Laure de La Raudière, la présidente de l’Arcep veut mettre un terme aux malfaçons qui menacent le réseau de fibre optique 

L’Arcep, le régulateur des télécoms,  veut mettre un terme aux malfaçons qui menacent le réseau de fibre optique car trop de désordres impactant la vie des internautes sont à déplorer : raccordements « en plat de nouilles », armoires de rue ouvertes au pied de biche par une armée de sous-traitants, abonnés privés d’Internet… En quelques mois, ces désordres  sont devenus si récurrents que Laure de la Raudière, présidente  de L’ARCEP nommée par Emmanuel Macron en janvier dernier,  estime qu’il est le point noir du plus grand chantier de France et veut en faire son cheval de bataille..

« Les opérateurs ont sous-estimé ce problème », estime Laure de La Raudière, , dans sa première interview  accordée aux « Echos ». Elle annonce avoir ouvert une enquête sur SFR, qui serait particulièrement concerné.   « il y a de la colère face aux problèmes de qualité de la fibre »  dit-elle

l’Arcep  est l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse.  L’Arcep régule donc des secteurs qui touchent au quotidien des Français : l’accès à internet, au téléphone, la distribution du courrier, de la presse…

Aulnaycap publie régulièrement en effet  les doléances des usagers privés d’internet parfois depuis des mois sans qu’aucune solution ne soit trouvée pour mettre un terme à l’absence totale de desserte chez les particuliers qui ont été contraints avec la pandémie de faire du télétravail.

Comme on peut l’observer, ce ne sont pas moins de 5 signalement de coupure internet entre le 19 et le 30 novembre 2021.  Monsieur Le Maire pourrait-il écrire à L’Arcep et à Laure de la Raudière, comme il l’a fait pour les problèmes récurrents sur la ligne B du RER ?

l’abus des sous-traitances en cascade opérées par les opérateurs commerciaux auxquels les opérateurs d’infrastructure, propriétaires du réseau, ont confié ces raccordements sont dénoncés autant par les élus que par les usagers qui pâtissent gravement de ces avaries :  Armoires de rue ouvertes ou inutilisables, non sécurisées, portes des armoires de rues fracturées ou fermées avec du Scotch,  cordons de fibre emmêlés, déconnexions sauvages… utilisateurs débranchés au profit d’autres : la sous-traitance en cascade dans l’installation de la fibre a des conséquences désastreuses, et ce depuis plusieurs années.

Laure de la Raudière, veut tout mettre en œuvre pour  » qu’aucune habitation ne soit mise à l’écart d’un accès internet fixe et mobile performant  et disponible à un prix accessible car si vous n’avez pas aujourd’hui, une connexion internet de qualité, il ne peut pas y avoir de télétravail, d’éducation, de loisirs ou de démarches administratives en ligne, de développement économique, d’accès aux services publics en ligne… Vous appauvrissez donc complètement un territoire.  «    dit-elle.

L’Arcep  et  Laure de la Raudière  ont donc présenté un plan pour améliorer la qualité des raccordements finaux à la fibre optique, en mettant sur la table une nouvelle série de recommandations. Il ne reste plus qu’à espérer qu’Aulnay qui souffre particulièrement de ces avaries depuis plusieurs années soit enfin délivrée rapidement et pour toujours de ces phénomènes grâce à ces mesures….

Article  rédigé  le 1er Décembre  2021   par  Catherine  Medioni

Publié le 1 décembre 2021, dans Internet, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :