Publicités

Le gouvernement décide de soutenir le projet Europacity

Le Collectif pour le Triangle de Gonesse, indigné par le soutien apporté par le gouvernement au mégacentre commercial et de loisirs Europacity, organise une conférence de presse le mardi 15 mai à 15 heures en présence de la documentariste Marie-Monique Robin, qui aux côtés de 150 autres personnalités a pris publiquement position contre le projet porté par le groupe Auchan et le conglomérat chinois Wanda.

« En choisissant le 4 mai dernier de faire appel – en catimini – de l’annulation par le tribunal administratif de la ZAC du Triangle de Gonesse, le gouvernement français a décidé d’apporter son soutien à un projet pourtant unanimement reconnu comme destructeur du climat », déclare Bernard Loup, président du Collectif pour le Triangle de Gonesse.

Le projet Europacity prévoit la construction sur 80 hectares d’un centre commercial de plus de 500 boutiques, ainsi que d’une piste de ski artificielle et d’un centre aquatique climatisé, le tout desservi par une gare du Grand Paris Express, financée sur deniers publics.

« Ce projet, qui détruirait des terres d’excellente qualité, constitue une aberration économique et écologique », affirme la documentariste Marie-Monique Robin. « Il va complètement à contre-courant de l’histoire ».

La décision du gouvernement, par la voix du ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard, de faire appel de l’annulation de la ZAC du Triangle de Gonesse, intervient alors qu’une série d’avis défavorables au projet Europacity en soulignent le caractère néfaste pour l’environnement et peu crédible en terme d’emplois (cf. la liste page suivante).

Le projet Europacity rencontre par ailleurs une opposition de plus en plus vive des principales communes limitrophes de Gonesse et du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis. Le 12 avril dernier, ce sont quelque 600 commerçants de Gonesse et des environs qui se sont constitués en Collectif « Europasdutout ! ».

« Quiconque se penche sérieusement sur le projet Europacity en constate l’absurdité et le caractère anachronique », déclare Bernard Loup. « Alors que le président de la République multiplie les discours sur l’exemplarité climatique de la France, ses actes sont en contradiction flagrante avec ses discours ».

Le dimanche 27 mai, les associations opposées à Europacity organisent à Gonesse « La fête des terres », afin de défendre le projet alternatif CARMA (pour Coopération pour une ambition rurale et métropolitaine d’avenir), qui propose le maintien des terres agricoles et le lancement d’un vaste programme d’investissement qui permette de créer des emplois dans les secteurs d’avenir que sont l’éco-construction, la rénovation thermique et la mobilité durable.

Source : Collectif pour le Triangle de Gonesse

Publicités

Publié le 12 mai 2018, dans Commerces, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :