Publicités

Aulnay Environnement : Et vive les parkings souterrains !

Ces derniers jours bien des passants ont dû se poser cette question Route de Bondy ?

Est-ce la démolition de ce pavillon depuis longtemps abandonné, un temps squatté, qui commence ?

Pour  comprendre,  imaginons  ce  quartier  de  notre  ville  fonctionnant comme un  écosystème,  avec des éléments vivant en harmonie : des pavillons avec jardins, de nombreux arbres sur la voie publique et sur les terrains privés, quelques immeubles de grande hauteur. Un paysage urbain stabilisé depuis des décennies. Mais le plus important, c’est ce qu’on ne voit pas : une nappe phréatique à faible profondeur, des couches sensibles à la dissolution du gypse. Un sous-sol qui ne demande qu’à se transformer en gruyère…

Or  voilà  que  ce  fragile   équilibre est  rompu  par  l’arrivée  d’une  espèce  invasive  et    particulièrement dangereuse : l’immeuble de grande hauteur avec parking souterrain, souvent à deux niveaux de sous-sol. Bloquée par le cuvelage, l’eau souterraine va s’accumuler alentour, sous les pavillons. La dissolution du gypse va s’accélérer, la menace d’effondrement se profiler. C’est ce qui s’est passé au 37 route de Bondy.

Le 37, depuis l’arrivée juste en face de l’immeuble de 6 étages avec son parking souterrain, menaçait de s’effondrer. Que faire ? Appliquer la méthode Shadock, bien sûr ! Pomper !

Remarquons que tous les réalisateurs de parkings souterrains sont les dignes héritiers des Shadocks : dans tous les parkings, on pompe !

Conséquence : on remplace de l’eau saturée en gypse par de l’eau qui ne demande qu’à en faire autant.

Et la dissolution du gypse continue de plus belle !

Et que fait l’eau qui ne parvient pas à pénétrer dans les failles des parkings ? Elle va chez les voisins !

Et la zone de dissolution du gypse continue de s’étendre !

Et que va-t-il se passer pour les riverains de l’énorme cuvelage du parking souterrain de l’ex-place Camélinat auquel s’ajoute celui du gros immeuble « Villa Trevi » ?

Et vive les parkings souterrains et la dissolution du gypse !

Vision d’apocalypse ? Fantasme ? Que les sceptiques consultent l’article du Parisien : « Soudain un trou s’est formé dans le jardin » ! http://www.leparisien.fr/espace-premium/seine-saint-denis-93/soudain-un-trou-s-est-forme-dans- le-jardin-02-09-2014-4102879.php

On y apprendra que le comblage du trou est à la charge des propriétaires. Ce n’était pas dans une contrée exotique, mais chez nos voisins, à Sevran.

Conclusion pour les propriétaires de pavillons en « zone de centralité » : vendez au plus vite, partez n’importe où ailleurs, avec pour devise celle des élus et des promoteurs : après nous, le déluge !

Source : communiqué Aulnay Environnement

Publicités

Publié le 6 juin 2018, dans Associations, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :