Affaire communiqué de Jordan Bardella : Le blog Aulnaycap relaxé

Un jugement de la cour d’appel de Paris était rendu aujourd’hui concernant l’affaire du communiqué de Jordan Bardella (RN) qui contenait un propos sur une prétendue « illégalité » de cumul des mandats de M. Beschizza pendant quelque mois en 2015-2016 (Maire, Conseiller Départemental, Conseiller Régional). La 17ème chambre du tribunal de Paris avait relaxé M. Bardella et, par la même occasion, Arnaud Kubacki, alors directeur de publication du site Aulnaycap qui avait relayé le communiqué.

La cour d’appel a confirmé la relaxe pour Messieurs Bardella et Kubacki. La justice a donc considéré que le blog Aulnaycap n’avait pas enfreint la loi en publiant ce communiqué, le blog aillant l’habitude de relayer des communiqués de personnalités locales toutes tendances confondues.

M. Beschizza peut toujours se pourvoir en cassation.

Publié le 13 juin 2019, dans Justice, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Propos publiés sous la seule responsabilité de Mme Medioni

    Il y a donc une justice indépendante des pouvoirs en place dans notre pays, et j’en suis rassurée et ravie !
    Monsieur Beschizza, je vous demande solennellement, au nom de tous les Aulnaysiens qui payent vos grasses indemnités à dilapider l’argent de nos impôts dans des procès baillons inutiles et dispendieux, de cesser d’instrumentaliser la justice à des fins personnelles non légitimes ! La démocratie que vous êtes bien incapable d’incarner ne se pratique pas dans les cours de justice !
    Nous avons tous compris que vos ambitions politiques carriéristes vous ont poussé à ravir la mairie D’aulnay, non pas parce que vous aimiez notre ville, mais parce que vous l’utilisez comme un tremplin. Votre élection de surcroit a surfé sur le mécontentement des Aulnaysiens envers votre prédécesseur dont les actes et la gestion décriés ont fini par lui aliéner son propre électorat ! Et, devons-nous vous le rappeler, vous n’avez été élu que grâce à un taux d’abstention recors !
    Quand nous faisons le bilan de votre gestion, négative sur bien des points, il n’est pas certain que vous soyez reconduit dans vos fonctions…. Votre prédécesseur n’était que sur un strapontin et vous pourriez bien subir le même sort, car aucun politique ne peut à ce point mépriser ses administrés et demeurer autiste à leurs sollicitations et leurs doléances ! Les mêmes comportements produiront donc toujours les mêmes effets…
    Les citoyens de la société civile aspirent à élire une personne réellement soucieuse du bien être et des intérêts de ses habitants, ce que vous n’avez absolument pas démontré faire ! De plus votre suffisance et votre prétention une fois élu, nous insupportent gravement ! Vous avez fait beaucoup trop de mal à la ville et à nombre de ses administrés pourtant légitimement impliqués et engagés dans leur citoyenneté !
    La politique de représentativité que vous incarnez avec son cortège d’excès de pouvoirs et d’absence de consultation effective et réelle des administrés est morte ! La claque magistrale que la France entière à donné à votre parti que je nomme  » les ripoublicains  » aux élections Européennes en est le symptôme le plus évident !
    Remettez vous en cause et faites votre examen de conscience !

  2. précision utile (extrait de l’article du Parisien de ce jour): Nous prenons acte de la confirmation du jugement rendu », commente-t-on au cabinet de Beschizza, précisant qu’il n’y aurait pas de pourvoi en cassation. Et de se féliciter, tout de même, que la demande de procédure abusive formulée par Arnaud Kubacki ait été rejetée — estimant que « Monsieur Beschizza était donc dans son bon droit en sollicitant le juge face à de tels propos ».

  3. Autre précision utile : BB en est à son 7ème procès en diffamation et injures perdu avec l’argent des contribuables, qui aurait pu être avantageusement utilisé au bénéfice des Aulnaysiens, dans les services publics pour lesquels ils consentent à l’impôt.

    Jordan Bardella n’a fait que dénoncer et mettre en lumière une situation de cumul de mandat qui insupporte la société civile qui a tout intérêt à ce que ce cumul soit interdit !

    Arnaud kubacki n’a fait que remplir son devoir d’informer les Aulnaysiens sans filtrer ni censurer l’information, laissant au lectorat la faculté d’exercer lui-même son sens critique et son discernement. Aulnaycap est donc un véritable outil de démocratie que nous devons aux talents d’Arnaud Kubacki, car il permet de donner enfin la parole aux anonymes du peuple qui ne sont jamais ni entendus ni écoutés de leurs prétendus représentants !

    Avec les réseaux sociaux, les politiques ne peuvent plus ni mentir, ni tricher, ni abuser, ni rouler leurs électeurs dans la farine sans que cela se sache, et c’est par conséquent une très bonne chose pour l’exercice effectif et réel de la démocratie qui permet à tout citoyen de faire entendre sa voix en dehors des élections !

    Enfin la demande de qualification en procédure abusive d’Arnaud Kubacki n’est pas infondée, dans la mesure où le débat démocratique qui fait totalement défaut à Aulnay sous Bois sous la férule de BB, devait dans tous les cas avoir lieu en dehors des cours de justice ! Les pléthoriques procès perdus avec l’argent dilapidé des contribuables par un maire à l’égo chatouilleux et excessivement surdimensionné devrait lui valoir sanction dans les urnes en 2020 !

  4. Je reposte ci-dessous un commentaire qui n’a pas été publié alors que d’autres depuis l’ont été, et qui pose sérieusement le problème d’une liberté d’expression et d’opinion sérieusement atteinte et entravée, alors qu’elle est pourtant proclamée inaliénable et faisant parti des droits fondamentaux de l’homme et du citoyen !

    La peur et le manque de courage de ceux qui entravent ce droit face à des individus qui se comportent en oppresseurs parce qu’ils outrepassent leurs pouvoirs et s’en servent pour assigner au silence par les menaces et les attaques illégitimes, pour opprimer les citoyens qui ont encore le courage de se tenir debout face à ces individus sournois qui nous privent de nos droits est inadmissible, et nous rend esclaves et misérables. Je refuse de faire partie de cette catégorie !

    Merci de publier enfin mon commentaire que j’assume pleinement, même si sa teneur ne va évidemment pas plaire aux pouvoirs en place qui devraient sérieusement s’interroger sur les comportements qui nourrissent de plus en plus l’hostilité des citoyens de la société civile à leur égard, indépendamment de toute chapelle politique !

    ___________________________________________________________________

    Aulnaycap 15 Juin 2019 11h14 :

    https://aulnaycap.com/2019/06/13/affaire-communique-de-jordan-bardella-le-blog-aulnaycap-relaxe/#comments

    Autre précision utile : BB en est à son 7ème procès en diffamation et injures perdu avec l’argent des contribuables, qui aurait pu être avantageusement utilisé au bénéfice des Aulnaysiens, dans les services publics pour lesquels ils consentent à l’impôt.

    Jordan Bardella n’a fait que dénoncer et mettre en lumière une situation de cumul de mandat qui insupporte la société civile qui a tout intérêt à ce que ce cumul soit interdit !

    Arnaud kubacki n’a fait que remplir son devoir d’informer les Aulnaysiens sans filtrer ni censurer l’information, laissant au lectorat la faculté d’exercer lui-même son sens critique et son discernement. Aulnaycap est donc un véritable outil de démocratie que nous devons aux talents d’Arnaud Kubacki, car il permet de donner enfin la parole aux anonymes du peuple qui ne sont jamais ni entendus ni écoutés de leurs prétendus représentants !

    Avec les réseaux sociaux, les politiques ne peuvent plus ni mentir, ni tricher, ni abuser, ni rouler leurs électeurs dans la farine sans que cela se sache, et c’est par conséquent une très bonne chose pour l’exercice effectif et réel de la démocratie qui permet à tout citoyen de faire entendre sa voix en dehors des élections !

    Enfin la demande de qualification en procédure abusive d’Arnaud Kubacki n’est pas infondée, dans la mesure où le débat démocratique qui fait totalement défaut à Aulnay sous Bois sous la férule de BB, devait dans tous les cas avoir lieu en dehors des cours de justice ! Les pléthoriques procès perdus avec l’argent dilapidé des contribuables par un maire à l’égo chatouilleux et excessivement surdimensionné devrait lui valoir sanction dans les urnes en 2020 !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :