Quatre jeunes dont une mineure et trois majeurs d’Aulnay-sous-Bois poursuivis pour proxénétisme aggravé

@Le Parisien

Quatre jeunes, dont une mineure, seront jugés en mars à Bobigny pour avoir contraint trois adolescentes à se prostituer dans différents appartements et hôtels en Ile-de-France.

Quatre jeunes, dont une mineure, seront jugés en mars à Bobigny pour avoir contraint trois adolescentes en fugue, âgées de 13 à 16 ans, à se prostituer dans différents appartements et hôtels en Ile-de-France entre 2016 et 2018, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Les quatre suspects ont été interpellés mardi et déférés vendredi pour proxénétisme aggravé, a confirmé le parquet de Bobigny.

Complicité d’une mineure chargée de recruter

L’enquête, d’abord confiée à la brigade de protection des mineurs, avait été ouverte fin 2016, lorsque deux des jeunes filles prostituées avaient dénoncé les faits à leur retour de fugue. 

En janvier 2019, la troisième adolescente a déposé plainte, permettant d’effectuer un rapprochement entre les deux affaires, qui ont été reprises par la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

Originaires d’Aulnay-sous-Bois, les trois suspects, âgés de 20 à 22 ans au moment des faits, agissaient avec la complicité d’une mineure chargée de recruter et surveiller les victimes, a précisé la source judiciaire.

Source et article complet : Ouest-France

Publié le 1 février 2020, dans faits divers, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :