Moi, DANIEL, petit vieux d’Aulnay-sous-Bois Partie 1/2

Voilà deux semaines, mes voisins au sud d’Aulnay me demandaient avec une grande fierté dans leur regard, j’ai bien vu, si j’avais reçu une lettre de Monsieur Le Maire d’Aulnay-sous-Bois de ma ville où j’habite depuis toujours, ça fait un bail, depuis bientôt 85 ans, une lettre de deux pages qui était envoyée aux anciens enfin aux vieux comme on disait avant mais maintenant faut plus dire. Je leur répondais avec ma femme Hugette, oui, ma femme c’est Huguette mais elle, elle n’a que 79 ans encore jeune  et moi c’est Daniel, que non à leur grand étonnement, leur demandant quand même s’ils pouvaient me donner une copie pour que je la lise, enfin pour qu’Hugette me la lise car je vois plus très bien. Depuis, mes voisins me regardent d’un air bizarre presque méfiants et sont moins gentils avec moi et ma femme Huguette ? Sais pas pourquoi.

Alors, Huguette m’a lu la lettre, je vous l’ai déjà dit, vous savez je ne me souviens plus bien ce que je dis , et dedans Monsieur le Maire de ma ville disait  à ceux qui l’avaient certainement reçu, mais pas moi,   qu’ils représentaient à la fois la  mémoire et les racines de ma  ville ou bien il disait la place importante qu’ils occupaient dans la vie de la commune, mais pas à moi et il parlait des banquets, des sorties, des promenades, des foyers de vieux …. qu’il offrait. Mais à mon âge, 85 dans un mois, déjà et en plus 85 ans à Aulnay sous bois , je ne peux plus bien me déplacer donc j’y vais plus beaucoup dans tous ces trucs car j’y allais avant. J’ai même connu M.Ballanger, ah ça c’était un grand bonhomme et puis Monsieur Abrioux, qu’est-ce qu’il était gentil, un jour, il m’a même payé l’apéro, oui,  ensemble, mais il ne parlait jamais de politique, pas besoin. Il connaissait tout le monde à Aulnay car c’était une grande famille aulnaysienne de toujours. Il me demandait aussi  des nouvelles de ma femme, de mes enfants, que oui comme il nous aimait. Mais le dernier Maire , Monsieur Ségura je crois, ah mais non, lui  il est déjà parti , le nouveau, ma femme l’appelle Bruno, oui c’est ça, Monsieur Bruno Beschizza, je connais moins, d’ailleurs je l’ai jamais vu lorsque j’allais à l’école Nonneville en CM2 en 19..  me souviens plus,  mais c’est vrai qu’il est beaucoup plus jeune que moi, mais y pouvait pas aller à l’école Nonneville car il est là depuis pas longtemps je crois. En fait c’est Huguette qui me raconte tout car elle  peut encore profiter des bienfaits que Monsieur le Maire offre à tous les anciens mais il paraît qu’il y a aussi un Monsieur qui fait beaucoup de bien aux gens âgés, elle m’a dit mais je me souviens plus très bien.

Car j’ai la mémoire qui flanche , un Monsieur Pa …., non pas lui, Monsieur Pachoud, voilà, elle m’a dit que c’était aussi un ancien d’Aulnay, ma ville, c’est bien qu’un ancien s’occupe des anciens . Huguette me dit tout, je vous l’ai déjà dit  car elle va aussi au repas de NOEL , c’est Monsieur le Maire qui l’offre aussi, ça doit lui coûter cher mais maintenant on m’a dit qu’il y avait des crédits à presque 0% , moi c’était 15 % à mon époque, ils ont de la chance maintenant, ils peuvent dépenser tant qu’ils peuvent, tout s’acheter  facilement. Donc j’y allais avant, je me souviens de Monsieur Solbès, ah lui,  c’était un futé, un malin, c’est même lui qui a fait construire la piscine, j’y allais, c’était bien. Mais je crois qu’elle a été démolie, c’est dommage, on m’a dit qu’elle ne plaisait plus au Maire d’aujourd’hui de ma ville qui voulait  que l’on garde un souvenir de son passage à Aulnay comme Monsieur Solbès. Il paraît qu’elle va être très grande, très jolie mais elle va lui coûter chère, je me demande comment il va faire pour la payer mais avec les crédits sur 20 ans ou 30 ans , il faudra la payer quand il sera parti.

Pour le repas de NOEL , mais que je vous dise sinon je vais oublier, avant il y avait même un cadeau pour les vieux, enfin les anciens, des fois même certains venaient avec leur Mercédès, c’était bien mais maintenant ils l’ont supprimé , y ont peut être eu raison, ils vont maintenant chez les amis d’un monsieur qui faisait rire avant mais il est mort.

Donc Huguette m’a dit qu’elle n’ira peut être plus au repas car elle trouve qu’il y a trop de bruit, plein de lumières partout et des gens bien habillés qui se réunissent sur une estrade pour saluer leurs invités, faire des bises de loin à toute la foule mais moi je ne suis pas certain qu’il y a tous les habitants d’Aulnay, moi j’y étais pas . Alors, les gens bien habillés semblent très joyeux, ils sourient, on voit leurs dents blanches, ils applaudissent, un beau spectacle qu’elle m’a dit et les spectateurs y applaudissent aussi beaucoup surtout quand Bruno, c’est Huguette qui l’appelle ainsi, a beaucoup parlé et dit qu’il aime beaucoup les Aulnaysiens, qu’est-ce qu’ils sont contents, enfin pas sûr car à moi, il n’a pas écrit mais je me demande comment y fait pour tous les aimer et puis il y a la Marseillaise et là il faut se lever, fatiguant qu’elle me dit.

Et pourtant elle aimait bien car Monsieur Bruno, comme elle dit, avec certainement des amis à lui qui l’entourent toujours, peut être pour pas qu’il s’ennuie, viennent à toutes les tables pour dire bonjour, ils sont drôlement polis, ils embrassent tout le monde et  ils vous demandent si ça va bien. Et puis Huguette va aussi dans les foyers avec les personnes comme elle, elle fait de la cuisine, de la peinture… qu’est-ce que c’est chouette  et elle en ramène des fois. Moi j’irais bien jouer aux cartes mais j’ai trop de mal à reconnaître le roi, la reine et ses valets.

Source : contribution externe

Publié le 12 octobre 2019, dans A vous la parole, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Quatre vingt cinq piges et tu oublies Courtat , Cadot.
    Étonnant, les anciens favorisent leur passé en général.
    Et que dire de ton omission de Gaudron et Thomas ? il me semble que tu aurais du les croiser au banquets quant tu y participais encore ?
    Bon texte un sur deux, tu est un nonagénaire fan de l’azerty dit donc !
    Essaye quand même d’aller au but car en pleine campagne électorale on voit pas du tout, mais alors du tout, ou tu veux en venir .
    Tiens dans mes maires préférés c’est Scohy qui m’a le plus marqué. on l’oubli trop souvent. Pense tu qu’ils renommeront sa salle après la création de la médiatèque jean D’ormesson ?
    ha non pas jean, c’est dèjà pris.
    Joseph Fouché alors ? ça sa pète Empire !
    bon assez papoté, je dois nettoyer mon trottoir. c’est dingue comme les gens du périmètre sont lassdègue dès que c’est pas leur domicile, tu trouves pas ?
    D’ailleurs tu balayes toi, devant ta porte ?
    Allez à bientôt au banquet de fin d’année.
    Aulnaysiennement
    PL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :