Publicités

Archives du blog

La polémique de la fermeture de PSA Aulnay-sous-Bois à cause des musulmans intégristes resurgit

Le député de Drancy Jean-Christophe Lagarde le disait sans ambages début 2017 : si PSA Aulnay-sous-Bois avait fermé ses portes, c’est tout simplement parce que certains intégristes religieux, notamment musulmans, réduisaient comme peau de chagrin la productivité de l’entreprise (prières avec arrêt de la production, ramadan…).

Cette polémique refait aujourd’hui surface avec le sulfureux Damien Rieu (Rassemblement National, Identitaire) dans un tweet relatif à sa lecture de « L’histoire de l’islamisation française 1979 – 2019 » :

« La fermeture de l’usine PSA d’#Aulnay (2013) serait liée à « l’omniprésence religieuse », les exigences religieuses au travail et la baisse de la productivité, selon des propos des dirigeants de @renault_fr  rapportés par @jclagarde »

Etait-ce la seule raison pour le groupe PSA de fermer l’une de ses usines les plus récentes et modernes et située à proximité immédiate des grandes autoroutes françaises ? Est-ce que la prise de connaissance du dossier du Grand Paris et la volonté de faire un bon coup foncier n’a pas également joué ?

Publicités

Jean-Christophe Lagarde fustige les intégristes musulmans sur les rumeurs de cours d’éducations sexuelles à l’Ecole

Depuis quelques jours, certaines personnes colportent des rumeurs sur Facebook et d’autres réseaux sociaux sur de prétendus cours d’éducation à l’école et ce, dès le plus jeune âge. Certains disent, à visage couvert, que l’on introduirait des cours pratiques sur la masturbation, la découverte de son sexe, le plaisir que l’on a avec, et ce dès la maternelle !

On avait déjà eu ce genre re rumeurs en 2013, rumeurs réutilisées par certains partis pour obtenir des voix des catholiques et musulmans traditionalistes lors des élections municipales 2014.

Rebelote donc en 2018, mais pas d’élection à la clé. Jean-Christophe Lagarde, ex-Maire de Drancy et député de Seine-Saint-Denis, a une explication : les intégristes musulmans essaieraient de détourner les jeunes élèves de familles musulmanes de l’école républicaine et laïque vers une école privée musulmane. Avec la construction de nouvelles écoles privées musulmanes (dont une à Aulnay-sous-Bois qui ouvrira ses portes en septembre 2018), la suggestion de M. Lagarde apparaît comme plausible.

Il s’indigne sur Twitter :

« Une fois de +,on le voit sur le terrain,les intégristes musulmans propagent des rumeurs pour détourner les parents d’enfants musulmans de l’école républicaine afin de les manipuler.Les autorités de cette religion devraient aider à combattre cette fake news« 

Et si les propagateurs de cette fake news ne seraient ni plus ni moins intéressés pour que plus d’élèves de confession musulmane aillent en école privée ? Possible, mais seule une enquête pourra nous en dire plus sur le sujet…

Polémique sur la fermeture du site PSA à Aulnay-sous-Bois et la pression des pratiques musulmanes

jc_lagardeJean-Christophe Lagarde, député-maire de Drancy, a jeté un véritable pavé dans la mare : selon lui, la fermeture du site PSA à Aulnay-sous-Bois serait liée aux pratiques religieuses des employés, notamment musulmans, qui empêchait l’usine de fonctionner à un rythme efficace.

Arrêts de la chaîne de production pour les prières, adaptation des rythmes pendant le Ramadan, salle de prières dans le site aménagée durant les années 80s.

Pour la direction PSA, la fermeture est principalement liée à des raisons économiques et ne confirme par les propos de Jean-Christophe Lagarde.

Bruno Beschizza contre la dépénalisation du cannabis mais pas Jean-Christophe Lagarde

Bruno-Beschizza_scalewidth_630Alors que Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’État aux Relations avec le Parlement, veut organiser un référendum sur la dépénalisation du cannabis, de nombreuses voix se font entendre pour dire un non catégorique à une possible normalisation de la consommation de cette substance.

Ainsi, si le maire de Drancy estime, à titre personnel, vouloir légaliser la consommation du cannabis, la ministre de la santé Marisol Touraine est elle complètement opposée.

Sans reelle surprise, Bruno Beschizza se dit totalement opposé à légaliser le cannabis.

Source : RTL

Quand le ridicule ne tue pas : mettons du rouge à lèvre avec Jean-Christophe Lagarde

rouge_a_levreLe 8 mars dernier, comme chaque année, on fêtait la journée internationale des droits de la femme. Comme chacun sait, même si d’énormes progrès ont été réalisés, les femmes subissent encore et toujours de la part de leur conjoint ou collègues un comportement parfois patriarcal, un tantinet misogyne. Des associations se sont créées pour lutter contre cela, et les pouvoirs politiques européens ont pris à bras le corps ce problème. Même dans les entreprises privées, un effort a été appliqué pour réduire les disparités salariales entre les hommes et les femmes.

Si on attendait de la part des politiques une réponse sérieuse, avec une synthèse des actions entreprises, avec pourquoi pas un résultat chiffré, d’autres ont voulu faire passer un message par l’humour, comme l’en atteste la photo ci-contre où l’on peut apercevoir Jean-Christophe Lagarde, patron de l’UDI.

Le message véhiculé pourrait ainsi être : « toutes les femmes mettent du rouge à lèvre, donc on en met pour montrer notre solidarité« .  Le patron de l’UDI aurait-il voulu passer un message à ses compagnons Les Républicains dont certains fustigeaient la théorie du genre en brandissant le livre « Mehdi met du rouge à lèvres », pour faire campagne notamment auprès de l’électorat musulman ?

Difficile de comprendre la stratégie d’un capitaine dont le bateau semble prendre l’eau : Hervé Morin et le Nouveau Centre souhaitent prendre ses distances avec l’UDI, le petit parti Alliance Centriste a montré également quelques signes d’hostilité vis-à-vis de la maison mère, et le Parti Radical via Yves Jego alerte sur la tempête en cours en disant « tout va bien, on coule… ».

Drôle de stratégie en effet pour un parti donc l’existence même s’avère de plus en plus incongrue au regard des choix politiques lors des dernières élections…

 

Jean-Christophe Lagarde, patron de l’UDI présente ses voeux pour les Français

LAgardeAu seuil de l’année 2016, c’est vers la naissance d’un espoir nouveau que vont les voeux que je forme pour la France.

Notre pays n’est pas condamné à l’échec économique, au délitement social, à l’affaiblissement démocratique et à l’isolement en Europe.

Ceux qui nous gouvernent depuis si longtemps, les partis et les équipes, continuent de proposer les mêmes solutions qui on déjà échoué. Ils veulent corriger à la marge notre modèle économique et social alors que celui-ci est périmé.

Ce modèle, il date de l’après Seconde Guerre Mondiale, une époque où notre économie était centrée sur l’hexagone et où l’État était un acteur économique puissant par les sociétés qu’il possédait et les lourds investissements auquel il procédait. Ce monde là n’existe plus mais notre modèle n’a pas changé.

Si la France veut retrouver un chemin d’espoir, utiliser les formidables ressources et potentiels qui existent dans la société, si elle veut retrouver sa grandeur et sa place, il faut construire un nouveau modèle économique et social, le modèle français du XXIe siècle.

Tout est à réinventer si on veut faire gagner la France et retrouver la cohésion nationale à laquelle tous les français sont attachés.

Ce nouveau modèle doit valoriser le mérite dans l’Éducation comme dans la compétition économique, donnes des opportunités nouvelles à ceux qui sont en échec, garantir l’égalité des chances en tout point du territoire national.

Ce modèle doit affirmer l’autorité de l’État en toute circonstance, donner tous les moyens à nos entreprises dans la compétition mondiale, être fondé sur le respect de nos ressources naturelles et leur durabilité.

Notre nouveau modèle français doit redevenir le moteur d’une Europe fédérée, à qui doivent être confiés les enjeux stratégiques pour nous défendre ensemble contre les dangers du monde, nous protéger des appétits de nos concurrents et préserver les modes de vie et nos valeurs humanistes.

Ce modèle français que j’appelle de mes voeux doit enfin et surtout reposer sur l’idée centrale, l’exigence absolue que les générations d’aujourd’hui n’achètent plus leur confort actuel au détriment de nos enfants mais au contraire doivent accepter des efforts pour leur préparer une vie meilleure.

Préparer ce nouveau modèle, le porter devant les français, pour recréer l’espoir, la volonté collective et la solidarité parmi les français, c’est la mission que je propose aux sympathisants, aux militants de l’UDI pour l’année 2016.

Source : communiqué de Jean-Christophe Lagarde envoyé à la Rédaction

Pour Jean-Christophe Lagarde, Samy Amimour s’est radicalisé à cause d’une mosquée au Blanc-Mesnil

Samy_AmimourLa mosquée Casanova au Blanc-Mesnil est pointée du doigt par le député-Maire Jean-Christophe Lagarde (UDI). Ce dernier accuse l’établissement d’avoir radicalisé un enfant timide d’une famille sans histoire et qui ne présentait aucune religiosité.

Selon Jean-Christophe Lagarde, Samy Amimour avait fréquenté cette mosquée avant de se rendre en Syrie pour faire le Djihad. Mais le Maire du Blanc-Mesnil Thierry Meignen défend sa mosquée et affirme qu’aucune mosquée Salafiste se trouve sur sa commune.

Coulisses des municipales 2014 à Aulnay-sous-Bois : quand Jean-Christophe Lagarde défie Bruno Beschizza

LAgarde« On te traite de voyou, tu es plutôt un flibustier, capable d’aller à la hussarde sans pavillon royal », lui a un jour lancé son allié l’ex-socialiste Jean-Marie Bockel [NDLR : parlant de Jean-Christophe Lagarde]. S’il est un peu filou, il est aussi futé. Quand il obtient seul une victoire parce qu’il « ne doi[t] rien à personne », Lagarde ne cède rien. En juin 2013, l’UMP Bruno Beschizza annonce sa candidature à la mairie d’Aulnay-sous-Bois, troisième ville la plus peuplée de la Seine-Saint-Denis. Lagarde entre dans un triptyque colérique : « Je ne te donnerai pas Aulnay, Aulnay ne sera pas UMP, je ne céderai pas. » Il tient parole et déploie son énergie au profit du concurrent UDI.  

Selon le récit d’un cadre local de l’UMP -que conteste Lagarde-, une semaine avant le premier tour, le Drancéen convoque les deux rivaux. « Persuadé que son candidat arrivera en tête, il explique à Beschizza comment il devra se positionner sur l’affiche du second tour ! » se souvient un proche de ce dernier. Finalement, l’UMP arrive largement en tête. Au petit matin, le téléphone de Beschizza sonne. Lagarde n’appelle pas pour lui souhaiter son anniversaire. « Bruno, tu m’humilies ! » hurle-t-il, exigeant six conseillers municipaux centristes au lieu de quatre. 

Source et article complet : L’Express

Elections municipales 2014 à Aulnay-sous-Bois : environ 400 personnes pour le grand meeting de Jacques Chaussat

chanteloup_chaussat_aulnayHier se tenait la dernière grande réunion publique du candidat Jacques Chaussat pour la liste « Aulnay Demain », soutenue par l’UDI, le Modem, le mNPR et Nouvelle Ecologie Démocrate. Environ 400 personnes, quasiment toutes Aulnaysiennes, avaient fait le déplacement.

Plusieurs personnalités départementales avaient fait le déplacement pour soutenir le candidat du rassemblement des Aulnaysiens, du Centre et de la Droite Républicaine, à savoir :

  • Jean-Christophe Lagarde, Député-Maire de Drancy
  • Vincent Capo-Canellas, Sénateur-Maire du Bourget
  • Stéphane Salini, Conseiller Général et premier adjoint à Drancy

Jacques Chaussat a longuement fustigé le programme du maire sortant Gérard Ségura. Revenant sur la proposition du candidat socialiste sur la protection des zones pavillonnaires, Jacques Chaussat rétorque : « C’est l’hôpital que se fout de la charité !« .

D’autres propositions que certains jugent burlesques ont également été passées au crible. Jacques Chaussat est ensuite revenu sur sur 7 axes de proposition, mettant l’accent sur la sécurité, l’urbanisme et les finances de la ville.

Vincent Capo-Canellas a quant à lui critiqué la gestion du Maire sortant sur le dossier PSA, s’étonnant de sa proposition sur l’implantation d’usines aéronautiques en l’absence de pistes à Aulnay. Enfin, Jean-Christophe Lagarde s’est longuement exprimé sur le projet Métropole Grand Paris, indiquant la perte de pouvoir des maires sur l’urbanisme dès 2016, et son étonnement que le député Daniel Goldberg ait pu voter pour.

Elections municipales 2014 à Aulnay-sous-Bois : grand meeting de campagne de Jacques Chaussat salle Chanteloup le 12 mars

visuel réunion du 12 marsJacques Chaussat, candidat du rassemblement des Aulnaysiens, du Centre et de la Droite Républicaine, organise avec son équipe son dernier grand meeting de campagne dans la salle Chanteloup (1 Avenue de Nonneville) le mercredi 12 mars, à partir de 20h00.

Le Député-Maire de Drancy Jean-Christophe Lagarde et le Sénateur-Maire du Bourget Vincent Capo-Canellas seront également présents.

%d blogueurs aiment cette page :