Deux barres d’immeubles et cinq histoires à Aulnay-sous-Bois

Cinq histoires, cinq fragments de vie par cinq habitants de la résidence Chanteloup à Aulnay-sous-bois. Mehdi, Sabrina, Marc et Marie-Jeanne racontent. 

Mehdi habite à Aulnay depuis vingt ans, il travaille dans un entrepôt qui produit de la viande pour kebab. Un jour, une de ses anciennes camarades de classe lui demande s’il sait comment faire pour monter sur le toit d’un immeuble. Il lui indique le chemin et la voit ensuite assise sur le rebord. En bas, la peur monte. Quand les pompiers arrivent pour l’arrêter, il monte les rejoindre.

Je voulais essayer de savoir pourquoi elle voulait se suicider. Je lui ai dit qu’elle allait gâcher sa vie en sautant, que peut-être elle serait heureuse plus tard. (…) Elle m’a regardé, elle a eu les larmes et en fin de compte elle s’est levée. Je lui ai tendu mes bras. Mehdi

Marc habite également résidence Chanteloup. Il est entrepreneur en bâtiment. Un jour, pour un chantier à Paris, il fait appel à un jeune menuisier originaire d’Ukraine. Les deux hommes se lient d’amitié et Marc décide de continuer à le faire travailler, bien qu’il soit sans papiers. Il entame alors des démarches administratives pour l’aider et raconte les difficultés qu’il a rencontrées.

J’ai été obligé de le garder pendant un an et demi au noir parce qu’il n’y avait pas moyen qu’il ait le droit de travailler. J’ai continué à l’employer (…) mais c’est sûr que ça obligeait à ne pas pouvoir le déclarer. Marc

Sabrina a vingt-deux ans. Elle porte le voile. Un jour, dans le bus, elle se fait agresser et insulter par deux hommes.

Il m’ont bousculée et m’ont dit « soumise, dégagez de notre pays » (…). J’ai vraiment pas peur, donc je leur ai répondu qu’un pardon ce serait gentil. Sabrina

Ils ont essayé de tirer sur mon voile pour me l’enlever.(…) Ça s’est fini avec mon copain qui est venu me rejoindre. C’est marrant, quand il y a un homme il n’y a jamais d’agression. Sabrina 

Source et article complet : France Culture

Publié le 26 avril 2019, dans Presse, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :