Le député Jean-Christophe Lagarde critique celles et ceux qui sont contre la vaccination contre la Covid-19

Jean-Christophe Lagarde.
Paris, FRANCE-18/09/2015

« Je suis pour que les gens assument leurs responsabilités. » La petite phrase de Jean-Christophe Lagarde, mardi 13 juillet, dans les couloirs de l’Assemblée nationale a beaucoup fait réagir. « Celui qui n’est pas vacciné contre le COVID, qui est hospitalisé en réanimation, c’est quand même tout le monde qui paie. Il faudra se poser la question : est-ce qu’on doit payer la réa à quelqu’un qui a refusé de se protéger ? », avait lancé le président de l’UDI devant les micros. « Ce n’était pas une proposition. C’était une déclaration de volonté provocatrice », a commenté le député de Seine-Saint-Denis, invité sur LCI, vendredi 16 juillet. « J’en ai assez de tous ces gens qui nous disent que c’est une atteinte aux libertés de demander la vaccination. Ces gens-là ont un problème avec la liberté. La liberté, c’est pouvoir choisir, mais c’est aussi d’assumer les conséquences de son choix. »

« J’en ai assez de cette espèce de dictature des antivax », a ainsi dénoncé l’ancien maire de Drancy, jugeant qu’elle n’a aucun autre but que « d’abord à faire peur à tout le monde alors qu’on a besoin de faire un effort ensemble. Il n’y a pas qu’au moment de la Coupe du monde qu’on doit se rassembler. Il y a aussi quand on est attaqué par un virus, qu’on a besoin d’agir ensemble pour protéger la société. Disons les choses, concrètement, je suis pour que les gens assument leurs responsabilités. » « Quand vous partez en montagne, sans guide, si jamais vous avez un accident et qu’il faut venir vous chercher, c’est vous qui payez. Je ne suis pas à dire qu’il faut faire ça. Je dis simplement que ça suffit de nous dire que c’est une atteinte aux libertés », a-t-il martelé.

Source et article complet : LCI

Publié le 17 juillet 2021, dans Actualité, Politique, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 9 Commentaires.

  1. Tout à fait d’accord! L’efficacité de la vaccination n’est plus à démontrer. Dire le contraire devient de l’obscurantisme. Il est temps que l’on en finisse avec ce virus et toutes ces contraintes.A moins que certains se complaisent dans le complotisme d’une autre époque.

  2. Catherine Medioni

    Jean-Christophe Lagarde peut critiquer les réfractaires aux vaccins, ce qu’il dit n’est qu’un point de vue et n’a pas valeur d’évangile. Il est tout de même étrange que certains individus se sentent le droit d’imposer une conduite à d’autres individus, alors qu’il s’agit de leur propre corps et de leur santé sur laquelle ils doivent rester souverains sans subir d’injonctions ni de pressions !

    Que les aficionados des vaccins s’imposent d’abord à eux mêmes ce qu’ils exigent des autres, mais qu’ils n’aient pas prétention à obliger les autres à faire ce qu’ils ne veulent pas. Les lois Kouchner de 2002 et la cour européenne des droits de l’homme réaffirme l’interdiction de l’obligation vaccinale et d’actes médicaux sur les sujets qui n’y consentent pas !

    Les hommes politiques qui agissent comme des gourous ne sont aucunement des maitres à penser et le peuple a le droit de refuser la dictature sanitaire !

    • Désolé il s’agit de santé publique où chaque individu est solidaire de l’autre. Quel indidualisme, quelle irresponsabilité…

  3. Les pourritures de politicards veulent tuer un maximum d’humains selon les ordres de L’OMS

    NE VOUS FAITES PAS VACCINER, DESCENDEZ DANS LA RUE ET FAÎTES TOUT PÉTER

    l’interview choquante, le plus grand virologue du monde a déclaré sans voix: « il n’y a aucun espoir et aucun traitement possible pour ceux qui ont déjà été vaccinés. Nous devons être prêts à incinérer les corps. » Le génie scientifique a soutenu les affirmations d’autres virologues éminents après avoir étudié les constituants du vaccin. « Ils mourront tous d’une amélioration dépendante des anticorps. Rien de plus ne peut être dit. » «C’est une énorme erreur, non? Une erreur scientifique ainsi qu’une erreur médicale. C’est une erreur inacceptable », a déclaré Montagnier dans une interview traduite et publiée hier par la RAIR Foundation USA. «Les livres d’histoire le montreront, car c’est la vaccination qui crée les variantes.» De nombreux épidémiologistes le savent et sont «silencieux» sur le problème connu sous le nom de «renforcement dépendant des anticorps», a déclaré Montagnier. https://www.lifesitenews.com/news/nobel-prize-winner-mass-covid-vaccination-an-unacceptable-mistake-that-is-creating-the-variants

  4. Catherine Medioni

    Parmi les pro-vaccins, certains sont sincèrement et naïvement convaincus que la solution à la pandémie consiste à se faire vacciner et puis d’autres, des criminels qui ne disent pas leur nom savent très bien qu’ils remplissent un agenda funeste de dépopulation massive et de contrôle des foules par les nanotechnologies introduites dans les vaccins. C’est tellement énorme que personne n’y croit…. Nous pêchons par notre naïveté et notre bienveillance innée car nous projetons ce que nous sommes sur ceux qui détiennent les pouvoirs, mais parmi ces démiurges pervers se trouvent des créatures réellement mal intentionnées envers l’humanité….

    Quand on sait que les  » merdias  » sont détenus par des fortunes colossales qui dictent l’information qui doit nous être servie pour mieux nous manipuler et dont les intérêts sont antagonistes à ceux de la  » populace  » que nous représentons pour eux, on devrait exercer activement notre discernement et remettre sérieusement en cause toutes les informations qui nous sont assénées comme des mantras à longueur de journée ! Ce conditionnement ne vise qu’à engendrer la peur et comme on le sait, la peur est très mauvaise conseillère car elle vise à nous pousser à nous jeter docilement dans la gueule des loups qui n’attendent que cela !

  5. Catherine Medioni

    @ Alain F. | 17 juillet 2021 à 17 h 26 min

    Les individualistes et les irresponsables ne sont peut-être pas ceux que vous désignez arbitrairement et un peu trop expéditivement comme tels. Ne restez pas à la surface des choses et ne vous fiez surtout pas aux apparences fort trompeuses ! Derrière cette vaccination forcée à grande échelle, il y a peut-être des motivations douteuses dont on découvrira plus tard, mais hélas trop tard, que ses effets délétères sont irréversibles…

    • Ses effets ont tout simplement fait baisser la mortalité au cours de ces derniers mois. Grave, vous souhaitiez donc dans l’immédiat que les gens continuent de mourir, super. La suite, personne ne la connaît, ni vous ni moi
      Au fait quelles sont vos connaissances scientifiques en la matière !
      Aujourd’hui, la mode est aux complotistes , on avait quand même jamais vu cela à une telle échelle par le passé, une dégradation de la société que beaucoup dénoncent , voire vous même.

  6. Mme Medioni,,

    Permettez moi de vous faire quelques remarques :

    1) Vous vous affichez pour la défense des libertés. A vous lire cette « valeur » serait sans doute la principale « valeur » à défendre;
    Permettez moi de vous faire part d’une anecdote qui m’a fait personnellement évoluer sur le sujet.
    Il y a une dizaine année à Sète lors du salon de la photographie, j’ai assisté à une conférence donnée par E Plenel. Il comparait 2 des « valeurs » de notre devise nationale, La Liberté et l’Egalité.
    Pour faire simple et au risque de réduire la qualité de l’argumentation d’E Plenel (je m’en excuse d’avance auprès d’E Plenel), il disait que la Liberté peut avoir des effets secondaires néfastes à l’ensemble de la société, et qu’il serait important de porter plus attention à la notion d »Egalité.
    Personnellement, je n’avais pas réfléchi à cet aspect de la question avant cette conférence.
    Maintenant j’essaie, à chaque fois que la question peut se poser, d’analyser les situations en référence à ces 2 « valeurs » Liberté et Egalité.

    2) J’ai bien compris qu’en temps que personne attachée à la liberté vous ne voulez pas subir des contraintes, notamment lorsque celles-ci concernent votre corps.
    Ceci posé, l’épidémie est :
    – toujours présente et en phase ascendante (plus de 10 000 nouveaux cas par jour contre moins de 2 000 le 25 juin),
    – toujours meurtrière, certes d’une manière significativement moindre (moins de 20 cas jour actuellement contre environ 400 par jour il y a 2 et 3 mois),
    – loin d’être maitrisée dans beaucoup de pays dans le monde, et cette question devrait être une de nos priorités pour éviter l’apparition de nouveaux variants potentiellement plus dangereux.
    En conséquence, je me demande ce que vous attendez de nos dirigeants pour résoudre cette crise ?
    – Un nouveau confinement ? Sans doute pas car il serait comme les précédent une atteinte à nos libertés ?
    – L’immunité « collective » ?
    – autre proposition ?

    3) Un dernier avis personnel.
    Faites attention aux arguments que vous employez. Certains pourraient très bien être utilisés contre votre position.
    Je pense notamment à celui-ci :
    « Ce conditionnement ne vise qu’à engendrer la peur et comme on le sait, la peur est très mauvaise conseillère car elle vise à nous pousser à nous jeter docilement dans la gueule des loups qui n’attendent que cela ! »

    Cordialement.

  7. Catherine Medioni

    @ Alain F. | 18 juillet 2021 à 15 h 33 min

    On nous présente la vaccination comme la seule solution à l’éradication de toutes les formes mutantes de COVID, mais expliquez moi pourquoi ceux qui sont vaccinés peuvent quand même l’attraper et en même temps la transmettre ??? Quel est l’intérêt dans ce cas de la vaccination si elle ne protège finalement pas ?

    Pourquoi les laboratoires ne travaillent pas sur des médicaments qui traitent ce virus ? L’avantage serait tout de même de ne pas introduire des substances exogènes dont on ignore les effets sur des sujets sains qui n’ont pas contracté le virus !

    J’ai une amie dans mon entourage qui l’a attrapé par une personne vaccinée qui lui a transmis une forme grave. L’efficacité des vaccins apparait donc douteuse et pose question quand à son efficacité réelle. D’autre part il n’est jamais anodin d’introduire des substances médicamenteuses dans un corps humain sans risquer des effets indésirables, voire extrêmement néfastes ! Il serait donc totalement inconséquent et irresponsable de minimiser cet aspect là, ou pire encore de le négliger totalement.

    Vacciner des personnes en bonne santé alors que nous n’avons aucun recul sur les effets secondaires à court, moyen et long terme, me semble être une stratégie risquée et une bombe à retardement. Cela étant dit je n’empêche personne de se faire vacciner si tel est son choix, mais par pitié, que les pro-vaccins n’obligent pas les autres à le faire si ce n’est pas ce qu’ils souhaitent.

    Nul n’a le droit d’exercer un pouvoir quelconque sur une autre personne sans qu’elle y consente, car chacun doit rester souverain dans la gestion de sa santé et de sa vie. Et puis si vraiment les vaccins étaient si efficaces, les vaccinés ne devraient absolument rien craindre des non vaccinés !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :