Sofia Benharira, décédée à 16 ans d’une thrombose post-vaccinale 

De nombreux médecins, virologues et scientifiques souvent censurés et dans tous les cas peu relayés dans nos médias nationaux, ont fortement déconseillé la vaccination pour les enfants et les adolescents car les risques sont très supérieurs aux bénéfices du vaccin pour cette catégorie de population. N’est-ce donc pas insensé, voir carrément criminel de persister à les vacciner ?

Un drame épouvantable est arrivé à une jeune fille  de seulement 16 ans qui a perdu la vie après sa deuxième injection Pfizer du 14 septembre.  Elle aurait fait 2 arrêts cardiaques. Sofia, a fait d’abord un malaise cardiaque lundi 20 Septembre 2021 dans son lycée de Valabre à Gardanne dans les Bouches-du-Rhône. Elle a été transportée à l’hôpital d’Aix, et elle est décédée mardi matin 21 septembre à 6h00.

Cette jeune fille était en parfaite santé  et n’avait aucun antécédent médical particulier selon sa marraine qui recommandent aux parents de prendre soin de leurs enfants et surtout de réfléchir……. Elle avait reçu une première dose de vaccin Covid le 10 Septembre, puis la seconde 4 jours plus tard…. Pourquoi un délais si court entre les deux injections ?

Aulnaycap s’associe à la peine de la famille de Sofia et lui adresse ses plus sincères condoléances. Perdre un jeune en pleine santé est un drame dont on peut difficilement se remettre.

Article  rédigé  le  28  Septembre 2021   par  Catherine  Medioni

Publié le 28 septembre 2021, dans Actualité, Santé, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Pour information.

    Suite à l’article dramatique publié le 28 septembre dernier, j’ai régulièrement suivi les rapports de l’ANSM pour voir dans un premier temps s’ils allaient en parler, et si oui quel serait leur conclusion.

    Il y a environ un mois l’ANSM a fait un premier commentaire en précisant que les investigations n’étaient pas terminées.

    Vous trouverez ci dessous un extrait de rapport de l’ANSM de cette semaine qui fait le point sur le cas de cette malheureuse jeune fille.

    « Le cas de décès concernait une jeune fille avec maladie congénitale responsable de complication cardiovasculaire et perte de poids importante au cours de l’année scolaire écoulée.
    Dans les suites immédiates de la vaccination, la jeune fille a présenté pour seule symptôme une douleur dans le bras dans lequel avait été réalisée l’injection.
    A J2 de la réalisation de cette première injection, la jeune fille, sans qu’elle ait présenté auparavant de symptômes particuliers, la jeune fille a été retrouvée en arrêt cardio‐respiratoire. La prise en charge immédiate a permis une reprise d’activité cardiaque ; la prise en charge ultérieure révélera un état de mort encéphalique sur séquelles anoxiques.
    Les explorations réalisées ont permis d’écarter une myocardite et oriente le diagnostic vers un choc cardiogénique sur syndrome de Tako‐Tsubo chez cette jeune fille aux antécédents spécifiques. »

    Toutes mes condoléances à la famille.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :