Déménagement à Aulnay-sous-Bois malgré la crise : quelles précautions ?

L’année 2020 a été marquée par une crise sanitaire sans pareille. Le Covid19 a touché pratiquement tous les pays du monde, y compris la France. Les nombreuses restrictions imposées pour lutter contre la propagation de la maladie ont grandement limité les projets de déménagement de nombreuses personnes. Cependant, depuis le 11 mai dernier, il est à nouveau possible de déménager. Si vous envisagez de déménager à Aulnay-sous-Bois pendant cette période, il faudra pourtant respecter certaines règles.

Déménagement à Aulnay-sous-Bois : les dispositions à prendre

À la Suite des dispositions prises par le gouvernement et la chambre syndicale du déménagement, les déménagements post-confinement sont soumis à un certain nombre de formalités. Les services de déménagement doivent plus que jamais faire preuve d’un professionnalisme exemplaire.

Les règles à respecter ont pour objectif de réduire les risques de propagation du virus, et les professionnels comme les clients sont astreints à certaines dispositions.

Les obligations des clients

Pour pouvoir déménager à Aulnay-sous-Bois, il faudra désormais :

  • Un justificatif pour déplacement

Pour tout déplacement de plus de 100 km, une déclaration sur l’honneur est indispensable. Elle atteste que le client n’est pas porteur du virus. Il doit avoir fait son test de dépistage 15 jours au moins avant son déplacement.

  • Limiter la présence sur le chantier

Le foyer ou l’entreprise qui déménage doit désigner un seul superviseur des travaux. Le client ne doit pas non plus faire intervenir plus d’une entreprise à la fois au même moment afin de limiter les contacts entre les personnes.

Les obligations du déménageur

Les professionnels doivent faire preuve de prudence et respecter des mesures précises.

  • Protection des ouvriers

Les autorités imposent le port d’EPI pour les salariés. Tous les ouvriers chargés du déménagement doivent être équipés de masques, gants, lunettes et de vêtements professionnels adaptés. Chaque salarié doit disposer d’un gel hydroalcoolique pour le lavage des mains. Une désinfection des lieux doit être faite avant et après le travail. Les véhicules utilisés doivent eux aussi être désinfectés.

  • Matériel personnalisé

Désormais, chaque ouvrier doit disposer de sa propre boîte à outils et le matériel doit être désinfecté avant et après usage.

  • Limitation de l’effectif du personnel

L’entreprise ne doit envoyer que les ouvriers strictement indispensables au chantier. Cette mesure devant permettre le respect de la distanciation sociale.

Source : contribution externe

Publié le 18 août 2020, dans Actualité, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :