Macron oriente-t-il la France vers un crédit social à la chinoise par le contrôle numérique ?

Avec la pandémie,  avec le pass  sanitaire puis vaccinal,  avec le QR code et Covidtraquer, le contrôle numérique est entré dans nos vies sans crier gare, et utilise les smartphones  qu’une majorité de citoyens possèdent pour sa mise en place et son déploiement !  Si certains trouvent ces applications pratiques et les acceptent bien volontiers, ils ne se rendent pas compte  et ne mesure absolument pas la portée et les conséquences de la surveillance  numérique qu’ils autorisent implicitement jusque dans tous les aspects de leur propre vie.

Rapporté et relayé par Charles Sannat, ci-dessous le témoignage d’un journaliste vivant en chine qui a filmé la vie de son épouse avec le crédit social à la chinoise ……

«  Une société entièrement placée sous surveillance. Des caméras dans les rues, une pour deux habitants. Des applications sur le téléphone portable qui vous tracent à chacun de vos déplacements et enregistrent tout de vos habitudes de consommation. Voilà le quotidien de Lulu et de ses compatriotes, confrontés à cette technologie qui juge leurs vies chaque jour, chaque heure, chaque seconde. Lulu est la femme de Sébastien Le Belzic. Journaliste installé à Pékin depuis 2007, il a décidé de filmer son quotidien pour comprendre en quoi cette révolution technologique et sociale impacte la vie de son épouse ».

Charles Sannat dénonce l’absence de libertés qui rend un pays triste, voire dépressif, en raison de toutes les mesures liberticides et privatrices  de droits fondamentaux par un gouvernement qui prend toutes les allures d’un régime totalitaire. Il vous invite à visionner ce film qui raconte le quotidien de son épouse sous l’emprise de la surveillance numérique, un système que nos pseudos élites  qui ne le sont que de nom mais pas de qualité, souhaiteraient nous imposer sans même nous consulter ! Le film est édifiant mais aussi effrayant car qui parmi les citoyens a envie de vivre sous ce type de régime qui surveille les moindres faits et gestes de votre vie personnelle et privée  ? .

Lien Youtube : 

Il serait souhaitable que chaque membre du peuple s’oppose à cette immixtion de l’état dans la vie privée des citoyens au travers des applications numériques qui  asservissent et contraignent au lieu de préserver les droits fondamentaux et les libertés individuelles. Pour les enfants de la révolution française, le contrôle numérique est inacceptable, à refuser fermement et à combattre !

Article  rédigé  le  10  février  2022  par  Catherine  Medioni

Publié le 10 février 2022, dans A vous la parole, Actualité, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :