Le sort s’acharne sur le CDG Express, projet ferroviaire qui doit relier l’aéroport Charles de Gaulle à Paris Gare de l’Est

Après une reprise des travaux pour une livraison fin 2025, la ville de Mitry-Mory vient de saisir le tribunal administratif de Montreuil pour stopper de nouveau le chantier. Pour rappel, le CDG Express représente 800 emplois et un investissement de 2 milliards d’euros. Sur ces 2 milliards d’euris, 500 millions d’euros sont consacrés à la modernisation du RER B, sans subvention publique.

Le projet a été reconnu d’utilité publique par le Conseil d’Etat. Outre la modernisation du réseau ferroviaire, il devrait aussi participer à la décongestion du RER B et des axes routiers desservant l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle. Cependant, quelques communes et quelques mouvements politiques voient d’un mauvais œil un projet qui pourrait mettre à mal les investissements ultérieurs sur le RER B.

Publié le 31 janvier 2021, dans Transports, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. A qui en réalité va profiter le Charles de Gaulle Express ? Pas aux résidents de la seine Saint Denis considérés par nos dirigeants comme des renégats et des sous hommes, mais aux plus riches dont l’emprunte carbone est préjudiciable à l’environnement et à l’air que respirent les peuples.

    Le budget consacré à la modernisation du RER B est dérisoire en comparaison des sommes englouties dans ce CDG express qui ne profitera qu’aux riches. Pourtant, compte tenu de toutes les pannes et avaries que les franciliens subissent depuis des années dans leur trajet quotidien sur le RER B, l’intérêt général et du plus grand nombre n’est pas le CDG express, mais le RER B !

    Après cela on voudrait absolument nous faire croire que nos dirigeants et nos élus se soucient des besoins et intérêts des petites gens ? A d’autres !

  2. Oui Catherine Medioni a raison. Ce projet, au lieu de permettre des investissements sur le RER B, parasite cette ligne en lui confisquant deux voies. Les milliards investis dans cette ligne dont le prix du billet a été estimé à 24€, auraient mieux faits d’être mis dans l’amélioration du transport des voyageurs du quotidien. Par ailleurs vouloir développer l’aérien est désormais un projet polluant daté du 20e siècle, du monde d’avant la pandémie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :