El Ghallouchi et Augustine illuminent l’espace Peugeot d’Aulnay-sous-Bois !

Ce samedi après-midi à l’ Espace Peugeot d’ Aulnay-sous-bois se déroulait un combat de boxe professionnelle dans la catégorie des welters qui opposait le local Ayoub El Ghallouchi (8-1-0- 1 KO) au jeune frappeur Normand Nathan Augustine (4-2-1, 2 KO) de Fleury sur Orne dans le Calvados.

Evidemment, cette confrontation se déroulait à huit clos, mais les personnes qui ont pu suivre ce combat ne seront très certainement pas déçus, bien au contraire car les deux protagonistes ont largement fait honneur à la boxe en proposant un excellent spectacle.

Beaucoup plus grand, le gaucher de la Seine Saint Denis, vainqueur du tournoi de France des super-légers 2018 était sur ses gardes, car Nathan Augustine n’a pas du tout la réputation d’envoyer des caresses. Il n’y aura pas de round d’observation pour ce match prévu en six reprises entre deux combattants au style diamétralement opposé où il était bien difficile d’effectuer un pronostic avec la certitude de dénicher le futur vainqueur.
Sans complexe, Augustine tente dès l’entame du combat de déstabiliser El Ghallouchi, boxeur classé élite 1, mais se retrouve sèchement au tapis presqu’en fin de round sur un excellent crochet droit de son adversaire. La minute de repos lui permet de plutôt bien récupérer, mais hélas pour lui, déjà deux points de retard.

Nathan rassure malgré tout dans la suivante et fait très bonne figure dans les 3 ème et 4 ème , en gagnant une et presque jeu égal dans l’autre. Cependant, Ayoub étale toutes ses qualités d’excellent styliste , et aussi démontre une technique qui ferait bien des envieux, les mains biens hautes pour amortir les coups puissants de son vis – à -vis, et aussi sachant bien esquiver et placer de jolis coups à distance, car lorsque le Normand approche, tout pourrait se jouer, n’oublions pas qu’en octobre dernier, le boxeur de Flers avait mis KO dès la première reprise Tarek Derfoufi au Palais des Sports de Caen qui restait pourtant sur 2 victoires aux points face à de bons adversaires.
Cependant, le retard ne sera pas rattrapable pour le puncheur du Calvados, Ayoub fera étalage de sa classe jusqu’au gong final en finissant très bien pour l’emporter 59/54 par l’ Arbitre juge unique de ce très beau combat.

Source et article complet : Netboxe

Publié le 7 mars 2021, dans Sport, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :