Publicités

Êtes-vous victime de la présence de rats dans votre quartier ?

Dans la capitale française, un scandale avait éclaté il y a quelques mois avec la prolifération des rats et autres rongeurs dans de nombreux quartiers. La crue de la Seine avait poussé les rongeurs à migrer dans différents endroits de la capitale, ce qui les rendait bien plus visible auprès des habitants et des touristes.

Ce fléau a touché d’autres villes voisines, et la ville d’Aulnay-sous-Bois n’est bien sûr pas épargné. Il y quelques années, plusieurs lecteurs nous avaient signalé la présence de rats dans leur quartier, notamment au niveau du Gros Saule et de Mitry. Les autorités avaient fait appel à à un service de dératisation à Aulnay-sous-Bois afin d’éradiquer les petites bêtes qui pullulaient ici et là.

Si les rats prolifèrent de manière récurrente dans certains quartiers, cela vient du fait que certaines personnes peu scrupuleuses n’hésitent pas à jeter leur déchets alimentaires sur la voie publique. Une bout de pizza que l’on jette par terre, un épis de maïs jeté sur le rebord du caniveau, un reste de sandwich que l’on jette par dessus les fenêtres, et cela suffit pour créer les conditions de l’apparition du rongeur tant redouté. Un geste de civilité peut solutionner bien des tracas.

Dans le cas où votre quartier est infesté, l’intervention d’un professionnel sera nécessaire. S’il s’agit d’une intervention dans des espaces publics, le coût de l’intervention sera couvert par vos impôts. Par contre, il est possible que certaines résidences privées fassent appel à des professionnels pour désinfecter les parties communes, notamment les caves. Dans ce cas de figure bien entendu, les coûts sont supportés ans les charges de copropriété.

Vecteur de maladie et peu sympathique, le rat se reproduit très rapidement et agit de manière opportuniste. Son principal prédateur est le chat, mais aussi certaines races de chien comme je Jack Russel, qui peut en tuer des dizaines en une journée (des opérations anti-rats dans les docks de Londres ont été effectuées avec des Jack Russel dont le flair et l’agilité permettent de débusquer les rongeurs). Il se cache principalement dans les égouts, les caves et dans tout endroit humide et sombre, et vit en groupe.

Publicités

Publié le 22 juin 2018, dans Animaux, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. On est victime de la présence de débiles commentateurs sur ce blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :