Gérald Kierzek, médecin urgentiste, affirme qu’il faut arrêter de tout mettre sur le dos des non vaccinés pour dédouaner le gouvernement de son incurie

Dans une interview accordée au Figaro  Gérald Kierzek  estime qu’il faut arrêter « de tout mettre sur le dos des non-vaccinés » et de leur faire porter la responsabilité de l’engorgement des services hospitaliers :   « faire porter la responsabilité de l’engorgement des services hospitaliers par les non-vaccinés (ou même par tous) est inique ». Car les responsables sont « nos politiques, toutes tendances confondues »  En effet, ces derniers ont « paupérisé l’hôpital et le système de santé depuis plusieurs décennies »  ( …)  « Depuis 20 mois, le maillon faible est l’hôpital. A-t-il été renforcé en termes de lits ou de réformes profondes ?  Non, il a été affaibli avec des milliers de lits fermés en 2020 et une fuite des personnels jetant l’éponge »

pour rafraichir les mémoires sur la suppression des lits et des personnels qui y sont associés, lire l’article  : 

Gérald Kierzek prend également clairement position contre le Pass vaccinal, considérant qu’il s’agit là d’une obligation déguisée qui ne dit pas son nom  et reproche au gouvernement son discours alarmiste et biaisé.  Selon lui il s’agit  surtout d’une mesure servant à accélérer la campagne vaccinale,  un objectif délibéré  dont ni Castex, ni Véran, ni Attal  ne se cachent !

« Ce Pass vaccinal ne change rien sur les plus à risque non encore vaccinés, ni sur l’évolution épidémique » martèle Kierzek et contredit les allégations de  Castex qui ose affirmer que les non-vaccinés ont une grande part de responsabilité sur la circulation du virus, ce qui selon lui est   «  faux médicalement, contre-productif » et « sociétalement inquiétant », puisque le vaccin « n’empêche pas la transmission du virus, on l’a bien compris avec cette énième vague de cas positifs, malgré une large couverture vaccinale ».

Puisque le passe sanitaire ou vaccinal n’empêche pas la circulation ni la transmission du virus, Gérald Kierzek se demande quelle est l’utilité de son maintien ? Il serait même contreproductif puisqu’il donne l’illusion aux vaccinés qu’ils peuvent  se passer des masques et  des  gestes barrières, alors qu’il pousse davantage à un relâchement de toutes ces mesures  de précaution et par voie de conséquence à un risque accru pour tous.

 Il en déduit que « ce serait donc les vaccinés qui le font courir aux autres et non l’inverse ».

Merci à Gérald Kierzek de dire tout haut ce que beaucoup de citoyens ont analysé et compris  et  qu’ils pensent en leur for intérieur !  Les non vaccinés  se sont automatiquement auto-confinés, ne participent plus à aucune vie sociale, familiale ni amicale et sont éloignés des rassemblements depuis deux ans ! Comment pourraient-ils être vecteur de transmission  alors qu’ils vivent reclus chez eux comme des prisonniers d’une prison sans barreaux depuis deux ans ?

Il faut arrêter les mensonges, la désinformation, les chiffres biaisés et les manipulations langagières ! Le gouvernement n’est plus crédible ni respectable dans la gestion calamiteuse de cette crise qu’ils entretiennent en pourrissant littéralement la vie de tous les français  depuis deux ans ! jusqu’à quand va perdurer ce   »  Coronacircus   » qui nous rend la vie impossible, déprimante et sans espoir d’amélioration  ?

La stratégie vaccinale de masse est un échec puisque les injections n’empêchent pas de contracter ni de transmettre le virus et qu’en plus de nombreux effets indésirables graves émergent au fiol des mois ! Et maintenant ce gouvernement voudrait nous infliger de force une injection inefficace  tous les trois mois ? Ce n’est ni sérieux, ni responsable !

A quand l’exploration et la recherche d’autres stratégies prophylactiques  non dangereuses espérées et attendues des citoyens ?

 En bonus et pour vous divertir façon humour noir,  une courte vidéo ( 1minute 30 seconde )  …. Bien évidemment toute comparaison avec la situation que nous endurons serait purement fortuite….

Article  rédigé  le  28  décembre  2021  par  Catherine  Medioni

Publié le 28 décembre 2021, dans Non classé, et tagué . Bookmarquez ce permalien. 18 Commentaires.

  1. Comment peut on prendre au sérieux le Dr Kierzek qui a refusé de travailler dans des unités covid ( NDLR : le docteur Kierzek est tout aussi respectable qu’un autre médecin et sa parole n’a pas à être décrédibilisée par un troll anonyme qui n’assume même pas son identité civile et qui cherche vainement à se faire passer pour une scientifique ( de pacotille ) sous diffrénetexs adresses IP ! Vous n’êtes pas crédible )

     » et qui se trompe toujours: regardez ce tweet débile de ce docteur sur papier galcé qui soutient Blachier dans ses prédictions de Noël https://twitter.com/gkierzek/status/1467806460100980736?s=20 ? ( NDLR : je ne perds pas mon temps à suivre vos injonctions d’apparatchik du gouvernement menteur et manipulateur, payée pour promouvoir les injections des laboratoires et surtout pour vous enrichir en piquant le maximum de cobayes car c’est ce qu’ils sont ! )

    Sérieusement, quand vous lirez vous des sites sérieux? ( NDLR chaque citoyen lit ce qu’il veut et a tout à fait le droit de se détourner des chaines menteuses acquises à la voix des  » maitres  » malfaisants pour le peuple. En France nous avons le droit de penser différemment, de contredire la propagande dominante et même de s’exprimer sans être inquiétés ni menacés. Vos critiques sont donc émises en pure perte de temps puisqu’il n’y a que des commentateurs comme Patrice ou comme Jean-louis qui y adhèrent. Le lectorat n’est nullement dupe de vos vaines tentatives de décrédibilisation et de votre travail de sape systématique de nos articles. S’ils ne vous conviennent pas, allez voir ailleurs, mais cessez de polluer et de troller les commentaires )

    Le figaro à ce jour est un journal grand public, seul endroit où Kierzek publie, on cherche ses publications scientifiques ( NDLR : On cherche votre identité civile et vos publications scientifiques également. Elles sont inexistantes comme le profond néant qui vous habite ! Remballez vos prétentions et votre imbuvable suffisance car vous en devenez ridicule. )

  2. Mais Mesdames, Messieurs… vous ne pouvez pas échanger vos tel, vos mails…. pour vous insulter, vous agresser.. directement sans prendre en otage les lecteurs des blogs, ras le bol. Vous n’êtes en rien habilités à avoir des avis scientifiques, juste des avis très personnels mais uniquement avec vos amis ou connaissances. Vous vous êtes déjà exprimés, n’en rajoutez plus, c’est suffisant et surtout vos interventions sont totalement stériles, ne servent à rien.
    Vous ressemblez à ces élus que nous dénonçons tous pour leur manque de démocratie, pour leurs égos, toujours raison.
    Et bien sûr, vous faites le jeu de la municipalité autoritaire d’Aulnay qui doit s’en frotter les mains: du pain béni.
    Et pendant ce temps, peu de nouvelles des dérives aulnaysiennes. On nous évoque même la vie d’une famille aulnaysienne en…. 1920 mais pas celle d’une famille en 2021. D’autant plus qu’aujourd’hui on assiste à Aulnay à une grande mutation de la population venue d’ailleurs pour les prix les plus bas d’île de France, le 9 3, mais qui n’a rien à faire du passé d’Aulnay. C’est ce qui est encouragé par les élus au Pouvoir, simple à comprendre.
    Or, une certaine dame avait fait du Maire d’Aulnay, le maire coucou comme elle disait, et dans un passé récent, son bouc émissaire. Aujourd’hui, terminé, le bouc émissaire c’est le Président de la République, la roue tourne.
    Pendant ce temps à Aulnay, on détruit, on construit partout où c’est possible, les promoteurs sont à l’affût, pendant ce temps, on.ne peut plus circuler à Aulnay, pendant ce temps, les décisions sur l’avenir d’Aulnay sont prises unilatéralement , la démocratie est entièrement bafouée , pendant ce temps… mais trop à dire
    Toute vérité n’est pas bonne dire.

    • @ Marc B. | 28 décembre 2021 à 14 h 52 min

      Vous êtes totalement hors sujet et vos doléances sont sans objet puisque vous avez la faculté de ne pas lire les articles qui ne vous intéressent pas ni leurs commentaires ! Prenez vous en charge et cessez de reprochez aux autres les sujets qui selon votre point de vue très personnel ne seraient pas traités, d’autant plus que cela est faux.

      Enfin, si certains sujets manquent, prenez-vous par la main et abordez les vous-même en écrivant des articles. Vous verrez le temps que cela prend et vous exprimerez peut-être un peu plus de gratitude pour l’engagement et le bénévolat fourni par les rédacteurs qui ne sont pas vos larbins ni vos obligés.

      A bon entendeur, salut.

  3. Bonjour,
    Ci dessous les dernières information de la DREES (12 décembre) sur le lien entre la vaccination d’une part et de l’autre les contaminations et sur la situation en « soins critiques »:

    Pour une population de 100 000 personnes, il y avait 976 personnes non vaccinés de contaminés, contre 353 pour les personnes vaccinées (2 vaccins sans rappel). L’écart est net

    Pour une population de 1 million de personnes, il y avait 176 personnes non vaccinées en « soins critiques », contre 10 pour les personnes vaccinées (2 doses sans rappel). L’écart est encore plus net.

    Le docteur Kierzek nous expliquera peut être une prochaine fais pourquoi il ne semble pas tenir compte de ces faits dans son raisonnement ?

    A suivre.

  4. « L’étude du 29 octobre 2021, portant sur la période du 20 septembre au 17 octobre 2021, et celle du 17 décembre 2021 (période du 8 novembre au 5 décembre 2021) ont été massivement utilisées par les pouvoirs publics et reprises dans les médias pour alimenter le discours d’opposition radicale entre Français « vaccinés » et Français « non-vaccinés » ces derniers étant désignés en bloc comme « 12 fois plus contaminants » ou encore 12 fois plus nombreux à l’hôpital, 10 fois plus nombreux dans les décès attribués au Covid etc.

    Le document présente les principales astuces de présentation utilisées par la DREES, et les autres interprétations possibles à partir des mêmes données.

    Dans sa conclusion, on peut lire :

    « Dès lors, l’affirmation du porte-parole du gouvernement (22 décembre) selon laquelle « Aujourd’hui, les non-vaccinés représentent moins de 10% de la population, mais plus de la moitié des malades à l’hôpital » apparaît insuffisante. Elle simplifie à l’extrême la présentation autour des catégories génériques « Vacciné » et « Non vacciné ». Or, le critère d’âge (moins de 60 ans / plus de 60 ans) est un facteur nettement plus réaliste et conforme aux données statistiques pour expliquer les risques d’hospitalisation, de passage en soins critiques et de décès avec PCR +. »

    Le gouvernement imposerait donc un texte de loi reposant sur des données qui relèvent d’une simplification à l’extrême. Un véritable tour de passe-passe qui ne passe pas ? »

    source France-soir
    https://www.francesoir.fr/politique-france/donnees-de-drees-gouvernement-passe-passe

    • Ah ah Rance Soir comme source d’informations, autant lire la pravda sur les droits de l’homme.
      Sérieusement: La Drees a mis à jour les données des hospitalisations selon la situation vaccinale. Fin décembre, il y avait 16 fois plus de non-vaccinés que de vaccinés (+rappel) hospitalisés, ce chiffre monte à 38 fois en soins critiques. https://lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/05/05/coronavirus-age-mortalite-departements-pays-suivez-l-evolution-de-l-epidemie-en-cartes-et-graphiques_6038751_4355770.html

    • PB,

      Bonjour,

      Pour votre information si dessous les nombres de personnes en « soins critiques » par catégories d’âges (source : Santé Publique France ) :
      – enfants de moins de 9 ans : 71 (tx vac 1%)
      – enfants de 10 à 19 ans : 20 (tx vac : 82%)
      – adultes de 20 à 29 ans : 63 (tx vac : 95%)
      – adultes de 30 à 49 ans : 497 (tx vac : 91%)
      – adultes de 50 à 69 ans : 1967 (tx vac : 95%)
      – adultes de 70 ans et + : 1165 (tx vac : 92%)

      Comme vous je ne suis pas surpris de trouver les populations les plus âgées comme étant les plus concernées par les « soins critiques ».
      Le nombre de personnes de moins de 50 ans (580) est quand même significatif.
      Le nombre d’enfants de moins de 9 ans (71) est pour moi une surprise. Ils sont plus nombreux que les enfants de 10 à 19 ans (20). Cette population est bien plus fortement vaccinée.

      A suivre

    • Ah ah Rance Soir comme source d’informations, autant lire la pravda sur les droits de l’Homme.
      Sérieusement: La Drees a mis à jour les données des hospitalisations selon la situation vaccinale. Fin décembre, il y avait 16 fois plus de non-vaccinés que de vaccinés (+rappel) hospitalisés, ce chiffre monte à 38 fois en soins critiques. https://lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/05/05/coronavirus-age-mortalite-departements-pays-suivez-l-evolution-de-l-epidemie-en-cartes-et-graphiques_6038751_4355770.html

    • Merci pour le lien,
      Eh bien, moi, je le trouve bien, cet article. Bien écrit, clair. Il vaut la peine d’être lu.
      Je découvre FranceSoir sous un aspect que je ne connaissais pas… Et extrêmement étonné. J’avais une autre image de France Soir (version papier) et il ne faisait pas partie de mes lectures. Il ne s’agit plus du tout du même journal.
      Agréable de trouver là, des gens qui savent encore écrire. Loin des bouffonneries journalistiques de la plupart des medias. Même Le Monde n’est plus du tout ce qu’il était…

      Jugez par vous-même.

      « Monsieur le Président, inutile de faire croire que vous exercez la pression sur les seuls non-vaccinés. Si les non-vaccinés sont ennuyés dans leur vie au quotidien, ceux qui ont accepté les deux doses de vaccins ne sont plus dupes aujourd’hui du piège qui leur a été tendu. Ils connaissent également la pression, une pression qui est peut-être encore plus grande tandis qu’ils réalisent la dangerosité d’une vaccination aux multiples effets secondaires et dont l’inutilité est avérée par de très grands scientifiques depuis l’apparition des nouveaux variants. Ils savent que leur passe sanitaire n’est que provisoire et qu’il peut être désactivé à n’importe quel moment, selon le fait du prince. Ils connaissent les promesses non tenues de votre ministre de la Santé, qui affirmait le 26 août 2021 lors d’une conférence de presse que la troisième dose « n’aurait pas d’impact sur le passe sanitaire ». Ils savent que la durée de validité de leur « sésame » est susceptible d’être modifiée à n’importe quel moment, selon vos caprices.

      Mais le plus grave, monsieur le Président, c’est d’assumer pleinement une politique de déchéance de citoyenneté en lançant à propos des non-vaccinés : « Un irresponsable n’est plus un citoyen ». Vous désignez à la vindicte populaire des gens qui sont dans la plus parfaite légalité. Même pour des terroristes, vous n’avez pas eu des mots aussi durs ! Et en ajoutant que « l’immense faute morale des antivaxs » est de « saper ce qu’est la solidité d’une nation », vous pratiquez l’inversion accusatoire, une arme que vous n’avez eu de cesse d’utiliser depuis le début de votre mandat, accusant sans vergogne le peuple français de tous les vices : fainéants, illettrés, pauvres… Votre mépris donne la nausée.

      Mais ce matin, par vos propos surréalistes, loin de nous diviser, vous nous avez rapprochés. Vaccinés ou non, nous sommes très nombreux à avoir pris conscience de cette folie qui, contrairement à ce que vous cherchez à nous faire croire, n’est en rien sanitaire. Aujourd’hui, peu importe ce que nous avons choisi ou cru à un moment donné de notre vie, peu importe que nous ayons ou non un passe, qu’il soit activé ou désactivé, devant le danger qui nous menace tous, quel que soit notre statut, nous serons désormais ensemble pour désactiver vos décisions iniques. »

      D’autres articles sont très intéressants, je ne vois pas en quoi on devrait s’en priver !!!

  5. Chère Lola,

    Voyez vous, le virus tue, même les vaccinés !
    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-le-depute-jose-evrard-est-mort-de-la-maladie-a-l-age-de-76-ans_4908557.html

    Les gestes barrière restent la meilleure option car le vaccin n’est pas une garantie contre les complications (même s’il aide)

  6. Décodons les « Décodeurs » et débunkons les « Débunkers » !

    Penser par soi-même, n’est-ce pas là la meilleure des choses pour un être doué d’intelligence?

    « Penser n’est pas croire. L’intelligence c’est ce qui, dans un homme, reste toujours jeune. Je la vois en mouvement, légère comme un papillon ; se posant sur les choses les plus frêles sans seulement les faire plier. Lorsque l’on croit, l’estomac s’en mêle et tout le corps est raidi ; le croyant est comme le lierre sur l’arbre. Penser, c’est tout à fait autre chose. On pourrait dire: penser, c’est inventer sans croire. »

    Alain ,
    Propos d’un Normand de 1908 / 15 janvier 1908

  7. Catherine Medioni

    @ Lola | 8 janvier 2022 à 13 h 33 min

    Vos théories propagandistes extrêmes insupportent tout le monde ici. Elles ne sont même plus défendables quand on constate les innombrables dégâts de ces injections-poisons sur les êtres humains.

    Comment voulez-vous que l’on fasse confiance à ce gouvernement de malades mentaux et de psychopathes qui ne connaissent que les mensonges et les manipulations ? Aujourd’hui, sont comptabilisés comme non vaccinés des vaccinés deux doses !!! Pour moi, ce sont désormais des gens inoculés et donc vaccinés. Plus personne n’acceptera de poursuivre cette stratégie vaccinale mensongère et toxique, bien incapable à enrayer le virus et la contamination et provoquant la mutation et la création de nouveaux variants.

    Vaccinez-vous et arrêtez votre cinéma propagandiste qui nous sort par tous les ports de la peau ! Tous ceux qui ont résisté jusqu’à maintenant ne se vaccineront jamais avec ces merdes pour lesquelles les laboratoires qui les fabriquent ont obtenu d’être exonérés de toutes responsabilités ! Et pour cause !

    Aucun acte médical ne doit être imposé ! Macron et ses sbires obéissants sont hors la loi et n’ont aucun pouvoir sur les citoyens libres et souverains ! Vous non plus !

  8. Patrice,

    José Evrard, député, est mort du Covid-19. Il était triplement vacciné. Cela ne veut pas dire que les vaccins soient inefficaces. Les enfants qui développe une complication à cause du Covid sont en proportion très peu en proportion. Faut-il les vacciner alors que des pays pauvres ont besoin de vaccins ? J’en doute, je trouverai cela très égoïste.

    • Bonsoir, le vaccin infantile est une présentation différente du vaccin adulte.
      Sinon, on peut dire que:
      La présence d’une affection sous-jacente chez les enfants âgés de 5 à 11 ans est associée à une probabilité d’hospitalisation environ 12 fois plus élevée et à une probabilité 19 fois plus élevée d’admission en unité de soins intensifs. Cependant, la majorité (78 %) des enfants hospitalisés de cet âge n’avaient signalé aucune condition médicale sous-jacente.
      Le syndrome multisystémique inflammatoire pédiatrique associé temporellement au SRAS-CoV-2/syndrome multi-inflammatoire chez les enfants (PIMS-TS/MIS-C) et à l’état post COVID-19 a été rapporté chez les enfants âgés de 5 à 11 ans, bien qu’il soit difficile de quantifier la prévalence et le fardeau de ces conditions. Dans un rapport des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis (États-Unis), la myocardite a été signalée jusqu’à 37 fois plus souvent chez les enfants non vaccinés de moins de 16 ans avec un diagnostic de COVID-19 par rapport à d’autres patients du même groupe d’âge .
      Les données de surveillance montrent que les enfants âgés de 5 à 11 ans ont représenté une proportion croissante des cas notifiés et des hospitalisations dans les pays de l’UE/EEE ces derniers mois. Bien que les hospitalisations aient augmenté conformément aux taux de cas dans tous les groupes d’âge dans l’UE/EEE, la gravité de la maladie du COVID-19 chez les enfants est généralement légère avec une issue clinique favorable. Le COVID-19 sévère reste rare chez les enfants (sur 65 800 cas symptomatiques de COVID-19 notifiés chez les enfants âgés de 5 à 11 ans, signalés dans 10 pays de l’UE/EEE au cours de la période de B.1.617.2 (Delta) variante préoccupante (VOC ) dominance, 0,61 % ont été hospitalisés et 0,06 % ont eu besoin d’une unité de soins intensifs (USI)/d’une assistance respiratoire)
      Les données de modélisation indiquent que la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans pourrait réduire la transmission du SRAS-CoV-2 dans l’ensemble de la population (source: https://bit.ly/3JQmRt5)
      Les hospitalisations en réanimation pour syndrome inflammatoire multisystémique pédiatrique (PIMS) induites par le covid sont réduites de 91% chez les adolescents par la vaccination https://ja.ma/33Ff9kK
      Le 7 janvier 2022, sont hospitalisés covid+ :(entre crochets, la croissance en 24h)
      335 enfants de 0-9 ans [+21], dont 71 en réa [+10]
      229 enfants/ados de 10-19 ans [+16], dont 20 en réa [-1]
      666 jeunes de 20-29 ans [+30], dont 63 en réa [+3]
      @SantePubliqueFr
      Les hospitalisations COVID chez les enfants américains explosent et mettent les écoles sous pression
      672 hospitalisations d’enfants COVID sévère PAR JOUR aux USA
      Les pédiatres français sont inquiets: https://www.franceinter.fr/info/covid-les-pediatres-redoutent-une-hausse-des-hospitalisations-fin-janvier
      Plus de 10 000 individus âgés de 0 à 19 ans sont ou ont déjà été hospitalisés pour Covid en France (https://bit.ly/3HKEOap)
      Voilà quelques informations sourcées pour vous montrer que le covid chez les enfants n’est pas un risque théorique mais réel, il faut aussi les protéger.
      Les données américaines montrent que cette vaccination est sûre chez les enfants après 8.7 millions d’injections au 19/12/21.(https://www.cdc.gov/mmwr/volumes/70/wr/mm705152a1.htm?s_cid=mm705152a1_w)

      Cdlt

    • M Kubacki,

      Nous avons déjà échangés sur vos deux points :
      – pour ce qui concerne les enfants, OK, c’est une question d’évaluation du risque, mais ne disons plus que le risque d’existe pas,

      – pour la vaccination des autres pays, j’ai depuis très longtemps annoncé que cela devait effectivement être une priorités.
      D’après ce que j’ai pu comprendre, Les freins à cette vaccination semblent moins être la question de la fabrication, mais plus des questions liés à la logistique, et à l’acceptation des populations (comme c’est notamment le cas chez nous , Notamment les Bouches du Rhône, la Guadeloupe et la Martinique….)

      Cordialement.

  9. Catherine Medioni

    @ Gérard | 11 janvier 2022 à 16 h 33 min

    Si vous citez Le Monde, pourriez-vous donner le nom du journaliste qui a écrit ces paroles ?

  10. Je suis désolé que mon commentaire ait pu prêter à confusion.
    Il s’agit de l’article (en réponse au lien donné).
    Vaccinés, non-vaccinés, unissons-nous devant l’abjection !
    https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/vaccines-non-vaccines-unissons-nous-devant-labjection

    et mon propre avis sur France Soir, avec la constatation que Le Monde n’est plus Le Monde que je lisais avant… mais ce n’était qu’une parenthèse.

    Le « jugez-vous même » est mal placé j’en conviens. J’aurai dû indiquer que je citais l’article de France Soir donné en lien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :