Archives du blog

Jean-Christophe Lagarde a tout perdu en quittant son poste d’adjoint à Drancy après des démêlés judiciaires

Jean-Christophe Lagarde.
Paris, FRANCE-18/09/2015

Celui qui avait réussi, à la surprise générale, à prendre la mairie de Drancy aux Communistes, n’a plus aucun mandat. Anciennement personnalité politique sequano-dyonisienne incontournable, Jean-Christophe Lagarde a subi, en l’espace de quelques mois, des revers cinglants, le poussant vers la sortie.

Baron centriste parfois controversé, il était à son apogée Maire, Député, et président incontesté de l’UDI, parti qu’il avait su conquérir en mobilisant massivement ses troupes à Drancy pour battre son frère ennemi, arrivé en tête dans 85% des circonscriptions, Hervé Morin. Connu pour son talent à tisser des réseaux d’influence au travers des associations locales, Jean-Christophe Lagarde semblait intouchable.

Mais les affaires judiciaires couplées aux échecs électoraux en passant par quelques problèmes familiaux ont eu raison du talentueux politicien, autant aimé que craint dans son propre parti. Si sa femme gardera la Mairie de Drancy – avant peut-être de tenter sa chance à la députation en 2027 -, Jean-Christophe Lagarde n’est plus aujourd’hui ni président de l’UDI (démission il y a quelques mois), ni 11e adjoint à Mairie de Drancy (pour cause d’inéligibilité suite à la condamnation pour emploi fictif de sa belle-mère). Et en perdant sa circonscription lors des législatives 2022 face à la candidate NUPES, le coup de grâce était déja porté. D’autant plus qu’une affaire de dénonciation calomnieuse pour tenter de salir la candidate Raquel Garrido, affaire dans laquelle un de ses très proches conseillers est impliqué, l’a bien éclaboussé.

Est-ce la fin de parcours pour Jean-Christophe Lagarde ? Certainement pas, il est fort à parier que Jean-Christophe Lagarde saura rebondir, sauf éventuels ennuis de santé. Il devra se refaire une certaine « virginité » et surtout, retisser autour de lui un réseau puissant de personnes dévouées à sa cause. Car au sein de son ex-parti, il ne fait plus légitimité.

Une fin tragique à la Eric Raoult (son ancien adversaire dans le département) ou un retour en grâce à la Nicolas Sarkozy sous la présidence de Chirac ? L’avenir nous le dira prochainement…

L’ex-député UDI Jean-Christophe Lagarde condamné à dix mois avec sursis pour détournement de fonds publics

Jean-Christophe Lagarde.
Paris, FRANCE-18/09/2015

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné mercredi l’ex-député UDI de Seine-Saint-Denis Jean-Christophe Lagarde à dix mois de prison avec sursis pour avoir fourni à sa belle-mère un emploi fictif d’assistante parlementaire entre mai 2009 et août 2010. L’ancien parlementaire centriste (2002-2022), âgé de 55 ans, s’est rendu coupable de détournement de fonds publics pour avoir versé à Monique Escolier-Lavail, la mère de son épouse, près de 40.000 euros de salaires dans le cadre d’un contrat « atypique, occulte », a estimé le tribunal dans son délibéré.

Source et article complet : 20Minutes

Le patron de l’UDI Jean-Christophe Lagarde accusé d’avoir employé fictivement sa belle-mère comme assistance parlementaire

Jean-Christophe Lagarde.
Paris, FRANCE-18/09/2015

On connaissait l’affaire François Fillon et le « Penelope Gate » qui a ruiné la campagne Présidentielle 2017 à l’ancien Premier Ministre. Il y a maintenant l’affaire de la belle-mère de Jean-Christophe Lagarde, employée comme assistance parlementaire, et soupçonnée d’emploi fictif.

Sa femme avait également été assistance parlementaire de 2002 à 2014, contrainte à la démission après une plainte d’un militant centriste. La politique serait une affaire de famille ? En tout cas, Jean-Christophe Lagarde, qui s’est vu recaler un poste d’adjoint à Drancy après sa défaite aux législatives, devra en répondre devant les juges.

Il peut s’agir que d’un simple malentendu.

Législatives en Seine-Saint-Denis, Raquel Garrido accuse Jean-Christophe Lagarde de détourner le fichier électoral en ciblant la communauté Sri Lankaise

Jean-Christophe Lagarde.
Paris, FRANCE-18/09/2015

À quelques jours du premier tour, la candidate Insoumise de la Nupes dans la 5e circonscription reproche au député sortant de l’UDI d’utiliser de manière frauduleuse le fichier électoral pour gagner des voix chez les électeurs d’origine sri-lankaise.

Le torchon brûle entre Raquel Garrido (LFI) et Jean-Christophe Lagarde (UDI) à trois jours du premier tour des législatives, qui les opposera ce dimanche 12 juin dans la 5e circonscription de Seine-Saint-Denis (Drancy, Bobigny, Le Bourget).

Source et article complet : Le Parisien

Jean-Christophe Lagarde accusé de clientélisme en difficulté face à Sonia Mabrouk sur Europe 1

Jean-Christophe Lagarde.
Paris, FRANCE-18/09/2015

Financement d’associations de type coquille vide, scandales à Bobigny lorsque l’UDI était au pouvoir, légèreté avec des proches de caïds de cité… Jean-Christophe Lagarde, député de la Seine-Saint-Denis, avait toutes les peines pour s’expliquer face aux attaques de la journaliste Sonia Mabrouk.

Rallié à la candidate Valérie Pécresse, Jean-Christophe Lagarde ne fait pas l’unanimité chez LR, notamment chez les partisans d’Eric Ciotti.

Pour voir la vidéo, cliquer ci-dessous :

Jean Riad Kechaou et Marwan Muhammad en conférence à Drancy en présence d’Aude et Jean-Christophe Lagarde ce samedi

Dans le cadre de ses activités, l’association Trait d’Union a l’honneur de vous convier le samedi 18 décembre à partir de 14h à une conférence-débat autour du thème : « La Réussite Scolaire ».

À la Maison Orange (salle Municipale à côté du centre commercial d’Aldi) au : 21 rue Fernand Pena 93700 Drancy.

Cette rencontre sera animée par des spécialistes, enseignants, éducateurs :

  • Jean Riad Kechaou ( auteur, professeur d’histoire) ;
  • Marwan Muhammad (auteur, statisticien) ;

Et quelques élèves de grandes écoles.

Cette rencontre sera honorée par la présence de Mme Aude Lagarde, Maire de Drancy et du Député de la Saint-Seine-Denis, M. Jean-Christophe Lagarde.

Cet événement est une occasion pour nous d’échanger et de partager autour de ce sujet pertinent qui concerne directement l’avenir de nos enfants et dont notre rôle est important.

Nous comptons vivement sur votre présence et participation.
Pour plus d’informations, contactez-nous au : 06.95.60.78.75

Source : association Trait d’Union 93

Le député Jean-Christophe Lagarde critique celles et ceux qui sont contre la vaccination contre la Covid-19

Jean-Christophe Lagarde.
Paris, FRANCE-18/09/2015

« Je suis pour que les gens assument leurs responsabilités. » La petite phrase de Jean-Christophe Lagarde, mardi 13 juillet, dans les couloirs de l’Assemblée nationale a beaucoup fait réagir. « Celui qui n’est pas vacciné contre le COVID, qui est hospitalisé en réanimation, c’est quand même tout le monde qui paie. Il faudra se poser la question : est-ce qu’on doit payer la réa à quelqu’un qui a refusé de se protéger ? », avait lancé le président de l’UDI devant les micros. « Ce n’était pas une proposition. C’était une déclaration de volonté provocatrice », a commenté le député de Seine-Saint-Denis, invité sur LCI, vendredi 16 juillet. « J’en ai assez de tous ces gens qui nous disent que c’est une atteinte aux libertés de demander la vaccination. Ces gens-là ont un problème avec la liberté. La liberté, c’est pouvoir choisir, mais c’est aussi d’assumer les conséquences de son choix. »

« J’en ai assez de cette espèce de dictature des antivax », a ainsi dénoncé l’ancien maire de Drancy, jugeant qu’elle n’a aucun autre but que « d’abord à faire peur à tout le monde alors qu’on a besoin de faire un effort ensemble. Il n’y a pas qu’au moment de la Coupe du monde qu’on doit se rassembler. Il y a aussi quand on est attaqué par un virus, qu’on a besoin d’agir ensemble pour protéger la société. Disons les choses, concrètement, je suis pour que les gens assument leurs responsabilités. » « Quand vous partez en montagne, sans guide, si jamais vous avez un accident et qu’il faut venir vous chercher, c’est vous qui payez. Je ne suis pas à dire qu’il faut faire ça. Je dis simplement que ça suffit de nous dire que c’est une atteinte aux libertés », a-t-il martelé.

Source et article complet : LCI

Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI, placé en garde à vue pour détention d’arme et état suicidaire

Jean-Christophe Lagarde

Selon plusieurs informations concordantes, le député Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI, a été placé en garde-à-vue ce matin pour détention d’arme. Plusieurs armes auraient été retrouvées au domicile du président de l’UDI qui aurait fait une tentative de suicide.

Jean-Christophe Lagarde est l’une des personnalités politiques les plus importantes du département avec une vue sur les présidentielles 2022.

Jean-Christophe Lagarde en difficulté à cause d’un livre et d’un article Le Point sur le communautarisme

Mis en cause dans un dossier de l’hebdomadaire Le Point sur le supposé clientélisme de certains élus locaux, le député de Seine-Saint-Denis et ancien maire de Drancy annonce, jeudi 13 février, qu’il compte « engager des poursuites judiciaires ».

Le député de Seine-Saint-Denis et patron de l’UDI Jean-Christophe Lagarde a annoncé, jeudi 13 février, qu’il comptait engager des poursuites judiciaires après la publication d’un dossier du Point mettant en cause ses pratiques lorsqu’il était maire de Drancy (Seine-Saint-Denis).

Je ne peux trouver les mots pour dire ma colère contre la Une aussi calomnieuse que grotesque du Point, en contradiction avec le combat de toute ma vie politique et personnelle, a tweeté Jean-Christophe Lagarde.

Je ne peux trouver les mots pour dire ma colère contre la Une aussi calomnieuse que grotesque du Point, en contradiction avec le combat de toute ma vie politique et personnelle, a tweeté Jean-Christophe Lagarde.

Accusations de clientélisme : une « manipulation » pour Jean-Christophe Lagarde

Le Point publie en Une sa photo sous le titre Communautarisme, pactes avec des voyous ou des islamistes – Ces élus qui ont vendu leur âme, dans le cadre d’un dossier évoquant un livre à paraître, écrit à titre personnel par la journaliste de l’AFP Eve Szeftel, qui a été en poste à Bobigny (Seine-Saint-Denis) et est actuellement affectée au desk économique international de l’AFP.

Source et article complet : Ouest France

 

 

Le député Jean-Christophe Lagarde qualifie le président américain Donald Trump de débile

L’assassinat du général Iranien Qassem Soleimani par les américains sur ordre du président Donald Trump a provoqué une vive colère à Téhéran avec un risque d’embrasement dans toute la région. En outre, différentes bases des milices pro-Iraniennes en Irak ont été visées par des drones et avions américains.

Le parlement Irakien vient de voter pour l’expulsion des troupes étrangères (dont celles des USA) et la fin de la coopération internationale contre l’Etat Islamiste aujourd’hui. L’Irak estime que sa souveraineté a été bafouée par cette frappe qui a été effectuée de manière unilatérale par les USA.

Le député Jean-Christophe Lagarde qualifie de « débile » le président Donald Trump et déplore une sorte d’amateurisme dans les relations extérieures :

Est-ce que Monsieur Trump va attaquer M. Lagarde pour injures ? En tout cas si Jean-Christophe Lagarde devenait président de la république en 2022, sa relation avec M. Trump (qui selon toute vraisemblance devrait être réélu) serait d’emblée entachée.

%d blogueurs aiment cette page :