Publicités

Bilel Hidri candidat aux municipales 2020 à Aulnay-sous-Bois pour battre Bruno Beschizza

Ce chef d’entreprise avait fait la campagne, en 2014, du maire Bruno Beschizza. Déçu par la « politique du tout sécuritaire » de la municipalité, il lance son mouvement pour peser en 2020.

« La prochaine fois, revenez avec le ministre du Travail ! » Cette phrase lancée en 2014 à Manuel Valls, alors ministre de l’Intérieur en visite à Aulnay-sous-Bois, sous l’œil des caméras TV, a construit sa petite réputation. Cette année-là, Bilel Hidri avait fait campagne pour Bruno Beschizza (LR) aux élections municipales. Mais aujourd’hui, ce chef d’entreprise de 33 ans à la tête de deux restaurants se dresse sur la route de l’édile. Il crée son mouvement, « l’Union des Aulnaysiens », composé, dit-il, de personnes issues de la société civile.

« 2020, il va falloir compter sur nous » : l’avertissement, posté sur les réseaux sociaux dédiés à la vie locale d’Aulnay, est clair. « J’ai cru au discours de Bruno Beschizza qui disait vouloir gérer la ville en bon père de famille. Mon sentiment c’est qu’il a oublié certains enfants. Dans les quartiers nord (NDLR : les plus défavorisés), c’est un échec total », résume Bilel Hidri, par ailleurs président d’une amicale de locataires au Gros-Saule, où il est né, mais ne vit plus.

Article photo, extrait article du Parisien

Publicités

Publié le 1 octobre 2018, dans Politique, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :