Suspension du pass vaccinal et du pass sanitaire dès aujourd’hui

Le pass vaccinal et le pass sanitaire sont suspendus sine die à partir d’aujourd’hui sauf pour les établissements de santé et les EHPAD. Ces dispositifs avaient été mis en place plus inciter les personnes de 12 ans et plus à se faire vacciner.

Une suspension jusqu’à quand ?

S’il est trop tôt pour statuer, il est fort probable que le pass vaccinal soit réactivé dans quelques mois, après les élections législatives 2022. Aujourd’hui, et ce malgré un fort taux de vaccination, les contaminations repartent à la hausse. Même si les nouveaux variants sont moins dangereux qu’une grippe saisonnière selon une étude Britannique, le lobby des groupes pharmaceutiques pourrait inciter les pouvoirs politiques à remettre ces dispositifs en place.

Vers une obligation vaccinale ?

Si l’Autriche a suspendu cette mesure, l’Italie l’applique toujours. En France, plusieurs personnalités politiques se sont prononcées pour l’introduction de l’obligation vaccinale pour les plus de 18 ans. Cela obligerait les non-vaccinés à franchir le pas sous peine d’une amende.

Publié le 14 mars 2022, dans Actualité, Santé, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 11 Commentaires.

  1. toujours ce fond de complotisme, le « lobby… »: il y a encore plus de 100 morts par jour du covid 19. C’est triste pour toutes ces familles endeuillées. Il faut continuer à protéger nos concitoyens! Vaccinez vous, protégez vous et continuer à protéger les autres.

    • Catherine Medioni

      @ Lola | 14 mars 2022 à 9 h 29 min

      Sans vouloir vous blesser, êtes-vous consciente que vous faites un prosélytisme appuyé insupportable en faveur d’une vaccination qui peine à convaincre certains citoyens en matière d’efficacité et d’innocuité ?

      Vous souvenez-vous que nos lois nationales et les traités internationaux en la matière interdisent formellement tout acte médical non librement consenti et toute pression, chantage ou mesures coercitives obligeant à cet acte refusé ?

      Il n’est pas possible de contraindre des citoyens à se  » vacciner  » s’ils ne le veulent pas, d’autant plus qu’il s’agit d’un produit en phase expérimentale, car il s’agit de leur corps, de leur vie et de leur santé, et violer ce principe, c’est se placer dans une forme de dictature qui ne peut susciter qu’indignation, voire révolte et insoumission.

      Je suis résolument pour le respect absolu des libertés individuelles et pour la souveraineté de chaque être humain à disposer de son corps et de sa vie, sans qu’un gouvernement ou un groupe d’individus s’arrogent la faculté de faire échec à ces droits fondamentaux.

      Il est certain que les décès par covid constituent des drames pour les familles, mais les décès, les maladies et les invalidités issus de la vaccination également ! Refuser de prendre ces données de risques en compte est un acte coupable car en matière de science et de médecine, la prudence devrait être impérative, et c’est bien ce que je reproche au comportement de ce gouvernement : le manque de circonspection et de prudence ! Leur insistance à vacciner de force est suspecte et coupable !

      Voilà pourquoi il faut laisser chaque citoyen décider en son âme et conscience si cette unique prophylaxie proposée, ou plutôt imposée par le chantage odieux et les mesures coercitives est appropriée pour lui ou pas ! Cette posture contraire aux libertés individuelles est un pas significatif vers une dictature qui ne dit pas son nom.

      Le prosélytisme subi est toujours très mal vécu par ceux qui le subissent car les convictions contraires sont toujours irréconciliables. La différence, c’est que ceux qui ont prétention à imposer cet acte médical sont dans la transgression des droits et libertés de chacun alors que ceux qui ne veulent pas de cette vaccination pour eux-mêmes n’empêchent nullement les autres de se faire vacciner si leurs convictions intimes les y poussent.

      Respectons nous les uns les autres en ne transgressant jamais les droits fondamentaux individuels et la souveraineté de chacun à disposer de lui-même !

  2. Votre complotisme rentre totalement dans la catégorie: « La mouvance des citoyens souverains » avec un mode d’action auquel vous correspondez bien:

    ( NDLR : Le complotisme n’existe pas. le mot est inventé pour cibler des citoyens qui en réalité ne sont que des opposants et qui en ont parfaitement le droit puisque nous sommes soi-disant en démocratie : une démocratie fort menacée par la dictature de la pensée unique dont vous êtes un chantre particulièrement zélé ! )

    Leur action se fonde en grande partie sur la recherche de failles juridiques et constitutionnelles à partir desquelles ils espèrent pouvoir s’extraire de leurs obligations légales et civiles

    ( NDLR : il n’y a aucune faille juridique à exploiter puisque les textes de lois nationaux et internationaux sont explicites et sans équivoque sur le fait qu’aucun acte médical ne doit être infligé ou imposé sans l’accord de celui qui doit le subir )

    . Ils développent des arguments pseudo-juridiques, à la limite de l’ésotérique, et multiplient les requêtes volumineuses ou incompréhensibles auprès des tribunaux, des agences gouvernementales ou des forces policières, dans des campagnes qui s’apparentent parfois à de l’intimidation et à du harcèlement. Cette tactique est désignée comme du « terrorisme de papier ». L’objectif consiste à engorger les systèmes bureaucratiques de l’État et nuire à leur fonctionnement. Il s’agit d’une forme de sabotage ; d’une guerre de guérilla contre la démocratie. (https://bit.ly/3MOaor7)

    ( NDLR : tout votre discours est pétri d’allégations fumeuses où le mal cherche à se faire passer pour le bien, ce qu’il n’est absolument pas !
    Les lois sont ce qu’elles sont mais elles protègent les citoyens des abus que nous pouvons subir de ceux qui sont en position de pouvoirs, excepté si nous ne sommes plus dans un état de droit ! )

    En gros, pour résumer, vos arguments juridiques et votre lecture des textes de lois sont nuls et infondés.

    ( NDLR : arguments infondés et purement arbitraires et subjectifs. Cessez de vous ériger en juge que vous n’êtes absolument pas. )

    Pour preuve, tous les recours intentés par les avocaillons qui se font de l’argent sur votre dos échouent les uns après les autres.
    Abandonnez vos textes de lois et autres failles que vous, seule, connaitriez.

    ( NDLR : Le lectorat appréciera le mépris que vous affichez pour les avocats diplômés et expérimentées, alors que vous n’êtes qu’un minable troll sans identité civile courageusement assumée aux multiples adresses IP, qui discrédite tous les corps de métiers qui ne partagent pas votre vision fascisante d’une démocratie qui est tirée constamment vers le bas et les reculs en matière de respect des droits humains et citoyens. Vous n’avez pas d’ordre à donner à qui que ce soit car vous n’êtes supérieure en rien ! Vous êtes juste une fasciste redoutable et dangereuse dont il faut impérativement combattre les idées rétrogrades et l’autoritarisme insupportable ! )

    Après sur le domaine médical, article après article, vous montrez une forte incompétence, le rapport bénéfice/risque des vaccins contre la covid sont largement en faveur des bénéfices que vous le vouliez ou non.

    ( NDLR : Ce n’est que l’opinion négligeable d’une troll prétentieuse et suffisante qui exaspère tout le monde. Personnellement je déplore avec force l’absence d’innocuité, de sureté et d’efficacité de ces vaccins. J’ai le droit de le penser, d’en être convaincue sans que des Ayatollas de la pensée unique tels que vous cherchent à m’imposer leur vision à laquelle je n’adhèrerai jamais. Je constate que je suis loin d’être la seule à penser ainsi ! La démocratie, c’est la pluralité des points de vue et le respect des libertés de chacun ! Libertés de plus en plus malmenées en France. )

    Restez concentrés sur Aulnay, manifestement, le reste n’est pas votre spécialité!

    ( NDLR : je n’ai que faire de vos injonctions car je fais strictement ce que bon me semble, ne vous en déplaise. Cessez de jouer les  » madame la commandante  » car vous êtes ridicule ! Vous n’aurez jamais le dessus sur ce blog, sur ses contributeurs et sur ses commentateurs, car ils n’ont pas à vous obéir ! Cessez vos leçons de morale déplacée et modérez vos propos toujours agressifs et offensants )

  3. M Kubacki,

    Je ne suis pas sûr de comprendre le sens de votre article.
    Sauf erreur de ma part, lorsque le virus dominant était le variant Delta, vous étiez résolument contre le pass sanitaire et encore plus contre le pass vaccinale. C’était votre droit

    Depuis que le variant Omicron est maintenant dominant, on sait maintenant qu’il est très contagieux et peu dangereux (voir les chiffres de contamination et d’hospitalisation que j’ai rappelé récemment sur la période du 21 décembre au 21 février).
    Face à cette situation, vous semblez inquiet de la levée « prématuré » du pass vaccinal ?
    Dois je comprendre que finalement vous pensez qu’il était utile ?

    • Non pas forcément efficace (pûisque les contaminations ont explosé avant sa levée) mais tout simplement parce qu’il y a des lobbies plus ou moins importants qui pourraient le réactiver.

      Saviez-vous que tous les décès dûs au Covid au Pays de Galle étaient des personnes vaccinées (1 à 4 doses) ? C’est en tout cas une information à vérifier : https://twitter.com/Mounotella/status/1503057868890726406 (je n’arrive pas à corroborer ces chiffres avec des médias classiques)

    • M Kubacki,

      Votre réponse me laisse encore plus perplexe.
      Si vous pensez que nos gouvernants sont sous influence, dites le, et avancez vos arguments
      Pourquoi laissez vous croire le contraire de votre pensée fondamentale, el laissant entendre que la fin des restrictions serait une action risquée ?

      Pour ce qui est de la situation du Pays d Galle, vous avez raison d’avoir un doute.
      J’ai regardé sur le site de la BBC et sur le site officiel anglais ONS.gouv.UK, je ne trouve rien sur le lien entre décès et vaccination.
      Les anglais semblent à ce jour plus préoccupés de savoir si les personnes en « soins critiques » le sont à cause de Covid ou suite à une autre cause ?
      Je n’ai pas trouvé sur le site anglais ce que vous cherchez.

      Par contre je peux vous donner ces informations pour la France.
      Pour des populations identiques de 1 million de personne, le nombre de personnes en « soins critiques » au 27 février était de :
      – 42 pour les personnes non vaccinées,
      – 9 pour les personnes vaccinées avec rappel,
      – 12 pour les personnes vaccinées moins de 6 mois sans rappel,
      – 10 pour les personnes vaccinées plus de 6 mois sans rappel.
      Le rapport entre les non vaccinés et les vaccinés est donc globalement de 1 à 4.

      Pour ce qui est des décès liés au Covid, vous continuez à me surprendre.
      Dans le week end vous relatez un article du Monde qui a traité du sujet.
      Pour faire court, dans cette article il était dit que la meilleure lanière d’évaluer l’impact du Covid sur les décès est de comparer l’évolution total des décès par rapport à 2019.
      Sous cette hypothèse Pour la France l’impact du covid sur les décès serait de + 55 000 pour l’année 2020, et +40 000 pour l’année 2021.

      Cordialement.

  4. Qu’en pensez vous professeur Suaudeau du CNRS ?

    Pour histoire Harry Potter n’est pas scientifique il fréquente des scientifiques à la cantoche, il n’est qu’un vulgaire informaticien à la petite semaine, très loin du niveau d’Arnaud, et l’autre il élève des moutons en Aveyron 🐑🐏

  5. Patrice, on se donne rendez-vous fin juin – début juillet et on verra qui a eu raison, cela vous va ?

  6. Mr KUBACKI, à la lecture du tweet de la « sage femme » , dont les compétences en épidémiologie sont nulles, on va apporter un éclairage. La grande majorité des accidentés de la route avaient leur ceinture de sécurité, doit-on interdire la ceinture de sécurité? C’est la même explication pour ce tableau sorti de son contexte et que vous publiez pour désinformer encore et encore et encore…
    On a déja eu ce débat en France: il y a une surexpression des non vaccinés en proportion en réa par rapport aux vaccinés, même si le chiffre en valeur absolue semble plus fort. Je reposte l’explication qu’on vous avait déjà donnée pour la France: https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/communique-de-presse/neuf-fois-plus-dentrees-en-soins-critiques-parmi-les-personnes-non-vaccinees

  7. Le nsw n’a pas encore publié ses statistiques, ce tableau est plutôt surprenant. Cependant, des informations quotidiennes sont publiées là avec le détail des conditions de santé des patients décédés (on note la présence de comorbidités chez ces personnes) https://www.health.nsw.gov.au/news/Pages/20220313_00.aspx

  8. @Troll Hector, quand on ne sait pas faire la différence entre un mouton et une brebis (car ce sont surout des brebis en Aveyron), on ne sait pas non plus la faire entre les différentes professions au CNRS.

Répondre à Arnaud K. Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :