Le pilote d’Air France soupçonné de radicalisation islamiste peut revenir à l’aéroport

Première victoire pour le pilote d’Air France, accusé par l’administration de radicalisation. Le tribunal administratif de Montreuil (Seine-Saint-Denis) a contraint, dans une décision rendue jeudi 24 février 2022, l’administration de lui délivrer une habilitation provisoire lui permettant d’accéder aux zones de sûreté aux accès réglementés. 

Le 14 octobre 2021, l’administration avait retiré au pilote son habilitation à accéder aux zones de sûreté sur la base d’une « note blanche » des services de renseignements et de témoignages. Il était soupçonné de radicalisation.

« Cette décision était justifiée par sa proximité avec un autre pilote de ligne connu pour sa pratique rigoriste de l’Islam. Elle était également justifiée par l’adhésion personnelle [du pilote] à une telle pratique », résume le tribunal administratif de Montreuil. 

Source et article complet : Actu.fr

Publié le 25 février 2022, dans Actualité, Justice, Religion, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :