Bientôt une aide pour les projets visant à lutter contre l’isolement des personnes âgées en Seine-Saint-Denis

Comment faire face à la forte augmentation du nombre de personnes dépendantes ? En 2050, il y aura 165 000 personnes âgées de plus de 75 ans en Seine-Saint-Denis, soit le double d’aujourd’hui. Et la question du maintien à domicile est au cœur des réflexions pour anticiper ces bouleversements démographiques, sachant que l’offre de places en établissement médico-social dans le département est le plus faible d’Île-de-France : 14,7 pour 100 personnes âgées dépendantes, contre 19,6 pour l’ensemble de la région.

Depuis cette année, la loi de financement de la sécurité sociale rend possible le versement d’une nouvelle subvention, l’aide à la vie partagée (AVP). La Seine-Saint-Denis est le premier département francilien à s’en emparer.

Source et article complet : Le Parisien

Publié le 1 novembre 2021, dans Séniors, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :