Les militants de Génération identitaire rejugés lundi pour leur assaut de la CAF de Bobigny

Le 29 mars 2019, tôt dans la matinée, 17 hommes et deux femmes, militants de l’association d’extrême droite âgés de 18 à 33 ans, escaladent l’immeuble de la caisse d’allocations familiales (CAF) de Bobigny, dans la banlieue nord-est de Paris. Les membres du groupuscule, adepte des actions coup de poing filmées et largement diffusées sur les réseaux sociaux, y déploient une banderole où est inscrit le slogan «De l’argent pour les Français. Pas pour les étrangers.»

Sur les images, on distingue un groupe majoritairement masculin, poings levés, fumigènes allumés, scandant «Stop, stop, stop immigration». Après plusieurs heures sur le toit, les 19 militants avaient été délogés par la police. L’établissement avait dû être fermé au public. Tous ont dû s’en expliquer devant la justice. Ils étaient initialement poursuivis pour entrave à la liberté de travail, mais le délit avait été requalifié en «violation de domicile».

Source et article complet : Le Figaro

Publié le 10 janvier 2022, dans Actualité, Justice, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :