Publicités

Bruno Beschizza refuse une salle de consommation d’héroïne encadrée à Aulnay-sous-Bois

Pour la sociologue Anne Coppel, la « situation désespérante » à Aulnay-Sevran a une explication simple : « A Paris, les usagers sont massivement pris en charge. En banlieue, il y a un retour de l’héroïne car il y a un déficit de réponse sociale et médicale. La banlieue est laissée de côté, comme dans les années 1980 et 1990 où on a laissé les héroïnomanes mourir par milliers ».

Pour la chercheuse, la France a pris « depuis trente ans un retard considérable » et refuse « une démarche pragmatique ». « Ce qui est rageant c’est qu’on sait comment faire : accompagnement social, traitements de substitution, salles de consommation… » Elle cite Francfort, Lisbonne, Zurich, Barcelone : « Là-bas, les gens n’aiment pas plus les drogués qu’ici. Les pouvoirs publics mettent en place des programmes efficaces avant tout pour régler des questions d’ordre public ».

Une salle de consommation, comme il en existe à Paris et Strasbourg, serait-elle la solution ? Interrogée par l’AFP, la Midelca (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives) répond avoir « bien connaissance de la situation à Aulnay-sous-Bois/Sevran ». Mais, insiste-t-elle, « c’est aux municipalités que revient la décision ».

La mairie de Sevran ne s’exprime pas sur le sujet. Et pour le maire LR d’Aulnay, Bruno Beschizza, c’est « hors de question ».

La piste est en revanche défendue par le président PS du département, Stéphane Troussel, qui s’apprête à visiter les salles de Paris, puis Strasbourg, où un « bilan exemplaire » a été dressé par le comité de pilotage un an après l’ouverture.

Source et article complet : Sciences Avenir

Publicités

Publié le 27 octobre 2018, dans Presse, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :