d’esprit, mais également de valoriser ce qu’on a dire ou ce qu’on revendique.

    Le second frein est l’accès à l’emploi qui découle un peu du premier et qui engendre une oisiveté involontaire et un désœuvrement décourageant pouvant conduire à des actes délictueux ( trafic de drogues ou d’armes, radicalisation etc ) ou à tout le moins à des comportements dérangeants et malveillants pour l’entourage immédiat : C’est le cas des rodéos sauvages et des tapages nocturnes !

    Le troisième frein est lié à l’éloignement géographique de toutes les commodités et à l’insuffisance ou la non praticité des transports dans ces zones. Tout devient alors un vrai parcours du combattant pour accéder aux gisements d’emplois et de services.

    Le quatrième frein se repère dans les familles analphabètes ou dont l’éducation ne leur permet pas d’accompagner leurs enfants dans la réussite scolaire, alors qu’il en est tout autrement dans des familles qui ont un bon niveau culturel, non frappées par le chômage et qui gagnent aisément leur vie ….

    Impossible ici malheureusement, d’évoquer tous les autres freins à l’inclusion de ces population ghettoïsées et qui peuvent légitimement se sentir abandonnées de la république.

    Votre exaspération des incivilités et du non respect de nos lois est tout à fait légitime et compréhensible, mais ce n’est pas en fustigeant tous ceux qui travaillent au vivre ensemble sur le terrain et concrètement, que vous changerez positivement les calamités dans ces quartiers. Vous ne faites en réalité que déverser votre colère sur ceux qui ne sont pas responsables de cette situation, mais qui, face à l’incurie et à l’abandon des pouvoirs publics à restaurer la souveraineté républicaine dans ces zones de non droits, donnent bénévolement de leur temps et de leur énergie, avec leurs modestes moyens pour faire évoluer les mentalités et s’efforcer de transformer les problèmes en solutions et en opportunités bénéfiques à tous.

    Il n’est pas possible d’édifier la paix ni de la restaurer, en oubliant des pans entiers de la population qui sont aussi nos frères et nos sœurs humains.

  5. Voilà @RV Nous demandons solennellement aux Medioni, Suaudeau et Karkides d’aller habiter près de leurs amis révolutionnaires au Gallion, pour voir s’ils supportent les trafics, tapages, crachats, entraves à la circulation, appels à la prière, gymcana et autres rodéos, sans parler de la piccole et de la fumette

  6. @ Dacouroux Quand bien même nous irions habiter sur le lieu des nuisances, ce n’est pas cela qui les supprimera, hélas ! Votre commentaire est par conséquent d’autant plus stupide que vous semblez croire que nous sommes responsables de ce qui s’y passe, alors que nous ne les avons jamais encouragé à se comporter de la sorte, bien au contraire ! De plus, vous sous-entendez que nous empêchons les lois de la république de s’appliquer dans ces quartiers, ce qui est de la contre information, du mensonge et de la calomnie !

    Un vieil adage chinois dit que lorsque le sage montre la lune, l’idiot regarde son doigt…

  7. Très bien Dacouroux même davantage, je serais certains, je partirais vite de cette ville « pourrie »d’Aulnay pour eux, pas pour moi, personnellement, j’y vis normalement, pourquoi donc? sachant qu’en plus ils ne supportent rien de tout cela voire habitent au centre sud par exemple, c’est mieux de loin
    Quel est le bilan de ceux qui soi-disant travaillent sur le terrain, devant l’ordi, rien vu? Que les grands moralistes prêts à changer le monde nous en informent

  8. Les courageux pseudos qui crachent à la fois sur ceux qui militent aux 3000, aux 1000-1000 et sur ceux qui après y avoir habité ne sont pas très loin de leur ancienne adresse, pas besoin d’avoir un excellent odorat pour savoir d’où ils viennent….Ne vous épuisez pas trop sur les réseaux sociaux, ce n’est pas cela qui changera le résultat en 2020 😉
    Allez au boulot! Vous n’êtes quand même pas payé que pour vomir?

  9. @ Assos : Vous nourrissez visiblement bien des rancunes envers des citoyens qui ne vous ont jamais rien fait et dont l’engagement associatif et citoyen vous dérange… A nourrir tant de rancœurs, vous allez vous provoquer un ulcère d’estomac !

    Étrangement votre prose et votre style ( si on peut parler de style concernant votre façon d’écrire ) ressemble comme deux gouttes d’eau à celui d’autres anonymes… Une même personne donc derrière plusieurs pseudos…. Pas très glorieux comme procédé !

    J’ai d’ailleurs ma petite idée sur votre identité…

  10. On l’aime tant notre Ville et c’est pourquoi, on réagit avec passion et engouement sur des sujets qui fâchent.
    Il est vrai qu’on s’est senti trahi mais beaucoup reste à faire …..
    Il est vrai aussi que notre ville touche le fond mais je suis convaincu qu’ il suffit d’y mettre les bons ingrédients :
    Des gens qui font les choses avec Amour et un désintérêt pour l’aspect financier.
    Être au service de ses citoyens et non l’inverse.
    Respecter ses engagements et la parole donnée.
    Faire du lien social, indispensable au « Savoir » vivre avec autrui dans le respect.
    C’est critères doivent être au coeur de l’action de toute personne qui se veut être à la manoeuvre d’une collectivité.
    On a malheureusement des gens en 2018 qui divisent, qui réduisent et détruisent toute espoir de pouvoir espérer un jour que l’on s’entraide pour construire ensemble notre Ville et non pas les uns contre les autres.

  11. @ Samy : Votre parole est juste et fraternelle. J’adhère…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :