La « cité des 3 000 à Aulnay-sous-Bois » s’invite à la Halle ô Grains à Bayeux pour sa réouverture

@François Vila

Depuis la prison de Fleury-Merogis, « l’homme » écrit une lettre à ses parents dans laquelle il leur fait ses adieux. Avant de la poster, il revient sur son parcours. Dernières confessions d’un homme pour « laver sa mémoire », « expier ses pêchés ». Il parle de son enfance en Algerie, du terrorisme et de la mort à laquelle il à miraculeusement échappé, de sa fuite avec ses parents et son frère vers la France, de la cité des « Trois-mille » à Aulnay-sous-bois, l’un des quartiers les plus difficile de Seine-Saint-Denis.
Débute, pour lui, le parcours du combattant. En manque de repères,…

Source et article complet : Ouest-France

Publié le 22 mai 2021, dans Culture, Religion, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :